Les femmes qui voyagent sans mahram

Question :

La femme peut-elle voyager (par exemple pour travailler) sans mahram ?

Réponse :

Cette question doit être traitée sous deux rubriques : Le déplacement et la sécurité du voyageur.

A. Le voyage :

Dieu tout-puissant nous ordonne de nous déplacer pour les raisons suivantes :

Le voyage culturel :

أَفَلَمْ يَسِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَتَكُونَ لَهُمْ قُلُوبٌ يَعْقِلُونَ بِهَا أَوْ آذَانٌ يَسْمَعُونَ بِهَا فَإِنَّهَا لَا تَعْمَى الْأَبْصَارُ وَلَكِن تَعْمَى الْقُلُوبُ الَّتِي فِي الصُّدُورِ

«Ne parcourent-ils pas la terre ? N’ont-ils pas des cœurs avec lesquels comprendre et des oreilles avec lesquelles entendre ? Mais, en vérité, ce ne sont pas les yeux qui sont aveugles ; ce sont les cœurs, sis dans les poitrines, qui sont aveugles.» Al-Hajj (22:46).

Le voyage scientifique ou a portée exploratrice :

قُلْ سِيرُوا فِي الْأَرْضِ فَانظُرُوا كَيْفَ بَدَأَ الْخَلْقَ ثُمَّ اللَّهُ يُنشِئُ النَّشْأَةَ الْآخِرَةَ إِنَّ اللَّهَ عَلَى كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

«Dis : ” Parcourez la terre et considérez comment Il a produit la création. Par la suite Dieu suscitera la dernière naissance. Certes, Dieu est puissant sur toute chose ! “» Al-’Ankabût (29:20).

Le Voyage historique (religieux) :

وَلَقَدْ بَعَثْنَا فِي كُلِّ أُمَّةٍ رَّسُولاً أَنِ اعْبُدُواْ اللّهَ وَاجْتَنِبُواْ الطَّاغُوتَ فَمِنْهُم مَّنْ هَدَى اللّهُ وَمِنْهُم مَّنْ حَقَّتْ عَلَيْهِ الضَّلالَةُ فَسِيرُواْ فِي الأَرْضِ فَانظُرُواْ كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الْمُكَذِّبِينَ

«A chaque communauté Nous avons dépêché un envoyé avec ce message : ” Adorez Dieu ! Evitez les fausses divinités (les Taghout) ! ” Il y en eut parmi eux que Dieu dirigea, et d’autres qui connurent l’égarement. Parcourez donc la terre et voyez quelle a été la fin de ceux qui criaient au mensonge.» Al-Nahl (16:36).

Le voyage pour accomplir les cultes :

وَلِلّهِ عَلَى النَّاسِ حِجُّ الْبَيْتِ مَنِ اسْتَطَاعَ إِلَيْهِ سَبِيلاً وَمَن كَفَرَ فَإِنَّ الله غَنِيٌّ عَنِ الْعَالَمِينَ

«Et c’est un devoir envers Dieu, pour tous les hommes qui en ont les moyens, de faire le pèlerinage à la Maison sacrée. Pour ce qui est du mécréant, Dieu n’a nul besoin des mondes créés» Al ‘Imrân (3:97).

L’expression «Ceux qui peuvent se permettre» mentionnée dans ce verset, porte notamment sur la sécurité du voyageur ainsi que de la santé et de la situation économique du pèlerin. Le pèlerinage est une forme individuelle de culte, pour cette raison, ceux qui peuvent se le permettre sont ceux commandés de remplir cette obligation.

B. La sécurité du voyageur :

Les versets suivants soulignent que la sécurité et la nourriture pendant le Voyage sont des questions cruciales pour le voyageur:

لِإِيلَافِ قُرَيْشٍ ، إِيلَافِهِمْ رِحْلَةَ الشِّتَاء وَالصَّيْفِ ، فَلْيَعْبُدُوا رَبَّ هَذَا الْبَيْتِ ، الَّذِي أَطْعَمَهُم مِّن جُوعٍ وَآمَنَهُم مِّنْ خَوْفٍ

«A (l’ilaf) des Quraïchites, à leur (ilaf) pour la caravane de l’hiver et celle de l’été !

