L’histoire de l’esclavage

L’histoire de l’esclavage :

C’est un sujet long mais nous devons connaitre l’histoire de l’esclavage pour comprendre la grande révolution mentionnée dans le Coran et appliquée par le Prophète en ce qui concerne ce sujet.

Nous disons (le Coran et la Sunna) parce que la jurisprudence islamique est loin de ces deux sources et contraire au Coran et à la Sunna.

Nous pensons que les lignes suivantes seront suffisantes pour montrer l’histoire de l’esclavage et nous conseillons aux lecteurs de lire quelques livres sur ce sujet. [1]

On doit dire que l’esclavage est un des plus grands crimes commis contre l’être humain dans l’histoire parce que Dieu a créé l’être humain et lui a donné la dignité et la liberté.

L’esclavage est une caractéristique dans les premières périodes (3500 av. JC-476), les périodes moyennes (476-1453) et les périodes contemporaines (1453-1789), et l’esclavage est encore présent aujourd’hui mais sous une forme nouvelle !

Dans l’Egypte ancienne, la Grèce, la Chine, l’Inde, l’Iran et la péninsule arabique : Les libres tuaient les esclaves, les brulaient et les jetaient devant les monstres qui les mangeaient. Ceci était avant la pensée qu’on peut profiter de ces esclaves comme main d’œuvre, même dans ce cas ils étaient comme le bien acheté et vendu et ils souffraient de torture et de persécution.

Quand l’islam est arrivé à la péninsule arabique par le message de Dieu à son sceau prophète Muhammad dans le septième siècle, l’esclavage dominait la péninsule arabique comme dans le monde entier.

Les esclaves tenaient le rôle des travailleurs, des serviteurs et des propriétaires de professions manuelles dans le monde d’aujourd’hui, en d’autres termes ils étaient l’épine dorsale de la vie économique.

La source principale de l’esclavage était la guerre, mais il y a aussi quelques autres sources comme les raids, le banditisme et les enlèvements.

Parfois les libres avaient été vendus à cause de crimes qu’ils avaient commis ou à cause de l’incapacité à payer leurs dettes.

Parfois les libres vendaient leurs fils à cause de la pauvreté et les femmes esclaves donnent naissance à des esclaves.

L’esclavage moderne est le plus dangereux parce qu’il est caché sous les slogans des droits de l’homme et de la liberté, on voit aujourd’hui toutes sortes de torture, de persécution et de déplacement.

L’esclavage moderne se base sur la force des armes et sur l’invasion dans le but de créer les organisations coloniales.

Cet esclavage se base aussi sur le commerce contraire aux valeurs humaines et aux principes moraux comme le commerce des femmes, des enfants et la vente des organes humains. [2]

Ce type d’esclavage continue si les gens qui ne croient pas en Dieu et continuent de dominer la vie des peuples.

L’islam confirme la réalité que tous les gens sont nés libres et que la piété est la caractéristique et la norme qui doit être remarquée entre les gens.

L’islam invite aux principes de la justice divine qui transporte des personnes de l’obscurité à la lumière.

L’islam signifie qu’il n’y a pas d’autre dieu que Dieu, que tous les gens sont égaux et doivent être soumis à Dieu. Pour cette raison on remarque que les premiers qui ont accepté le message de Dieu sont les esclaves et les faibles.

L’islam n’a pas établi l’esclavage qui est une invention humaine, mais il a instauré un système magnifique qui vise à détruire cette invention humaine qui a causé beaucoup de souffrances.

Les guerres doivent être légitimes dans l’islam, et il faut traiter les prisonniers de guerres avec de bons comportements pour les libérer après la fin de la guerre par un de deux moyens : المَنُّ “la libération gratuite” qui signifie la libération des prisonniers sans aucune condition ou الفِداء qui signifie les échanger contre une rançon. [3]

L’islam considère les règles et les valeurs humaines qui conduisent à libérer les esclaves comme une adoration aimée par Dieu, l’islam a comblé les lacunes qui mènent à l’esclavage.

Ce système islamique concernant les prisonniers a été appliqué dans la période du prophète et dans la période du califat islamique (Quatre Califes après la mort du prophète), mais dans la période omeyyade, le système préislamique (l’esclavage) a dominé la vie des musulmans.

Les conquêtes islamiques ont abondé à l’époque omeyyade et le nombre des prisonniers de guerres était grand.

Alors ils ont négligé le système coranique et les prisonniers sont devenus comme un bien acheté et vendu, ceci était malheureusement avec l’approbation et la satisfaction des dirigeants et des savants.

Ce système contraire au Coran a continué dans la période Abbasside et jusqu’à la fin de la période Ottomane.

D’autre part, il y avait une croyance que la libération des esclaves et le bon comportement envers eux est une des valeurs humaines et morales qui conduit au paradis.

L’esclavage transporté d’une génération à une autre au long de l’histoire est considéré comme un cas normal dans la société humaine parce qu’il est la source principale de main d’œuvre selon l’opinion de Socrate et Aristote, cette opinion contraire à la Torah, à l’Evangile et aux enseignements de Moïse et de Jésus (la paix soit sur les deux).

