Quelles sont les règles de la polygamie ?

Question :

Quel est le réglement concernant la polygamie ? Comment établissons-nous la polygamie correctement ?

Réponse :

Dieu commande :

« Si vous craignez de ne pas être équitables à l’égard des orphelins, épousez deux, trois ou quatre femmes parmi celles qui vous semblent bonnes. Mais si vous craignez de n’être pas équitables [envers elles], n’en épousez qu’une, ou prenez femme parmi celles que possède votre main droite. Ainsi, il est plus probable que vous ne commettrez pas d’injustice.

Donnez leur douaire à vos femmes comme un présent ; mais si, de bonne grâce, elles vous en abandonnent une part, disposez-en à votre aise en toute quiétude. » Al-Nisâ’ (4:3-4)

Il est accordé aux hommes d’épouser jusqu’à quatre femmes dans notre religion. Mais aucun des mariages ne peut être effectué en secret. Tous doivent être supervisés s’il sagit du premier mariage de la mariée. Le superviseur peut être un fonctionnaire ou quelqu’un de la famille de la mariée. Les mariages qui se déroulent sans surveillance sont automatiquement déclarés nuls et non avenu.

Il est également nécessaire d’annoncer le mariage. Selon une narration de Muhammad Hatib al-Jumahi : Le Prophète (paix et bénédiction soient sur lui) a déclaré : “La distinction entre ce qui est licite et ce qui est illicite est de jouer du tambourin lors d’un mariage et de l’annoncer”. (Tirmidhi, Nikah, 6; Ibn Majah, Nikah, 20; Nasai, Nikah, 72)

Aisha a raconté que le Messager de Dieu (paix et bénédiction soient sur lui) a déclaré : “Annoncez les mariages, conduisez-les dans des endroits bondés tels que des mosquées, et jouez du tambourin pour les annoncer”. (Tirmidhi, Nikah, 6)

La règle la plus importante concernant la polygamie est de traiter équitablement les femmes. Plus précisément, d’offrir les mêmes opportunités pour chacune d’elles. Parce que Dieu ordonne :

«Si vous craignez de ne pas être équitables à l’égard des orphelins, épousez deux, trois ou quatre femmes parmi celles qui vous semblent bonnes. Mais si vous craignez de n’être pas équitables [envers elles], n’en épousez qu’une, ou prenez femme parmi celles que possède votre main droite. Ainsi, il est plus probable que vous ne commettrez pas d’injustice » Les Femmes (4:3)

Si le mari en prend une nouvelle, il devrait au moins continuer à faire ses devoirs essentiels s’il veut toujours garder l’autre femme. Dieu commande :

« Vous ne pourrez être (parfaitement) équitables entre vos femmes, même si vous vous y appliquez. Ne penchez donc pas totalement vers l’une d’elles, au point de laisser l’autre comme en suspens. Mais si vous améliorez vos œuvres et craignez Dieu, alors Dieu est, certes, Pardonneur et Miséricordieux. » Al-Nisâ’ (4:129)

Le mari n’a pas besoin de la permission de sa première femme pour un deuxième mariage. Il n’y a aucune preuve à ce sujet. Cependant, si la polygamie n’est pas commune dans la communauté où ils vivent, la femme aura le droit de divorcer de son mari sans remettre le Mahr en question. Il est donc conseillé que le couple en parle plus tôt.

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Jun 17, 2017