Les femmes ne sont pas des créatures inférieures

Les femmes ne sont pas des créatures inférieures :

Il y a des concepts liés aux femmes qui se répandent chez beaucoup de gens, y compris l’idée qu’elles auraient été créées à partir de la côte d’Adam ou que la femme est irrationnelle et manque de religion et que, à cause de ces raisons, le témoignage d’une femme vaut la moitié de celui d’un homme.

Ces concepts et d’autres rendent la femme inférieure à l’homme, et l’a font paraître comme éternellement servante de l’homme; c’est pourquoi nous tenterons dans cet article d’étudier en détail et d’expliquer le regard du saint Coran sur les femmes en comparaison aux concepts traditionnels.

1. La prétention que la femme a été créée à partir de la côte d’Adam :

La Torah dit que les femmes ont été créées à partir de la côte d’Adam, on peut lire cette parole dans la Genèse, chapitre II (21- 23) :

“Alors Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme qui s’endormit, et il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place, de la côte qu’il avait prise de l’homme, Dieu forma une femme, et il l’amena à l’homme.

Et l’homme dit : “Celle-ci cette fois est l’os de mes os et la chair de ma chair! Celle-ci sera appelée femme parce qu’elle a été prise de l’homme”.

Cela rappelle un discours attribué au Prophète :

Al-Bukhâri et Muslim rapportent d’après Abû Hurayra que le Prophète (prière et paix de Dieu soient sur lui)  a dit : “Prenez soin des femmes, car la femme a été créée d’une côte. Or, la partie la plus courbée de la côte est la partie supérieure, si tu essaies de la redresser, tu la briseras, et si tu la laisses ainsi elle restera courbée, Prenez donc soin des femmes.[1]”

Mais ce hadith d’Al-Bukhâri est en contradiction avec le Coran, il semble donc impossible que le Prophète ait réellement dit cela car le Saint Coran dit :

يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُواْ رَبَّكُمُ الَّذِي خَلَقَكُم مِّن نَّفْسٍ وَاحِدَةٍ وَخَلَقَ مِنْهَا زَوْجَهَا وَبَثَّ مِنْهُمَا رِجَالاً كَثِيرًا وَنِسَاء وَاتَّقُواْ اللّهَ الَّذِي تَسَاءلُونَ بِهِ وَالأَرْحَامَ إِنَّ اللّهَ كَانَ عَلَيْكُمْ رَقِيبًا

«O vous les hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, De celui ci il a créé le couple et, à partir de ce couple, il a fait naître une multitude d’hommes et de femmes» Al-Nisâ’ (4:1)

Un autre verset dit :

إِنَّا خَلَقْنَا الْإِنسَانَ مِن نُّطْفَةٍ أَمْشَاجٍ نَّبْتَلِيهِ فَجَعَلْنَاهُ سَمِيعًا بَصِيرًا

 «Certes, Nous avons créé l’homme, pour l’éprouver, à partir d’un fluide composite» Al-Insân (76:2)

Dieu dit qu’il a créé l’homme de deux composants; le sperme de l’homme et l’ovule de la femme.

Et selon un autre verset :

وَلَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ مِن سُلَالَةٍ مِّن طِينٍ

«Nous avons créé l’homme d’une poignée d’argile» Al-Mu’minûn (23:12)

Ce verset est compatible avec le verset précédent, car toutes les nourritures de l’homme ont la même source: l’argile, la terre et l’eau, donc, la source du sperme et de l’ovule est l’argile.

ثُمَّ جَعَلْنَاهُ نُطْفَةً فِي قَرَارٍ مَّكِينٍ

«puis Nous en avons fait une goutte de sperme placée dans un réceptacle solide» Al-Mu’minûn (23:13)

L’endroit où le spermatozoide de l’homme se confond avec l’ovule de la femme et se démarque par la force et la capacité est l’utérus, donc, l’oeuf fécondé est soumis aux changements jusqu’à ce qu’il devienne un corps qui naît sur la terre.

Le sperme est la perle nette en couleur comme une goutte d’eau pur, l’oeuf fécondé a la même forme.

