L’interdiction des non-musulmans d’entrer à la Mecque

Question :

Quel est l’état de la Mecque et de Médine ? Est-ce qu’il existe une preuve qui justifie l’interdiction des non-musulmans d’entrer dans les villes saintes ?

Réponse :

Non, il n’y a pas de preuves qui justifient l’interdiction des non-musulmans d’entrer dans ces villes.

Le problème vient du malentendu du verset (9:28) dans lequel Dieu Tout-Puissant dit :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِنَّمَا الْمُشْرِكُونَ نَجَسٌ فَلاَ يَقْرَبُواْ الْمَسْجِدَ الْحَرَامَ بَعْدَ عَامِهِمْ هَذَا وَإِنْ خِفْتُمْ عَيْلَةً فَسَوْفَ يُغْنِيكُمُ اللّهُ مِن فَضْلِهِ إِن شَاء إِنَّ اللّهَ عَلِيمٌ حَكِيمٌ

« Ô vous qui croyez ! Les associateurs ne sont qu’impureté : qu’ils ne s’approchent donc plus de la Mosquée sacrée après que cette année se sera écoulée. Si vous craignez l’indigence, Dieu vous enrichira par Sa grâce, s’Il le veut. Dieu est Omniscient, Sage. » Al-Tawbah (9:28)

Ces polythéistes sont aussi mentionnés dans les six premiers versets du même chapitre. Laissez-nous vous expliquer depuis le début.

Lorsque les polythéistes ont essayé d’arracher le Messager de Dieu de la Mecque, ils ont été avertis par ce verset :

وَإِن كَادُواْ لَيَسْتَفِزُّونَكَ مِنَ الأَرْضِ لِيُخْرِجوكَ مِنْهَا وَإِذًا لاَّ يَلْبَثُونَ خِلافَكَ إِلاَّ قَلِيلاً، سُنَّةَ مَن قَدْ أَرْسَلْنَا قَبْلَكَ مِن رُّسُلِنَا وَلاَ تَجِدُ لِسُنَّتِنَا تَحْوِيلاً

« Ils ont failli te faire abandonner cette contrée pour t’en chasser ; mais alors ils n’y seraient restés après toi que peu de temps, selon la façon dont Nous avons eu coutume d’agir avec les messagers que Nous avons envoyés avant toi ; or, tu ne trouveras pas de changement dans Notre façon d’agir. » Al-Isra (17:76-77)

Après la conquête de la Mecque, les polythéistes n’avaient pas été touchés pendant 15 mois jusqu’à ce qu’ils aient commencé à violer le traité qu’ils avaient fait avec les musulmans.

بَرَاءةٌ مِّنَ اللّهِ وَرَسُولِهِ إِلَى الَّذِينَ عَاهَدتُّم مِّنَ الْمُشْرِكِينَ، فَسِيحُواْ فِي الأَرْضِ أَرْبَعَةَ أَشْهُرٍ وَاعْلَمُواْ أَنَّكُمْ غَيْرُ مُعْجِزِي اللّهِ وَأَنَّ اللّهَ مُخْزِي الْكَافِرِينَ، وَأَذَانٌ مِّنَ اللّهِ وَرَسُولِهِ إِلَى النَّاسِ يَوْمَ الْحَجِّ الأَكْبَرِ أَنَّ اللّهَ بَرِيءٌ مِّنَ الْمُشْرِكِينَ وَرَسُولُهُ فَإِن تُبْتُمْ فَهُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ وَإِن تَوَلَّيْتُمْ فَاعْلَمُواْ أَنَّكُمْ غَيْرُ مُعْجِزِي اللّهِ وَبَشِّرِ الَّذِينَ كَفَرُواْ بِعَذَابٍ أَلِيمٍ ، إِلاَّ الَّذِينَ عَاهَدتُّم مِّنَ الْمُشْرِكِينَ ثُمَّ لَمْ يَنقُصُوكُمْ شَيْئًا وَلَمْ يُظَاهِرُواْ عَلَيْكُمْ أَحَدًا فَأَتِمُّواْ إِلَيْهِمْ عَهْدَهُمْ إِلَى مُدَّتِهِمْ إِنَّ اللّهَ يُحِبُّ الْمُتَّقِينَ، فَإِذَا انسَلَخَ الأَشْهُرُ الْحُرُمُ فَاقْتُلُواْ الْمُشْرِكِينَ حَيْثُ وَجَدتُّمُوهُمْ وَخُذُوهُمْ وَاحْصُرُوهُمْ وَاقْعُدُواْ لَهُمْ كُلَّ مَرْصَدٍ فَإِن تَابُواْ وَأَقَامُواْ الصَّلاَةَ وَآتَوُاْ الزَّكَاةَ فَخَلُّواْ سَبِيلَهُمْ إِنَّ اللّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ، وَإِنْ أَحَدٌ مِّنَ الْمُشْرِكِينَ اسْتَجَارَكَ فَأَجِرْهُ حَتَّى يَسْمَعَ كَلاَمَ اللّهِ ثُمَّ أَبْلِغْهُ مَأْمَنَهُ ذَلِكَ بِأَنَّهُمْ قَوْمٌ لاَّ يَعْلَمُونَ

« Voici une déclaration d’immunité faite par Dieu et Son Envoyé aux associateurs avec lesquels vous avez conclu un pacte : Parcourez la terre durant quatre mois. Sachez que vous ne prévaudrez-pas contre Dieu, mais que Dieu couvre d’opprobre les mécréants !

