Introduction

Introduction :

Louange à Dieu qui a créé les gens (hommes et femmes) libres et qui Seul mérite l’adoration et la sanctification.

La bénédiction et la paix sur Muhammad (le sceau des prophètes) qui a représenté le bon exemple pour nous et qui a invité à la liberté et à la miséricorde pour l’humanité toute entière.

Le sujet de notre livre est la prisonnière de guerre “Jaria” جارية (en arabe), car nous voulons exposer et montrer le jugement de l’islam concernant cette question.

Le jugement de l’islam est clair dans cette question : Il faut libérer les prisonnières sans aucune condition (مَنَّاً en arabe) ou les échanger contre une rançon (فِداءً en arabe).

Mais on remarque que beaucoup de musulmans n’ont pas appliqué ce jugement, ils ont exploité les prisonnières et ont de relations sexuelles avec elles sans mariage à travers l’achat et la vente, l’histoire islamique est pleine d’exemples.

Je pense que ce sujet est très important, c’est pourquoi j’ai décidé d’écrire ce livre pour expliquer cette question en détail.

A. Le sujet de la prisonnière qui est devenue une esclave et une victime de l’exploitation sexuelle : Le Coran a interdit clairement l’esclavage et l’exploitation sexuelle, mais il y a beaucoup de musulmans qui n’ont pas compris cette interdiction et qui ont agi contrairement au Coran.

B. (الجواري en arabe) sont les prisonnières de guerres, nous devons étudier cette question à la lumière de l’islam en ce qui concerne la question du traitement des prisonniers (prisonnières de guerres).

Malheureusement beaucoup de musulmans ont considéré ces prisonnières comme esclaves, alors elles sont devenues comme un bien acheté et vendu.

Beaucoup de musulmans ont exploité ces prisonnières sexuellement dans un comportement contraire au Coran et à la Sunna, et cela conduit à l’ironie de notre culture islamique par les ennemis de l’islam.

Les pages et les sites sur internet confirment l’existence de cette ironie.

C. Il est obligatoire de connaître le vrai jugement dans l’islam sur les prisonnières de guerres parce que les guerres continueront jusqu’au Jour du jugement.

Ce sont les causes pour lesquelles j’ai décidé d’écrire ce livre important qui se base sur l’expérience de 40 ans dans l’enseignement religieux.

Le Coran et l’exemple du messager de Dieu sont notre principale source en écrivant ce livre.

Il est connu que le Prophète a appliqué le Coran, mais nous n’avons pas l’interprétation du Prophète pour tous les versets.

Le Coran est un livre unique par ses mots qui nous donnent les principes de la religion et ses jugements. Ces mots ont constitué le miracle éternel de ce Livre et nous pensons que nous devons analyser ces mots pour comprendre les significations du Coran. Ceci est la méthode des savants depuis longtemps.

Les résultats de notre étude n’étaient pas basés sur notre opinion personnelle, mais sur la réalité certaine basée sur le Coran et la vraie Sunna, cette réalité contraire à ce que nous avons trouvé dans les livres de la tradition islamique à travers les siècles.

On peut résumer ces réalités comme suit :

1. L’islam a annulé l’esclavage venant de la période préislamique, il a rendu la dignité à tout le monde et a mis un système concernant les prisonniers.

2. Ce que nous lisons dans les livres de hadith et de la vie du prophète en ce qui concerne le sujet de l’esclavage a des racines qui concernent la période préislamique, mais l’islam a mis fin de ces comportements, a confirmé les droits et la liberté pour tout le monde.

3. Le système de la capture mise par l’islam interdit la capture des prisonniers dans le but d’obtenir les butins, mais c’est l’étape qui suit la défaite de l’ennemi et la destruction de ses objectifs stratégiques.

Alors le système de capture est un résultat d’une guerre légitime, et l’islam ordonne de libérer ces prisonniers après la fin de la guerre par المَنُّ qui signifie les libérer sans aucune condition ”la libération gratuite“ ou par الفِداء qui signifie les échanger contre une rançon.

L’islam interdit l’esclavage et le meurtre et ne permet pas d’exploiter les prisonnières sexuellement.

C’est le jugement de l’islam et on doit respecter ce jugement.

4. L’esclavage qui est une sorte de déification est refusé par l’islam, il n’a ni justification ni légitimité.

5. L’esclavage des prisonnières n’est pas permis et il est interdit d’emprisonner ces prisonnières pour un temps long, l’islam a ouvert la voie de la liberté pour ces prisonnières à travers la zakat offerte pour elles et à travers l’argent offert par ces prisonnières pour se libérer elles-mêmes (المُكاتبة en arabe). L’islam a ordonné de libérer les esclaves comme une expiation (كفَّارة en arabe), comme dans le cas de l’expiation du serment et de Zihar pour l’époux contre sa femme (qu’elle lui est interdite comme sa propre mère), l’islam a permis d’épouser ces prisonnières musulmanes et celles qui appartiennent aux gens du Livre.

6. La relation sexuelle avec les prisonnières à travers l’esclavage et la capture est interdite, la seule voie d’une telle relation est le vrai mariage selon les conditions expliquées dans le Coran.

Si l’homme ne peut pas épouser les femmes libres, alors il peut épouser la prisonnière. L’homme qui a épousé une femme libre ne peut pas épouser une prisonnière comme deuxième épouse.

L’homme peut épouser la prisonnière selon les exigences du vrai mariage qui demande le consentement de la prisonnière, comme la femme musulmane peut épouser le prisonnier.