Qu’ils adorent donc le Seigneur de cette Maison, qui les a nourris et sauvés de la famine, et qui les a délivrés de la peur.». Quraych (106:1- 4).

Le mot arabe (ilaf) est utilisé pour définir l’ajout de quelque chose à une autre; la réalisation d’un certain nombre de kilomètres.

Le mot qui exprime le voyage ici est (rihle رحلة). Rihle est un mot arabe utilisé pour désigner la marche lors d’un voyage. Le rihle dans le dernier verset est utilisé pour signaler la possession de la nourriture adéquate et de la sécurité.

Ce verset souligne aussi la nécessité de la sécurité pendant le voyage :

وَجَعَلْنَا بَيْنَهُمْ وَبَيْنَ الْقُرَى الَّتِي بَارَكْنَا فِيهَا قُرًى ظَاهِرَةً وَقَدَّرْنَا فِيهَا السَّيْرَ سِيرُوا فِيهَا لَيَالِيَ وَأَيَّامًا آمِنِينَ

«Entre les Sabéens et les cités que Nous avions bénies, Nous avions établi d’autres cités servant de jalons sur un itinéraire bien tracé et mesuré. Suivez leur parcours de jour et de nuit, en toute sécurité “.» Saba (34:18).

Il n’y a aucune différence entre les deux sexes (entre les femmes et les hommes) dans ce verset. La sécurité et la nourriture adéquate pendant le voyage sont essentielles pour l’homme comme pour la femme. L’approvisionnement alimentaire peut être accordé avant le voyage, mais la sécurité peut être liée à d’autres raisons.

De toute évidence, l’exigence de la sécurité est plus essentiel pour la femme qu’à l’homme. Après l’enquête de tous les hadiths authentiques qui parlent de l’interdiction du voyage des femmes sans mahram, nous trouverons que la question la plus importante concerne la sécurité pendant ledit voyage. Certains hadiths interdisent le déplacement de la femme dans une distance éxigeant deux jours, d’autres hadiths la porte à trois jours et certains interdisent le voyage sans aucune limitation de la distance ou durée de voyage. Alors que de son côté, notre Messager a imaginé qu’un jour une femme serait en mesure de voyager de son propre chef sans mahram pour l’accompagner.

Ces hadiths sont :

1. Le hadith qui interdit le voyage de la femme sans mahram si le voyage exigeait un jour et une nuit :

Abou Hourayra a rapporté que le Messager de Dieu a dit : “Il est illégal pour une femme qui croit en Dieu et au Jour dernier de parcourir la distance d’un jour et une nuit sans un mahram pour l’accompagner”. (Sahih al-Bukhari,. Aucune 1038).

2. Le hadith qui interdit le voyage de la femme sans un mahram si le voyage exigeait deux jours et deux nuits : Abou Said Al-Hudri rapporte que le Messager de Dieu a dit : “Qu’aucune femme ne Voyage pendant plus de trois jours, à moins que son mari ou un mahram ne l’accompagne.” (Sahih Muslim).

3. Le hadith qui interdit le voyage de la femme sans un mahram si ce voyage exigeait trois jours et trois nuits durables:Selon la narration d’Abd Allah ibn Omar, le Messager de Dieu a dit : “Une femme ne peut pas voyager pendant trois jours sauf avec un Mahram” (Sahih al-Bukhari 1036 et Sahih Muslim).

4. Le hadith qui interdit à la femme tous types de voyage y compris accompagné par un mahram. Selon la narration d’Ibn Abbas, le Messager de Dieu a dit : “Que la femme ne voyage qu’avec un Mahram et que nul homme n’entre chez elle sans qu’elle ne soit avec un Mahram” . Un homme dit alors : « Ô messager de Dieu ! Je veux sortir dans telle et telle expédition et ma femme veut accomplir le pèlerinage ». Le prophète lui dit : « pars avec elle » (Sahih al-Bukhari, non. 1763).