Dieu nous dit dans son Livre qu’Il a créé l’homme de la terre, qui est un élément clé pour l’homme, tandis que l’utérus est le bosquet où l’on disperse les graines, le Coran dit :

نِسَآؤُكُمْ حَرْثٌ لَّكُمْ فَأْتُواْ حَرْثَكُمْ أَنَّى شِئْتُمْ وَقَدِّمُواْ لأَنفُسِكُمْ وَاتَّقُواْ اللّهَ وَاعْلَمُواْ أَنَّكُم مُّلاَقُوهُ وَبَشِّرِ الْمُؤْمِنِينَ

«Vos femmes sont pour vous un champ de labour : allez donc à votre champ comme vous le voulez, mais faites-vous d’abord l’avance d’une bonne action. Craignez Dieu, et sachez que vous Le rencontrerez; et toi, annonce la bonne nouvelle aux croyants» AL-Baqara (2:223)

Ainsi, la création de l’homme est semblable à celle des plantes : «Dieu vous a fait croître de la terre comme les plantes». Nuh (71:17)

Dieu rapporte par ailleurs que la création de Jésus fut identique à celle d’Adam et Ève :

إِنَّ مَثَلَ عِيسَى عِندَ اللّهِ كَمَثَلِ آدَمَ خَلَقَهُ مِن تُرَابٍ ثِمَّ قَالَ لَهُ كُن فَيَكُونُ

«Certes, il en est de Jésus, auprès de Dieu, comme d’Adam : Dieu l’a créé de terre, puis il lui a dit : ” Sois ! “, et il fut».  Al ‘Imrân (3:59)

Parce que l’utérus de Marie produisait l’ovule et le sperme en même temps.

Adam et Ève étaient comme les jumeaux d’un oeuf fécondé «Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, De celui ci Il a créé le couple» . On comprend de ce verset que la création d’Adam a précédé la création d’Ève, et qu’Ève a été créée du même œuf fécondé, mais certains chercheurs disent que le jumeau d’un même œuf fécondé devrait être de même sexe, ce qui n’est pas le cas ici. Nous laissons cet handicap aux spécialistes.

Le Coran dit :

شَرَعَ لَكُم مِّنَ الدِّينِ مَا وَصَّى بِهِ نُوحًا وَالَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ وَمَا وَصَّيْنَا بِهِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى وَعِيسَى أَنْ أَقِيمُوا الدِّينَ وَلَا تَتَفَرَّقُوا فِيهِ كَبُرَ عَلَى الْمُشْرِكِينَ مَا تَدْعُوهُمْ إِلَيْهِ اللَّهُ يَجْتَبِي إِلَيْهِ مَن يَشَاء وَيَهْدِي إِلَيْهِ مَن يُنِيبُ

«il a établi pour vous les obligations religieuses qu’il avait prescrites à Noé, et aussi ce que Nous t’avons révélé, et ce que nous avons prescrit à Abraham, à Moïse et à Jésus : qu’ils observent la religion et que vous ne vous divisiez pas à son sujet ! Pour les associateurs, ce vers quoi tu les appelles leur paraît énorme. Dieu attire à Lui qui il veut et il guide vers Lui celui qui fait repentance» .Al-Shûrâ (42:13)

Ce verset se réfère aux changements dans les lois naturelles après Noé, car le mariage de la sœur était solveur et acceptable à cette époque; dans le Zoroastrisme, il était possible d’avoir des jumeaux, un œuf d’une autre race.

Le verset Coranique dit :

وَأَنَّهُ خَلَقَ الزَّوْجَيْنِ الذَّكَرَ وَالْأُنثَى ، مِن نُّطْفَةٍ إِذَا تُمْنَى

«que c’est Lui qui crée le couple, mâle et femelle, d’une goutte de semence lorsqu’elle est émise» Al-Najm (53:45-46)

Le verset indique l’équilibre des êtres humains, un équilibre issu de l’homme.

