Les enseignements Coraniques sur la guerre

Les enseignements coraniques sur la guerre :

Dieu nous a ordonné de combattre les ennemis qui nous agressent à cause de notre croyance, et de combattre les ennemis qui veulent nous expulser de nos maisons.

Dieu dit : « L’autorisation de combattre est donnée à ceux qui ont été injustement traités – certes, Dieu a puissance pour les secourir -, à ceux qui ont été chassés de leur maisons, sans justification, seulement pour avoir dit : ”Notre Seigneur est Dieu !” Si Dieu ne repoussait pas certains hommes en leur opposant d’autres hommes, des monastères seraient détruits, ainsi que des synagogues, des oratoires et des mosquées où le Nom de Dieu est beaucoup invoqué. Oui, Dieu assiste ceux qui l’assistent. Dieu est, en vérité, Fort et Puissant. » Al-Hajj (22:39-40)

Dieu dit : « Vous trouverez d’autres gens qui désirent s’assurer la sécurité, à la fois de votre côté et du côté de leur peuple ; mais chaque fois qu’on les incite à semer la subversion, ils s’y emploient avec passion. S’ils ne se retirent pas loin de vous, s’ils ne vous garantissent pas la paix en déposant les armes, saisissez-les et tuez-les partout où vous les trouverez. Contre eux, Nous vous avons donné un mandat explicite ! »  Al-Nisa (4:91)

Le Coran a mis les règles concernant la guerre et a déterminé les raisons pour lesquelles la guerre est légitime.

L’auto-défense, la protection du message de l’islam et la garantie de liberté de la croyance pour tout le monde sont les raisons légitimes des guerres dans l’islam.

L’islam interdit l’agression contre les personnes qui ne combattent pas les musulmans comme les femmes, les enfants, les vieux et les religieux dans les autres religions.

L’islam interdit aussi l’agression contre les biens publiques, ne permet pas de brûler les arbres et ne permet pas de tuer les animaux.

Dieu dit : « Combattez dans le chemin de Dieu ceux qui vous combattent. Mais ne transgressez pas ; Dieu n’aime pas les transgresseurs. » Al-Baqara (2:190)

Dieu nous a ordonné de traiter avec bienveillance et justice les non musulmans qui n’agressent pas les musulmans et qui n’aident pas les ennemis des musulmans comme le dit le verset suivant : « Dieu ne vous interdit pas d’excuser et de traiter avec équité ceux qui ne vous ont pas combattus à cause de votre foi et qui ne vous ont pas expulsés de vos maisons ; Dieu aime ceux qui sont équitables.

Dieu vous interdit seulement de prendre pour amis ceux qui vous ont combattus à cause de votre foi, ceux qui vous ont expulsés de vos maisons et ceux qui ont aidé à votre expulsion. Ceux qui les prennent pour amis, ceux-là sont les iniques ! » Al-Mumtahana (60:8-9)

Alors les musulmans n’ont pas le droit d’agresser les autres, mais ils doivent combattre leurs ennemis, comme le dit le verset coranique : « S’ils violent leurs serments après avoir pris un engagement, s’ils attaquent votre religion, alors combattez les chefs de la mécréance, ceux pour qui les serments n’ont pas de valeur. Peut-être cesseront-ils [d'agir ainsi]…

Ne combattrez-vous pas des gens qui ont violé leurs serments, qui ont cherché à bannir l’Envoyé et qui vous ont attaqués en premier ? Les redoutez-vous ? C’est pourtant Dieu qui mérite davantage d’être redouté, si vous êtes croyants. » Al-Tawbah (9:12-13)

Il convient de dire que le nombre de tous les morts dans les guerres du Prophète (à l’exception des morts de Bani Quraidha) est 354 morts, parmi eux il y a 138 musulmans [1].

En résumé, il faut respecter les règles de guerre mentionnées dans le Coran et dans la Sunna, car le Prophète a interdit l’agression contre les personnes qui ne combattent pas comme le dit le hadith suivant : Sulaymân Ibn Abî Burayda rapporte d’après son père : “Lorsque l’Envoyé de Dieu désignait un émir à la tête d’un corps d’armée ou d’un corps expéditionnaire, il l’exhortait de se prémunir de Dieu et de faire le bien aux musulmans qu’il emmenait. Puis il disait : ”Combattez, mais ne prélevez pas une part du butin, ne violez pas un pacte, ne mutilez pas les corps des ennemis, ne tuez pas les enfants. [2]”

Alors le but du djihad n’est pas d’occuper plus de terres, n’est pas de prendre les butins et n’est pas d’asservir les prisonniers et les prisonnières de guerre.

Le but du djihad est de mettre fin à l’injustice et d’ouvrir la voie pour transporter le message de Dieu à tout le monde, c’est un djihad dans le sentier de Dieu.


[1] Muhammad Hamed Allah, Le djihad du prophète, p. 12-13

[2] Rapporté par Mouslim n°1713 et par Al-Darami n°2483.

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Mar 31, 2015
Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 L’islam a-t-il mis fin à l’esclavage et à l’exploitation sexuelle des prisonnières ? 2015.03.31 504
2 Les différences fondamentales entre l’esclavage et le système de capture dans l’islam 2015.04.06 5,271
3 L’histoire de l’esclavage 2015.03.31 2,406
4 Les idées de la méthode contraire au Coran et à la Sunna 2015.03.31 653
5 La méthode contraire au Coran et à la Sunna est encore présente 2015.03.31 853
6 Notre méthode dans ce livre 2015.03.31 464
7 Les termes qui concernent les prisonniers et les prisonnières et leurs sources 2015.03.31 789
8 Pourquoi l’islam a-t-il utilisé différents mots dans ce sujet ? 2015.03.31 560
9 Partie 2 : La fin de la période de l’esclavage et le début du système de la capture dans l’islam 2015.03.31 504
10 Les enseignements Coraniques sur la guerre 2015.03.31 847
11 La capture est un des résultats d’une guerre légitime 2015.03.31 643
12 La capture sans guerre 2015.03.31 981
13 Les deux bases du système islamique concernant les captifs(ves) 2015.03.31 797
14 L’esclavage et l’exploitation sexuelle des prisonnières à la lumière du Coran et de la Sunna 2015.03.31 974
15 L’histoire de Banu Quraidha 2015.03.31 4,270
16 Les idées fausses contraires au Coran et à la Sunna sur le sujet des prisonnières 2015.03.31 549
17 Le contrôle des terres détenues par les prisonniers (Khaibar خَيْبَر est un exemple) 2015.03.31 1,878
18 Qui est Ali Riza Demirjan ? 2015.03.31 569
19 Le bon comportement du prophète envers les captives 2015.04.06 4,223
20 Introduction 2015.03.31 360
21 Partie 3 : L’interdiction de l’esclavage des prisonnières de guerre 2015.04.06 3,944