7. Les prisonnières qui ont embrassé l’islam après la capture doivent être traitées tout à fait comme les femmes musulmanes libres.

8. Les prisonnières (surtout les musulmanes) ne sont pas un moyen pour l’exploitation commerciale. Il est permis de payer la rançon par la personne qui est considérée comme tuteur de la prisonnière et cette personne peut transférer ce droit à une autre personne, mais dans les deux cas il faut faire attention que l’opération ne conduise pas à asservir les prisonnières ce qui est catégoriquement interdit.

9. Chacun de nous a ordre d’adorer Dieu seul, mais nous avons la liberté d’accepter la religion ou pas, chacun de nous a le droit de vivre selon ce qu’il veut.

L’esclavage des prisonniers de guerres est interdit. Il faut donner la liberté religieuse aux prisonniers comme le reste des gens.

10. Le cas des prisonnières (الجواري en arabe) continue parce que les guerres continueront jusqu’au Jour du jugement.

L’esclavage et l’exploitation sexuelle sont catégoriquement interdits.

Notre but dans ce livre est d’accéder aux réalités suivantes :

A. Mettre fin aux mythes et aux doutes qui disent que l’islam accepte l’esclavage et l’exploitation sexuelle, ces doutes répandus qui conduisent à négliger notre croyance.

B. Les opinions des savants musulmans tout au long de l’histoire sont leurs opinions personnelles qui peuvent être un moyen qui facilite la compréhension de l’islam mais elles ne sont pas l’islam.

Notre devoir est d’exposer l’islam comme il est décrit dans le Livre de Dieu.

C. On doit comprendre les principes de l’islam à travers la compréhension des mots coraniques, à travers les liens existant entre les versets coraniques et les liens entre ces versets et l’exemple du Prophète.

D. Il est nécessaire de distinguer entre la capture et l’esclavage à travers la vraie compréhension des termes et des mots coraniques : L’esclave, les femmes que votre main droite possède et le cou (Arraqaba الرَّقبة en Arabe).

Il faut comprendre les versets coraniques sur ces bases pour dire clairement que l’islam a annulé l’esclavage et l’exploitation sexuelle des prisonnières et a mis le meilleur système de la capture jusqu’au Jour du jugement.

E. Nous devons refuser les comportements qui visent à l’exploitation sexuelle et l’agression sexuelle contre l’homme pauvre libre qui ne peut pas se défendre dans le monde d’aujourd’hui.

Ces comportements sont contraires au Coran et à la Sunna.

Ce sujet est très important parce qu’il y a beaucoup de prisonnières qui ont souffert à cause de l’exploitation sexuelle, c’est pourquoi j’ai travaillé sur cette question depuis 24 ans, j’espère que ce livre et l’autre livre (La vie sexuelle en Islam) sont le résultat de la promesse de Dieu qui dit : « Ceux qui auront travaillé pour Nous, Nous les dirigerons sur Nos chemins. Dieu, certes, est avec ceux qui font le bien. » Al-Ankabut (29:69)

Je souhaite que ce livre soit de qualité. Je remercie à cette occasion le professeur Abdulaziz Bayındır et son équipe de la Fondation de Suleymaniyah pour les recherches de la religion et de la nature humaine parce qu’ils m’ont encouragé dans ce travail et ont décrit ce livre par la richesse scientifique et leurs idées ont contribué à corriger quelques erreurs.

Je remercie aussi le professeur Ibrahim Kafi Donmez et le professeur Matin Yordagor.

Si ce travail obtient le succès, alors c’est la générosité de Dieu, et les erreurs viennent de nous, louange à Dieu.

Ali Riza Demirjan

Muharram 1432/ Décembre 2010

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Mar 31, 2015
Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 Partie 2 : La fin de la période de l’esclavage et le début du système de la capture dans l’islam 2015.03.31 452
2 Les enseignements Coraniques sur la guerre 2015.03.31 766
3 La capture est un des résultats d’une guerre légitime 2015.03.31 588
4 La capture sans guerre 2015.03.31 901
5 Les deux bases du système islamique concernant les captifs(ves) 2015.03.31 744
6 L’esclavage et l’exploitation sexuelle des prisonnières à la lumière du Coran et de la Sunna 2015.03.31 870
7 L’histoire de Banu Quraidha 2015.03.31 4,048
8 Les idées fausses contraires au Coran et à la Sunna sur le sujet des prisonnières 2015.03.31 460
9 Le contrôle des terres détenues par les prisonniers (Khaibar خَيْبَر est un exemple) 2015.03.31 1,756
10 Qui est Ali Riza Demirjan ? 2015.03.31 507
11 Le bon comportement du prophète envers les captives 2015.04.06 3,904
12 Introduction 2015.03.31 308
13 Partie 3 : L’interdiction de l’esclavage des prisonnières de guerre 2015.04.06 3,704
14 L’islam a-t-il mis fin à l’esclavage et à l’exploitation sexuelle des prisonnières ? 2015.03.31 412
15 Les différences fondamentales entre l’esclavage et le système de capture dans l’islam 2015.04.06 4,935
16 L’histoire de l’esclavage 2015.03.31 2,336
17 Les idées de la méthode contraire au Coran et à la Sunna 2015.03.31 601
18 La méthode contraire au Coran et à la Sunna est encore présente 2015.03.31 756
19 Notre méthode dans ce livre 2015.03.31 415
20 Les termes qui concernent les prisonniers et les prisonnières et leurs sources 2015.03.31 723
21 Pourquoi l’islam a-t-il utilisé différents mots dans ce sujet ? 2015.03.31 513