Le Coran ne distingue plus l’homme et la femme et les considère tous deux selon le même degré. Cette conception de la Création est plus juste et équitable, car si nous acceptons que la femme a été créée de la côte d’un homme, alors on la juge comme subordonnée à lui; c’est aussi simple que cela.

2. La considération de servitude de la femme :

Malheureusement la parole du Prophète : “Prenez soin des femmes”, n’a jamais vraiment été considérée. La femme a certes besoin de l’aide de l’homme mais cela ne signifie pas qu’elle lui est subordonnée. Aucun homme ne peut exiger la servitude d’une femme. Le Prophète nous invite à apporter aux femmes, afin qu’elles se gardent elles-même et leur mari en même temps afin d’offrir à l’homme toutes les raisons du bonheur, le Coran dit :

فَالصَّالِحَاتُ قَانِتَاتٌ حَافِظَاتٌ لِّلْغَيْبِ بِمَا حَفِظَ اللّهُ

«les femmes vertueuses sont obéissantes et préservent dans le secret ce que Dieu veut préserver». Al-Nisâ’ (4:34)

Quand on parle des droits et des devoirs des deux sexes, la norme correcte est l’équilibre et la justice, et non l’égalité.

L’inégalité par le sens physicien ne signifie pas qu’on distingue entre l’homme et la femme, mais cela signifie la distinction entre eux, et cela signifie mettre la bonne personne à la bonne place.

Dieu veut que nous soyons justes, Dieu n’aime pas l’oppression, Il a soulevé le ciel et mis la balance pour maintenir la justice

وَالسَّمَاء رَفَعَهَا وَوَضَعَ الْمِيزَانَ، أَلَّا تَطْغَوْا فِي الْمِيزَانِ

«Le ciel, il l’a élevé et il a établi la balance, afin que vous ne trompiez pas sur le poids». Al-Rahmân (55:6-7)

3. La prétention que la femme est irrationnelle et manque de religion :

Dans une fête, et Sur son chemin vers la mosquée, le Prophète de Dieu (prière et paix de Dieu soient sur lui)  passa près de femmes et dit : “Ô femmes! Faites l’aumône et sollicitez plus fréquemment le pardon de Dieu, car je vous ai vu former la majorité des réprouvés de l’Enfer”.

Une parmi celles ayant l’esprit judicieux s’exclama: “Et pourquoi cela, ô envoyé de Dieu?”.

– “C’est, répondit-il, que vous multipliez vos malédictions et vous êtes ingrates envers vos époux. Je n’ai vu parmi les êtres faibles en intelligence et en religion personne qui, mieux que l’une de vous, fasse perdre l’esprit à un homme sensé”. – “En quoi, reprit-elle, ô envoyé de Dieu, consiste le défaut de notre intelligence et de notre religion?”.

– “Le témoignage de deux femmes équivaut à celui d’un homme… Voilà pour le défaut de l’intelligence, répliqua le Prophète, et quand elles ont leurs menstrues, les femmes ne cessent-elles pas de prier et de jeûner des nuits durant?…Eh bien! Voilà pour celui de la religion[2]“.

Ce hadith est correct mais il y a un problème en ce qui concerne son sens, car il décrit les femmes avec des mots qui contrastent avec la bienveillance du Prophète (prière et paix de Dieu soient sur lui).

فَبِمَا رَحْمَةٍ مِّنَ اللّهِ لِنتَ لَهُمْ وَلَوْ كُنتَ فَظًّا غَلِيظَ الْقَلْبِ لاَنفَضُّواْ مِنْ حَوْلِكَ

«Par une miséricorde de Dieu, tu as été indulgent à leur égard ; si tu avais été rude et dur de cœur, ils se seraient écartés de ton entourage» Al ‘Imrân (3:159)

Selon l’islam, la femme menstruée n’est pas chargée de prière, donc elle est pardonnée pendant ses règles, mais elle jeûne au cours de [la période] des règles et cela ne diminue pas pour autant sa religion parce que le Coran dit : «Dieu n’impose à une âme que ce qu’elle peut supporter» AL-Baqara (2:286).