Et voici une proclamation de Dieu et de Son Envoyé adressée aux hommes le jour du Grand Pèlerinage : ”Dieu et Son Envoyé désavouent les associateurs. Si vous vous repentez, cela vaudra mieux pour vous ; mais si vous vous détournez, sachez que vous ne prévaudrez pas contre Dieu !” Annonce aux mécréants un châtiment douloureux, à l’exception des associateurs avec lesquels vous avez conclu un pacte et qui, par la suite, ne l’ont pas violé et n’ont prêté assistance à personne contre vous. Respectez pleinement le pacte conclu avec eux jusqu’au terme convenu. Dieu aime ceux qui Le craignent.

Lorsque les mois sacrés se seront écoulés, tuez les associateurs partout où vous les trouverez ; capturez-les, assiégez-les et dressez-leur toutes sortes d’embuscades. Mais s’ils se repentent, s’acquittent de la prière et font l’aumône, alors laissez libre leur chemin. Dieu est Pardonneur, Clément.

Si un associateur te demande l’asile, accueille-le afin qu’il entende la Parole de Dieu ; puis amène-le là où il est en sécurité. Agis ainsi parce que ce sont des gens qui ne savent pas. » Al-Tawbah (9:1-6)

Un autre verset relatif à ces gens est comme suit :

وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ آمِنُواْ بِمَا أَنزَلَ اللّهُ قَالُواْ نُؤْمِنُ بِمَآ أُنزِلَ عَلَيْنَا وَيَكْفُرونَ بِمَا وَرَاءهُ وَهُوَ الْحَقُّ مُصَدِّقاً لِّمَا مَعَهُمْ قُلْ فَلِمَ تَقْتُلُونَ أَنبِيَاء اللّهِ مِن قَبْلُ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ

« Tuez-les partout où vous les rencontrerez ; chassez-les des lieux d’où ils vous auront chassés. La subversion est plus grave que le combat. Mais ne les combattez pas auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu’ils ne vous combattent en ce lieu même. S’ils vous combattent, tuez-les ; telle est la rétribution des mécréants. » AL-baqara (2:291)

Malheureusement, les gens qui ne peuvent pas combiner et évaluer tous les versets ensemble avec leur fond interprètent à leur guise et croient que tous les non-musulmans peuvent être tués ou chassés de leurs maisons.

Selon le Coran, aucun non-musulman ne peut être traité injustement et encore moins de le tuer, à moins qu’ils tuent les musulmans en raison de leur religion ou essaient de les expulser de leurs maisons.

لَا يَنْهَاكُمُ اللَّهُ عَنِ الَّذِينَ لَمْ يُقَاتِلُوكُمْ فِي الدِّينِ وَلَمْ يُخْرِجُوكُم مِّن دِيَارِكُمْ أَن تَبَرُّوهُمْ وَتُقْسِطُوا إِلَيْهِمْ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُقْسِطِينَ ، إِنَّمَا يَنْهَاكُمُ اللَّهُ عَنِ الَّذِينَ قَاتَلُوكُمْ فِي الدِّينِ وَأَخْرَجُوكُم مِّن دِيَارِكُمْ وَظَاهَرُوا عَلَى إِخْرَاجِكُمْ أَن تَوَلَّوْهُمْ وَمَن يَتَوَلَّهُمْ فَأُوْلَئِكَ هُمُ الظَّالِمُونَ

« Dieu ne vous interdit pas d’excuser et de traiter avec équité ceux qui ne vous ont pas combattus à cause de votre foi et qui ne vous ont pas expulsés de vos maisons ; Dieu aime ceux qui sont équitables.

Dieu vous interdit seulement de prendre pour amis ceux qui vous ont combattus à cause de votre foi, ceux qui vous ont expulsés de vos maisons et ceux qui ont aidé à votre expulsion. Ceux qui les prennent pour amis, ceux-là sont les iniques ! » Al-Mumtahana (60:8-9)

Empêcher les non-musulmans d’entrer dans La Mecque ou à Médine est interdit dans la religion de Dieu parce que cela est en effet une injustice pour eux.

 

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Aug 3, 2014