Les femmes doivent-elles cuisiner pour leurs maris ?

Question :
Est-il obligatoire qu’une femme cuisine pour son mari ? Est-ce qu’elle ait besoin de sa permission pour tout et n’importe quoi; utiliser de l’argent, se coiffer, étudier…?
Réponse :
Une femme n’a pas besoin de la permission de son mari pour valider la moindre activité, mais il serait préférable de considérer les coutumes de la communauté sur ce sujet-là afin d’éviter les problèmes.
À propos de la cuisine :
D’abord, tout dans la vie n’est pas que halal ou haram. Mais tout a une mesure ou un décret. Dieu Tout-Puissant commande :
“Oui, nous avons créé toute chose d’après un décret.” (La Lune 54 : 49)
Il existe de nombreux versets du Coran qui nous donnent des informations sur ces “décrets” concernants la relation mari-épouse.
Selon le Coran, le mari est le responsable, donc il est autorisé à gérer les questions concernant la sécurité et le bien-être économique de la famille (4 : 34). Maris et femmes (devraient) avoir un poids égal des responsabilités familliales (2 : 228).
Il est attendu que les couples mariés vivent dans des conditions acceptables (4 : 19). Les hommes ont le droit d’épouser jusqu’à quatre femmes, et sont donc autorisés à répartir leur temps et leurs efforts sur le ménage et les enfants jusqu’à % 25 sans perdre leur autorité sur eux alors que les femmes ne le peuvent pas (4 : 3).
Les femmes sont responsables de l’allaitement de leurs enfants (2 : 233), et conseillées de rester chez elles comme signe de dignité (33 : 33), etc…
Si toutes ces évidences doivent être lues et évaluées ensemble, on peut voir que : Dans une famille naturelle, en laissant de côté les exceptions et les modes de vie particulières :
1. Les hommes devraient d’abord assurer un revenu décent, consacrer leurs temps et leurs efforts au bien être et à la sécurité de leurs familles.
2. En retour, les femmes devraient d’abord élever les enfants, s’occuper des tâches ménagères essentielles et apporter leurs soutiens à leurs maris.

Il n’y a cependant aucun obstacle à outre-passer cet ordre familial; comme les hommes qui aident leurs femmes aux tâches ménagères et / ou les femmes qui travaillent elles aussi afin d’assurer une meilleure situation économique à leur famille. Il n’est nul obstacle et nulle contraintes. Mais nous avons déjà-vu, des familles éprouver de grands problèmes et des divorces quand ces tâches primaires et naturelles étaient ignorées.
Donc, il n’est pas obligatoire que les femmes s’occupent de la cuisine, mais elles devraient le faire. Parce que c’est un devoir naturel et attendu. Que ferez-vous pour équilibrer l’échelle des responsabilités si vous ne cuisinez pas ? Et lui, cela lui fera-t-il plaisir ?

Si une moitié assume plus de responsabilités que l’autre, cela entrainera certainement des problèmes aux conséquences sévères. Le mariage n’est qu’une autre forme des nombreux tests dans cette vie temporaire. Être patient et dévoué est la clé de la réussite !

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Jun 5, 2017