C’est pourquoi on comprend de ce hadith qu’il existe des créatures, pas des femmes, qui n’ont pas l’esprit et la religion mais nous ne savons pas quoi précisément.

4. Le témoignage de la femme :

La doctrine traditionnelle considère que le témoignage de la femme vaut la moitié de celui de l’homme, et elle renforce son opinion par le verset suivant ;

وَاسْتَشْهِدُواْ شَهِيدَيْنِ من رِّجَالِكُمْ فَإِن لَّمْ يَكُونَا رَجُلَيْنِ فَرَجُلٌ وَامْرَأَتَانِ مِمَّن تَرْضَوْنَ مِنَ الشُّهَدَاء أَن تَضِلَّ إْحْدَاهُمَا فَتُذَكِّرَ إِحْدَاهُمَا الأُخْرَى

«Prenez deux témoins parmi vos hommes, et si vous ne trouvez pas deux hommes, prenez un homme et deux femmes, parmi celles que vous pouvez agréer comme témoins. En sorte que si l’une des deux femmes vient à s’égarer, l’autre l’aide à retrouver la mémoire». AL-Baqara (2:282)

Les traditionalistes comprennent de ce verset qu’il y a une différence entre le témoignage de l’homme et celui de la femme, mais il convient de l’analyser dans ses détails:

Ce verset dit :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا تَدَايَنتُم بِدَيْنٍ إِلَى أَجَلٍ مُّسَمًّى فَاكْتُبُوهُ وَلْيَكْتُب بَّيْنَكُمْ كَاتِبٌ بِالْعَدْلِ وَلاَ يَأْبَ كَاتِبٌ أَنْ يَكْتُبَ كَمَا عَلَّمَهُ اللّهُ فَلْيَكْتُبْ وَلْيُمْلِلِ الَّذِي عَلَيْهِ الْحَقُّ وَلْيَتَّقِ اللّهَ رَبَّهُ وَلاَ يَبْخَسْ مِنْهُ شَيْئًا فَإن كَانَ الَّذِي عَلَيْهِ الْحَقُّ سَفِيهًا أَوْ ضَعِيفًا أَوْ لاَ يَسْتَطِيعُ أَن يُمِلَّ هُوَ فَلْيُمْلِلْ وَلِيُّهُ بِالْعَدْلِ وَاسْتَشْهِدُواْ شَهِيدَيْنِ من رِّجَالِكُمْ فَإِن لَّمْ يَكُونَا رَجُلَيْنِ فَرَجُلٌ وَامْرَأَتَانِ مِمَّن تَرْضَوْنَ مِنَ الشُّهَدَاء أَن تَضِلَّ إْحْدَاهُمَا فَتُذَكِّرَ إِحْدَاهُمَا الأُخْرَى

«Ô vous qui croyez ! Lorsque vous contractez une dette payable à une échéance déterminée, consignez-la par écrit, Qu’un scribe la transcrive fidèlement entre vous, Qu’aucun scribe ne refuse d’écrire de la façon que Dieu lui a enseignée, qu’il écrive donc ce que dicte le débiteur et que celui-ci craigne son Seigneur et ne retranche rien de la dette, Si le débiteur est sot ou débile, ou s’il n’est pas en état de dicter lui-même, que son représentant dicte à sa place en toute honnêteté. Prenez deux témoins parmi vos hommes, et si vous ne trouvez pas deux hommes, prenez un homme et deux femmes, parmi celles que vous pouvez agréer comme témoins, En sorte que si l’une des deux femmes vient à s’égarer, l’autre l’aide à retrouver la mémoire». Al-baqara (2:282)

Ce verset Coranique est connu sous le nom du « verset de la dette » dans lequel Dieu prescrit la rédaction des lettres de change à titre de mesure préventive; c’est la seule référence qui fait une distinction entre le témoignage masculin et féminin dans le Coran.

