Peut-on partir au Hajj avec de l’argent gagné de manière illicite ?

Question :

Mon père a privé ses sœurs de l’héritage de mon grand-père, et il veut utiliser l’argent de l’héritage pour accomplir le pèlerinage. Quelle est la position de l’islam sur cette question ? Peut-on partir au Hajj avec de l’argent gagné de manière illicite ?

Réponse :

Avant tout, la religion n’est pas seulement une revendication de la foi, ou l’accomplissement des rites de culte, c’est un traitement social fondé sur la religion, en particulier à l’égard de la parenté et des femmes en particulier.

Dieu a imposé une partie pour chacun des héritiers, cette partie est un droit qui deviendra une possession à chacun immédiatement après le décès du testateur, et par conséquent, chaque personne doit connaître ses droits sans être injuste envers les autres, car Dieu n’aime pas les oppresseurs, Il n’aime pas l’injustice et Il punira les oppresseurs.

C’est pourquoi on dit que la privation de la sœur de ses droits est un péché qui ne correspond pas avec le fait que l’homme est vraiment un musulman. Dieu fait le lien entre l’abus des parents et la corruption sur la terre :

فَهَلْ عَسَيْتُمْ إِن تَوَلَّيْتُمْ أَن تُفْسِدُوا فِي الْأَرْضِ وَتُقَطِّعُوا أَرْحَامَكُمْ، أُوْلَئِكَ الَّذِينَ لَعَنَهُمُ اللَّهُ فَأَصَمَّهُمْ وَأَعْمَى أَبْصَارَهُمْ

« Si vous vous détournez, ne serez-vous pas capables de semer la corruption sur la terre et de rompre vos liens du sang ? Tels sont ceux que Dieu a maudits, qu’Il a rendus muets, et dont Il a aveuglé le regard. » Muhammad (47:22-23)

Votre père doit corriger sa grande erreur et doit donner l’argent mérité à ses sœurs.

Pour le Hajj (pèlerinage), il est obligatoire pour les personnes qui ont les capacités sanitaires et financières, car Dieu dit :

« Et c’est un devoir envers Dieu, pour tous les hommes qui en ont les moyens, de faire le pèlerinage à la Maison sacrée. » Al-Imran (3:197)

L’argent dépensé pour accomplir le pèlerinage doit être licite, c’est une condition pour satisfaire Dieu, sinon le pèlerinage n’est pas valide, car la personne qui utilise l’argent volé pour accomplir le pèlerinage ne respecte pas les lois divines pensant qu’elle peut tromper Dieu.

« Ils essayent de tromper Dieu et ceux qui croient, mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, sans s’en rendre compte. » Al-Baqarah (2:9)

Le Hajj n’est valide que si les moyens financiers par lesquels il est accompli sont licites. Le Prophète (saaw) dit : “Dieu est certes Bon et Il n’accepte que ce qui est bon.”

Le Prophète (saaws) dit : “Celui qui accomplit le Hajj au moyen de l’argent illicite et dit : Lebbeyka Allâhoumma Lebbeyka (je réponds à Ton appel ô Allah ! Je réponds à Ton appel). Dieu Tout Puissant dit alors : “Je ne réponds pas à ton invocation, Je ne t’accorde pas le bonheur et ton Hajj n’est pas accepté.”

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Aug 6, 2016