La personne qui devient musulmane est-elle obligée d’effectuer les prières manquées ?

Question :

L’homme qui devient musulman est-il obligé d’effectuer les prières manquées ?

Réponse :

Non !

Celui qui se convertit à l’Islam ne sera pas responsable de son / ses actions précédentes. En fait, l’ensemble de ses mauvaises actions sont converties en bonnes actions parce que Dieu Tout-Puissant dit :

إِلَّا مَن تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ عَمَلًا صَالِحًا فَأُوْلَئِكَ يُبَدِّلُ اللَّهُ سَيِّئَاتِهِمْ حَسَنَاتٍ وَكَانَ اللَّهُ غَفُورًا رَّحِيمًا

« Tandis qu’à ceux qui se repentent, qui croient et font des œuvres pies, à ceux-là Dieu changera leurs mauvaises actions en belles œuvres. Dieu est Pardonneur, Clément. » Al-Furqan (25:70)

C’est un des exemples de la générosité du Tout-Puissant.

Maintenant, on peut penser que c’est “injuste” pour les musulmans. Disons que cette idée n’est pas vraie parce que Dieu ordonne :

مَن جَاء بِالْحَسَنَةِ فَلَهُ عَشْرُ أَمْثَالِهَا وَمَن جَاء بِالسَّيِّئَةِ فَلاَ يُجْزَى إِلاَّ مِثْلَهَا وَهُمْ لاَ يُظْلَمُونَ

« Celui qui se présentera avec une bonne action en recevra dix fois l’équivalent, tandis que celui qui se présentera avec une mauvaise action ne sera rétribué que par son équivalent. Personne ne sera lésé. » Al-Anam (6:160)

Si une personne est convertie à l’Islam à l’âge de 40 ans, elle obtiendra la récompense de 40 ans de bonté, tandis qu’un homme musulman de 40 ans devrait être comme s’il avait fait le bien pendant 400 ans.

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Aug 2, 2014