5. La bonne nouvelle annonçant qu’une femme serait en mesure de voyager seule :Adiyy Ibn Hâtim a dit : « Alors que j’étais auprès du Prophète عليه الصلاة والسلام un homme vint le trouver et se plaignit à lui de la famine. Puis, un autre vint et se plaignit de l’insécurité des routes.Le Prophète عليه الصلاة والسلام me dit alors : « Ô Adiyy, as-tu vu al Hira ?”Je n’ai pas vu cette ville, répondis-je, mais j’en ai entendu parler.”Le Prophète a dit : « Si tu vis assez longtemps, tu verras des femmes sur des palanquins venir depuis Al-Hîrah et tourner autour de la Ka’bah, ne craignant rien d’autre que Dieu (et rien d’autre sur le chemin). Alors, je me dis en moi-même : “Où seront donc alors les coupeurs de route de Tay qui saccagent le pays ?””Si tu vis assez longtemps, poursuivit le Prophète عليه الصلاة والسلام , on s’emparera des trésors de Kosroès.””Kosroès, fils de Hurmuz ?” Demandai-je.”Lui-même” reprit-il. » (Bukhari, Histoires, 25/ 3595).Remarque: ( Hîrah est une ville établie dans une prairie près de l’Euphrate dans le Sud-Est de Kinidre qui est à 5 km au Sud de Kufa entre Kufa et Havernak, aujourd’hui liée à la province de An Nadjaf en Irak.).

6. La pratique des compagnons du messager de Dieu liée au voyage de la femme : Au cours de son dernier pèlerinage, Omar İbnu’l-Hattab a permis aux épouses du Messager d’accomplir le Hajj et il a envoyé Uthmân ibn Affan et Abdurrahman Ibn Awf avec elles. Il est un fait bien connu que ces compagnons n’étaient pas Mahram pour les épouses du Messager.

Conclusion :

Les versets et les hadiths mentionnés ci-dessus montrent clairement que la femme, dans le cas où la sécurité et la sûreté du voyage sont assurées peut voyager sans mahram, seule ou dans un groupe de femmes, comme une exigence de son travail comme pour un voyage touristique ou pour accomplir les cultes.

Dr. Abdulaziz Bayındır

Remarque : Mahram (c’est à dire un mari ou une personne à qui l’on est interdit de façon permanente de se marier en raison des interdits évoqués précédement.)

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Jul 18, 2017
Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 Les femmes que votre main droite possède 2014.10.27 17,797
2 Les hommes ont-ils le droit de donner des ordres à leurs épouses ? 2014.11.07 24,550
3 Le mari peut-il obliger sa femme à porter le voile ? 2015.05.24 59,086
4 La femme en période de menstrues, peut-elle visiter le cimetière ? 2016.04.10 17,401
5 Le niqab de la femme est-il obligatoire ? 2014.08.04 15,178
6 Certains cheikhs disent que la majorité des habitants de l’Enfer sont des femmes ? Est-ce vrai ? 2016.07.26 15,861
7 La femme a le droit de mettre fin à son mariage (le divorce demandé par la femme s’appelle “AL-iftidaa الافتداء) 2014.08.02 3,549
8 Lois sur le travail des femmes 2017.06.17 1,821
9 La femme entre le Coran et les concepts traditionnels qui la font inférieure aux hommes 2014.08.02 1,951
10 Quelles sont les règles de la polygamie ? 2017.06.17 4,575
11 La prière et le jeûne pour les femmes en période de menstrues 2014.08.02 14,672
12 Aicha s’est t-elle mariée à 9 ans avec le Prophète ? 2017.07.10 2,802
13 La privation des femmes de leur héritage 2014.08.02 1,209
14 Le divorce demandé par l’épouse “Al-iftidaa الافتداء” 2017.07.12 1,814
15 Le témoignage de la femme en islam 2014.08.02 1,760
16 Les femmes ne sont pas des créatures inférieures 2017.07.14 1,386
17 Le travail des femmes 2014.08.02 2,219
18 Les femmes qui voyagent sans mahram 2017.07.18 1,101
19 La polygamie 2014.08.23 23,153
20 La circumambulation de la femme pendant ses règles 2014.08.03 5,034
21 Les femmes qui voyagent sans un mahram 2014.10.22 6,147
22 Aicha s’est-elle mariée à 9 ans avec le prophète ? 2014.10.25 33,824
23 Quels sont les points importants dans le choix d’un conjoint ? 2014.10.27 22,221