Quelle pourrait-être la raison au commandement de “l’infaq” (Dépenser pour les autres) ?

Question :
Le commandement de l’infaq (dépenser pour les autres) est mentionné fréquemment dans le noble Coran. Quelle est la raison de ce commandement de charité ? Pouvez-vous nous éclairer là-dessus ?
Réponse :
L’avarice est propre à la nature humaine. C’est pourquoi il n’existe aucun commandement dans le Coran sur l’accumulation des richesses mais, à l’inverse, de nombreux mentionnent l’infaq. Tunnel, en arabe, se dit”nafaq” (النفق). L’infaq pourrait être comparable à un passage dans un tunnel ou au sang circulant dans les veines.
Tout comme le sang coule à travers le corps au moyen de vaisseaux, la richesse circule au moyen de l’infaq. Infaq signifie dépenser; dépenser au nom de Dieu ou sous forme de dons. Le Coran décrit ceux qui font l’infaq en ces termes :
“Ceux qui dépensent leurs biens dans le chemin de Dieu sont semblables à un grain qui produit sept épis; et chaque épis contient cent grains. Dieu accorde le double à qui il veut. Dieu est présent partout et il sait.” La Vache (2:261)
Le verset montre que les dépenses dans la voie de Dieu ont un effet multiplicateur. Les pauvres dépensent l’argent qu’ils reçoivent rapidement, par exemple; chez l’épicier. L’épicier paiera ensuite le grossiste qui paiera les travailleurs qui consommeront. et ainsi de suite. Une unité d’argent dépensé sous forme de don, engendre un flux plus conséquent et devient le successeur de 700 unités de travail. Les bénéfices de cette dépense atteignent le propriétaire de cette donation qui est ainsi récompensé pour sa bonne action.
Peu importe la richesse d’un individu, il ne peut en dépenser qu’une petite partie souvent liée au nécéssaire. L’argent qui n’est pas dépensé ne sert à aucun but. L’argent est la pierre angulaire de l’économie, puisqu’il fournit le flux de produits et de services, tandis que les biens sont satisfaits avec. C’est comme le sang dans les veines qui alimentent toute les parties du corps. Dépenser pour les pauvres est semblable à pomper du sang dans les capillaires.
« Vos richesses et vos enfants ne sont qu’une tentation alors qu’une récompense sans limites se trouve auprès de Dieu. Craignez Dieu autant que vous le pouvez! Ecoutez ! Obéissez ! Faites l’aumône ! Ce sera un bien pour vous. Ceux qui seront préservés de leur propre avarice, voilà ceux qui seront heureux ! Si vous faites un beau pret à Dieu, il vous le rendra avec abondance et vous pardonnera.» La Duperie Réciproque (64:15-17)
« Ceux qui dépensent leurs biens dans le chemin de Dieu et qui ne font pas suivre leurs dons de reproches ou de torts: voilà ceux qui recevront leur récompense auprès de leur Seigneur. Ils n’éprouveront plus alors aucune crainte, ils ne seront pas affligés. Une parole convenable et un pardon sont meilleurs qu’une aumône suivie d’un tort. Dieu se suffit à lui même et il est plein de mansuétude. O vous qui croyez ! Ne rendez pas vaines vos aumônes en y joignant un reproche ou un tort, comme celui qui dépense son bien pour être vu des hommes, et qui ne croit ni en Dieu ni au Jour du dernier. Il ressemble à un rocher recouvert de terre: une forte pluie l’atteindra et le laissera dénudé. Ces gens-là ne peuvent rien retirer de ce qu’ils ont acquis. Dieu ne dirige pas le peuple incrédule.
Ceux qui dépensent leurs biens, avec le désir de plaire à Dieu et pour affermir leurs âmes, ressemblent à un jardin planté sur une colline: si une forte pluie l’atteint, il donnera deux fois le double de fruits; si une forte pluie ne l’atteint pas, la rosée y suppléera. Dieu voit parfaitement ce que vous faites. Chacun d’entre vous ne souhaiterait-il pas posséder un jardin planté de palmiers et de vignes, ou coulent les ruisseaux et qui contiendrait toute sorte de fruits? Voici que la vieillesse l’a atteint; ses enfants sont chétifs; un vent de feu a atteint le jardin et la brulé. Voila comment Dieu vous montre les Signes. Peut-être réfléchirez-vous !
O vous qui croyez ! Faites l’aumône des meilleures choses que vous avez acquises et des fruits que, pour vous, nous avons fait sortir de la terre. Ne choisissez pas ce qui est vil pour le donner en aumône. Vous ne choisissez ce qui est vil que dans la mesure où vous fermez les yeux. Sachez qu’en vérité Dieu se suffit à lui-même et qu’il est digne de louanges. Le Démon vous menace de la pauvreté; il vous ordonne des turpitudes. Dieu vous promet un pardon et une grace. Dieu est présent partout et il sait.» La vache (2:262-268)

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Jun 8, 2017
Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 Allocations chômage 2015.07.07 5,242
2 Les énormes salaires des joueurs 2015.07.20 29,153
3 Le patron qui garde le salaire de ses employés dans un compte en banque avec intérêt 2015.07.26 4,108
4 Le crédit en islam : Halal ou haram ? 2016.08.06 23,678
5 Je veux acheter une télévision dont le prix est 500$ par tranches de trois mois 2016.09.19 7,176
6 Est-ce que la bourse scolaire offerte par le gouvernement est acceptable ? 2017.05.22 1,006
7 Le ribâ ( l’intérêt, l’usure ) 2014.08.02 11,986
8 Utilisation de biens contrefaits et de contenus piratés 2017.05.22 545
9 Le commerce des choses illégales 2014.08.02 1,879
10 Commerce et usure 2017.05.25 300
11 Les prêts et la réception dans différentes devises 2014.08.02 1,615
12 L’usure dans le Coran et la Sunna 2017.05.25 785
13 Achat et vente de biens publics 2014.08.02 2,297
14 Est-il permis de louer nos biens immobiliers aux banques ? 2017.06.02 893
15 Le jugement du leasing 2014.08.02 6,929
16 Peut-on donner un intérêt au profit des nécéssiteux ? 2017.06.02 1,008
17 Les obligations 2014.08.02 1,038
18 La guerre contre Dieu et Son Messager 2017.06.02 1,471
19 La Bourse 2014.08.02 1,355
20 Quelle pourrait-être la raison au commandement de “l’infaq” (Dépenser pour les autres) ? 2017.06.08 381
21 Acheter des changes par carte de crédit 2014.08.03 1,705
22 Puis-je acheter une maison en utilisant une hypothèque auprès d’une banque ? 2017.06.09 539
23 Puis-je islamiquement obtenir la carte Visa ? Puis-je l’utiliser en achetant mes besoins quotidiens ? 2016.11.14 5,083
24 Le ribâ (l’intérêt, l’usure) 2017.06.21 767
25 Partenariat sur un bénéfice fixé 2014.11.14 2,273