Ma femme me trompe, que faire ?

Question :

Je suis sûr que ma femme m’a trompé et a commis l’adultère, mais je ne peux pas fournir quatre témoins qui confirment mes paroles. Que dois-je faire dans ce cas ?

Réponse :

Celui qui accuse sa femme d’adultère doit donner une preuve de la véracité de ses dires. Cette preuve consiste à fournir quatre témoins qui confirment sa version des faits.

Si le mari n’est pas capable de fournir quatre témoins, il doit procéder au Liâane mentionné dans le verset suivant :

« Quant à ceux qui accusent leurs épouses sans avoir d’autres témoins qu’eux-mêmes, le témoignage de chacun d’eux consistera à témoigner quatre fois devant Dieu qu’ils sont véridiques, et une cinquième fois pour appeler sur eux-mêmes la malédiction de Dieu s’ils ont proféré un mensonge. » La Lumière – Al-Nùr (24:6-7)

La femme qui nie l’accusation lancée de son mari doit procéder au Liâane mentionné dans le verset suivant :

« On détournera le châtiment de la femme si elle prend quatre fois Dieu à témoin que son accusateur a menti, et la cinquième fois appelle sur elle-même la colère de Dieu si le mari a dit vrai. » La Lumière – Al-Nùr (24:8)

Si le mari ne fournit pas quatre témoins ou ne procède pas au Liâane, l’accusation lancée contre son épouse ne sera pas prise en considération, de plus il devra subir la peine prévue pour ce genre de situation comme le disent les deux versets suivants : « Ceux qui accusent les femmes honnêtes sans pouvoir produire quatre témoins, punissez-les de quatre-vingts coups de fouet et n’acceptez plus jamais leur témoignage : ceux-là sont des pervers. à l’exception de ceux qui, par la suite, se repentent et se réforment. Dieu est, en vérité Pardonneur, Clément. » La Lumière – Al-Nùr (24:4-5)

Nous voulons vous rappeler que le vrai musulman doit éviter de lancer les accusations contre les autres sans avoir de preuve à l’appui.

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Aug 13, 2016