En ce qui concerne ce verset, son contexte est relatif au témoignage dans les transactions financières qui sont souvent complexes et chargées d’un jargon commercial. Le verset ne fait donc aucune généralisation, mais la raison pour laquelle le nombre de témoins masculins et féminins varie est donnée dans le même passage, on remarque d’ailleurs qu’aucune allusion n’est faite quant à l’infériorité ou la supériorité du sexe du témoin par rapport au sexe opposé. L’unique raison formulée par le texte est de corroborer le témoignage de la femme et, ainsi, éviter des erreurs involontaires dans la compréhension de la transaction commerciale. Le terme arabe utilisé dans le verset, “tadill”, signifie littéralement « s’égarer », « s’embrouiller », « se tromper », car Dieu dit dans ce même verset : «Cette façon d’agir est la plus juste devant Dieu, elle donne plus de force au témoignage» Donc, en ce qui concerne “l’écriture de la dette”, le mieux est d’avoir deux témoins hommes, ou en cas d’impossibilité, deux femmes et un homme.

On ne peut pas comprendre du Coran une règle générale infériorisant le témoignage des femmes, cette prétendue « règle » est contredite par les versets Coraniques suivants :

وَالَّذِينَ يَرْمُونَ أَزْوَاجَهُمْ وَلَمْ يَكُن لَّهُمْ شُهَدَاء إِلَّا أَنفُسُهُمْ فَشَهَادَةُ أَحَدِهِمْ أَرْبَعُ شَهَادَاتٍ بِاللَّهِ إِنَّهُ لَمِنَ الصَّادِقِينَ، وَالْخَامِسَةُ أَنَّ لَعْنَتَ اللَّهِ عَلَيْهِ إِن كَانَ مِنَ الْكَاذِبِينَ ، وَيَدْرَأُ عَنْهَا الْعَذَابَ أَنْ تَشْهَدَ أَرْبَعَ شَهَادَاتٍ بِاللَّهِ إِنَّهُ لَمِنَ الْكَاذِبِينَ ، وَالْخَامِسَةَ أَنَّ غَضَبَ اللَّهِ عَلَيْهَا إِن كَانَ مِنَ الصَّادِقِينَ

«Quant à ceux qui accusent leurs épouses sans avoir d’autres témoins qu’eux-mêmes, le témoignage de chacun d’eux consistera à témoigner quatre fois devant Dieu qu’ils sont véridiques, et une cinquième fois pour appeler sur eux-mêmes la malédiction de Dieu s’ils ont proféré un mensonge, On détournera le châtiment de la femme si elle prend quatre fois Dieu à témoin que son accusateur a menti, et la cinquième fois appelle sur elle-même la colère de Dieu si le mari a dit vrai». AL-NUR (24:6-9)

يِا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ شَهَادَةُ بَيْنِكُمْ إِذَا حَضَرَ أَحَدَكُمُ الْمَوْتُ حِينَ الْوَصِيَّةِ اثْنَانِ ذَوَا عَدْلٍ مِّنكُمْ أَوْ آخَرَانِ مِنْ غَيْرِكُمْ إِنْ أَنتُمْ ضَرَبْتُمْ فِي الأَرْضِ فَأَصَابَتْكُم مُّصِيبَةُ الْمَوْتِ تَحْبِسُونَهُمَا مِن بَعْدِ الصَّلاَةِ فَيُقْسِمَانِ بِاللّهِ إِنِ ارْتَبْتُمْ لاَ نَشْتَرِي بِهِ ثَمَنًا وَلَوْ كَانَ ذَا قُرْبَى وَلاَ نَكْتُمُ شَهَادَةَ اللّهِ إِنَّا إِذًا لَّمِنَ الآثِمِينَ ، فَإِنْ عُثِرَ عَلَى أَنَّهُمَا اسْتَحَقَّا إِثْمًا فَآخَرَانِ يِقُومَانُ مَقَامَهُمَا مِنَ الَّذِينَ اسْتَحَقَّ عَلَيْهِمُ الأَوْلَيَانِ فَيُقْسِمَانِ بِاللّهِ لَشَهَادَتُنَا أَحَقُّ مِن شَهَادَتِهِمَا وَمَا اعْتَدَيْنَا إِنَّا إِذًا لَّمِنَ الظَّالِمِينَ