L’esclavage dans le monde musulman existait, mais les libres avaient une part de miséricorde dans le traitement des esclaves [4], tandis que l’esclavage dans le monde occidental a connu beaucoup de massacres et de tragédies, car l’esclave était considéré comme bien acheté et vendu, l’esclave souffrait à cause de la torture, car le meurtre des esclaves n’était pas un crime !

Dans les périodes contemporaines (avec la découverte de l’Amérique), les tragédies de l’esclavage sont arrivées au sommet. [5]

Des centaines de milliers d’africains ont été vendus comme esclaves à l’Espagne, au Portugal, à l’Angleterre, à la France et à l’Italie.

Les américains qui ont commis les massacres contre les habitants autochtones ont obligé beaucoup d’africains à vivre dans des conditions de torture et de persécution.

Ces esclaves africains n’ont pas été libérés durant quatre siècles de vie dans des circonstances inhumaines.

Quand les américains ont pensé qu’ils n’ont plus besoin de ces esclaves comme main d’œuvre grâce au développement technologique, et à cause des dépenses pour les esclaves (manger, boire et santé), ils ont prétendu qu’ils sont contre l’esclavage !

En d’autres termes, les américains ont considéré la question des esclaves comme question économique (non humaine) et ils ont pris leurs décisions en ce qui concerne ce sujet selon leurs intérêts économiques.

Alors l’ancien esclavage a été annulé, mais le monde d’aujourd’hui connait un esclavage moderne qui est plus dangereux.

Quand l’occident a lutté contre l’esclavage pour ses intérêts économiques, le monde musulman était silencieux parce qu’il y avait les allégations qui disent que l’islam accepte l’esclavage, cette parole est un mensonge contraire au Coran et à la Sunna.

Alors les musulmans n’ont pas pu offrir un système islamique à la place de des Accords de Genève.

La question qui se pose : Dans l’islam il n’y a pas un tel système ?

Nous trouverons dans ce livre qu’un tel système est présent dans notre religion et qu’il est mieux que le système occidental.

Une préface concernant le sujet des prisonnières :

Nous voulons faire la lumière sur le sujet des prisonnières pour comprendre le vrai jugement à la lumière du Coran et de la Sunna.


[1] (Les musulmans africains qui ont été asservi dans l’Amérique), Silvian Diouf, Université de New York, La maison de Bayan pour les publications, Istanbul 2001.

[2] Selon une étude des Nations Unies, il y a 30 millions femmes qui travaillent dans la prostitution dans le monde. selon cette étude : L’enlèvement de 500000 femmes chaque année pour travailler dans la prostitution, et les argents consacrés à la prostitution 100 milliard Dollars chaque année (Un journal turc (haber turc) 19 Avril 2012.

[3] Dieu a interdit l’alcool et la fornication sachant que beaucoup de gens ne pouvaient pas laisser ces deux choses, Alors quelle force peut empêcher Dieu d’interdire catégoriquement l’esclavage ? Les moyens et les solutions, Mawdudi 85- 87.

[4] Dans la Torah, il y a 300 textes comme preuve confirme la légitimité de l’esclavage (voir : série des livres divines, Istanbul, 2004, p 1337).

[5] (Les musulmans africains qui ont été asservis dans l’Amérique), Silvian Diouf, Université de New York, La maison de Bayan pour les publications, Istanbul 2001.

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Mar 31, 2015
Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 Les idées fausses contraires au Coran et à la Sunna sur le sujet des prisonnières 2015.03.31 1,175
2 Le contrôle des terres détenues par les prisonniers (Khaibar خَيْبَر est un exemple) 2015.03.31 3,093
3 Qui est Ali Riza Demirjan ? 2015.03.31 1,201
4 Le bon comportement du prophète envers les captives 2015.04.06 5,876
5 Introduction 2015.03.31 621
6 Partie 3 : L’interdiction de l’esclavage des prisonnières de guerre 2015.04.06 5,596
7 L’islam a-t-il mis fin à l’esclavage et à l’exploitation sexuelle des prisonnières ? 2015.03.31 1,023
8 Les différences fondamentales entre l’esclavage et le système de capture dans l’islam 2015.04.06 7,422
9 L’histoire de l’esclavage 2015.03.31 3,869
10 Les idées de la méthode contraire au Coran et à la Sunna 2015.03.31 974
11 La méthode contraire au Coran et à la Sunna est encore présente 2015.03.31 1,229
12 Notre méthode dans ce livre 2015.03.31 1,001
13 Les termes qui concernent les prisonniers et les prisonnières et leurs sources 2015.03.31 1,890
14 Pourquoi l’islam a-t-il utilisé différents mots dans ce sujet ? 2015.03.31 966
15 Partie 2 : La fin de la période de l’esclavage et le début du système de la capture dans l’islam 2015.03.31 861
16 Les enseignements Coraniques sur la guerre 2015.03.31 1,810
17 La capture est un des résultats d’une guerre légitime 2015.03.31 928
18 La capture sans guerre 2015.03.31 1,316
19 Les deux bases du système islamique concernant les captifs(ves) 2015.03.31 1,327
20 L’esclavage et l’exploitation sexuelle des prisonnières à la lumière du Coran et de la Sunna 2015.03.31 2,094
21 L’histoire de Banu Quraidha 2015.03.31 6,122