L’expiation d’un serment

Question :

Quelle est l’expiation ? Pouvez-vous donner des informations sur l’expiation d’un serment rompu ?

Réponse :

L’expiation est un terme général faisant référence à un type de devoir religieux physique ou financier pour quelqu’un qui a violé un certain commandement et cherche le pardon.

L’expiation d’un serment définit les devoirs religieux de quelqu’un qui a rompu son serment.

Dieu Tout-Puissant dit :

لاَ يُؤَاخِذُكُمُ اللّهُ بِاللَّغْوِ فِي أَيْمَانِكُمْ وَلَكِن يُؤَاخِذُكُم بِمَا عَقَّدتُّمُ الأَيْمَانَ فَكَفَّارَتُهُ إِطْعَامُ عَشَرَةِ مَسَاكِينَ مِنْ أَوْسَطِ مَا تُطْعِمُونَ أَهْلِيكُمْ أَوْ كِسْوَتُهُمْ أَوْ تَحْرِيرُ رَقَبَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ ثَلاَثَةِ أَيَّامٍ ذَلِكَ كَفَّارَةُ أَيْمَانِكُمْ إِذَا حَلَفْتُمْ وَاحْفَظُواْ أَيْمَانَكُمْ كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللّهُ لَكُمْ آيَاتِهِ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

« Dieu ne vous tiendra pas rigueur pour des serments faits à la légère ; mais Il vous tiendra rigueur pour les serments par lesquels vous vous êtes engagés. L’expiation en sera de nourrir dix pauvres – de ce dont vous nourrissez normalement votre famille – ou de les vêtir, ou d’affranchir un esclave ; et pour qui ne trouve pas le moyen de s’acquitter ainsi, de jeûner trois jours. Telle est l’expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Mais, tenez vos serments ! C’est ainsi que Dieu vous expose Ses signes. Peut-être serez-vous reconnaissants. » Al-Maidah (5:89)

Comme on peut le voir dans ce verset, le principal est de tenir ses promesses. Voir les autres versets sur ce sujet : An-Nahl (16:91-95). Cependant, parfois, les serments doivent être brisés, même si commandés ; et parfois les serments ne peuvent pas être tenus pour certaines raisons.

De toute évidence, une expiation devient nécessaire dans ces situations. Il a été rapporté que le Messager de Dieu a dit ce qui suit à ce sujet :

“Si vous jurez sur quelque chose puis vous avez vu autre chose meilleure, cassez votre vœu, donnez l’expiation et allez pour le mieux” (Bukhari, Ayman / vœux, 1; muslim, Ayman / vœux, 11 (1650).

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Aug 4, 2014