«Ô vous qui croyez ! Qu’un témoignage soit arrangé lorsque la mort se présente à l’un de vous: appelez comme témoins, au moment du testament, deux hommes intègres choisis parmi les vôtres, ou bien deux étrangers si vous êtes en voyage et que l’épreuve de la mort vous surprend, Vous retiendrez ces deux témoins après la prière, Si vous n’êtes pas sûrs d’eux, vous les ferez jurer par Dieu : ” Nous ne tirerons aucun profit pécuniaire de ce témoignage, même au bénéfice de proches parents, et nous ne cacherons rien du témoignage de Dieu, sans quoi nous ferions certainement partie des pécheurs, Cependant, si l’on découvre que ces deux témoins se sont parjurés, deux autres, pris parmi les victimes du parjure, les remplaceront. Tous deux jureront par Dieu : ” Oui, notre témoignage sera plus droit que celui des deux autres, et nous n’avons pas transgressé, sans quoi nous ferions partie des iniques “» Al-Mâ’idah (5:106-107)

Ces versets établissent explicitement l’égalité entre les deux sexes dans l’affaire soulevée. En bref, on peut confirmer que la plupart des références Coraniques au témoignage ne précisent aucunement le sexe du témoin mais qu’elles établissent une égalité complète entre le témoignage de l’homme et celui de la femme. Nous concluons notre article avec ce verset Coranique :

وَلَهُنَّ مِثْلُ الَّذِي عَلَيْهِنَّ بِالْمَعْرُوفِ وَلِلرِّجَالِ عَلَيْهِنَّ دَرَجَةٌ وَاللّهُ عَزِيزٌ حَكُيمٌ

«Les femmes ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance, mais les hommes ont un degré de préséance sur elles, Dieu est omnipotent et sage» AL-Baqara (2:228).

[1] Sahih muslim,n1468

[2] Sahih al-boukhary,298

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Jul 14, 2017
Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 Le niqab de la femme est-il obligatoire ? 2014.08.04 15,178
2 Certains cheikhs disent que la majorité des habitants de l’Enfer sont des femmes ? Est-ce vrai ? 2016.07.26 15,861
3 La femme a le droit de mettre fin à son mariage (le divorce demandé par la femme s’appelle “AL-iftidaa الافتداء) 2014.08.02 3,549
4 Lois sur le travail des femmes 2017.06.17 1,821
5 La femme entre le Coran et les concepts traditionnels qui la font inférieure aux hommes 2014.08.02 1,951
6 Quelles sont les règles de la polygamie ? 2017.06.17 4,575
7 La prière et le jeûne pour les femmes en période de menstrues 2014.08.02 14,672
8 Aicha s’est t-elle mariée à 9 ans avec le Prophète ? 2017.07.10 2,802
9 La privation des femmes de leur héritage 2014.08.02 1,209
10 Le divorce demandé par l’épouse “Al-iftidaa الافتداء” 2017.07.12 1,814
11 Le témoignage de la femme en islam 2014.08.02 1,760
12 Les femmes ne sont pas des créatures inférieures 2017.07.14 1,386
13 Le travail des femmes 2014.08.02 2,219
14 Les femmes qui voyagent sans mahram 2017.07.18 1,102
15 La polygamie 2014.08.23 23,153
16 La circumambulation de la femme pendant ses règles 2014.08.03 5,034
17 Les femmes qui voyagent sans un mahram 2014.10.22 6,147
18 Aicha s’est-elle mariée à 9 ans avec le prophète ? 2014.10.25 33,824
19 Quels sont les points importants dans le choix d’un conjoint ? 2014.10.27 22,221
20 Les femmes que votre main droite possède 2014.10.27 17,797
21 Les hommes ont-ils le droit de donner des ordres à leurs épouses ? 2014.11.07 24,550
22 Le mari peut-il obliger sa femme à porter le voile ? 2015.05.24 59,086
23 La femme en période de menstrues, peut-elle visiter le cimetière ? 2016.04.10 17,401