Le verset 51 de la sourate Al-Maidah – La Table servie

Question :

Salam aleykoum !

Je vivais dans un pays laïc où j’avais des amis chrétiens et on s’entendait bien.

Je vis maintenant en Mauritanie et je continue à avoir contact avec eux sur internet, mais d’après le verset 51 de la sourate Al-Maidah, j’ai trouvé que l’islam interdit une telle relation !

J’espère avoir une explication sur ce verset ! Barakallahou fikum !

Réponse :

Pour comprendre le coran on doit faire attention aux liens qui existent entre les versets, car ce Livre a été détaillé par Dieu :

« Alif. Lâm. Râ. Voici un Livre comportant les versets pris globalement et ensuite présentés en détail venant d’un Sage, Instruit de tout. » Hud (11:1)

La relation entre les musulmans et les non musulmans doit se baser sur le respect, la justice et la coopération si les non musulmans n’agressent pas les musulmans.

« Dieu ne vous interdit pas d’excuser et de traiter avec équité ceux qui ne vous ont pas combattus à cause de votre foi et qui ne vous ont pas expulsés de vos maisons ; Dieu aime ceux qui sont équitables. » L’éprouvée – Al-Mumtahana (60:8)

Dans le cas d’agression par les non musulmans envers les musulmans, le droit à l’auto-défense est donné aux musulmans : « Dieu vous interdit seulement de prendre pour amis ceux qui vous ont combattus à cause de votre foi, ceux qui vous ont expulsés de vos maisons et ceux qui ont aidé à votre expulsion. Ceux qui les prennent pour amis, ceux-là sont les iniques ! » L’éprouvée – Al-Mumtahana (60:9)

Le verset 51 de la sourate Al-Maidah parle des non musulmans qui agressent les musulmans :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ لاَ تَتَّخِذُواْ الْيَهُودَ وَالنَّصَارَى أَوْلِيَاء بَعْضُهُمْ أَوْلِيَاء بَعْضٍ وَمَن يَتَوَلَّهُم مِّنكُمْ فَإِنَّهُ مِنْهُمْ إِنَّ اللّهَ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ

« Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas pour protecteurs les Juifs et les Chrétiens ; certains d’entre eux en protègent d’autres. Celui d’entre vous qui les prend pour protecteurs fait partie des leurs. Certes, Dieu ne dirige pas les peuples iniques. » Al-Maidah (5:51)

 

Le verset 62 de la même sourate parle de ces personnes mentionnées dans le verset 51 :

وَتَرَى كَثِيرًا مِّنْهُمْ يُسَارِعُونَ فِي الإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ وَأَكْلِهِمُ السُّحْتَ لَبِئْسَ مَا كَانُواْ يَعْمَلُونَ

« Tu vois un grand nombre d’entre eux se précipiter vers le péché et l’agression et manger le gain illicite. Que leurs actions sont exécrables ! » Al-Maidah (5:62)

et le verset suivant confirme que le groupe mentionné dans le verset 51 de la sourate Al-Maidah est le groupe qui agresse les musulmans :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا عَدُوِّي وَعَدُوَّكُمْ أَوْلِيَاء تُلْقُونَ إِلَيْهِم بِالْمَوَدَّةِ وَقَدْ كَفَرُوا بِمَا جَاءكُم مِّنَ الْحَقِّ يُخْرِجُونَ الرَّسُولَ وَإِيَّاكُمْ أَن تُؤْمِنُوا بِاللَّهِ رَبِّكُمْ إِن كُنتُمْ خَرَجْتُمْ جِهَادًا فِي سَبِيلِي وَابْتِغَاء مَرْضَاتِي تُسِرُّونَ إِلَيْهِم بِالْمَوَدَّةِ وَأَنَا أَعْلَمُ بِمَا أَخْفَيْتُمْ وَمَا أَعْلَنتُمْ وَمَن يَفْعَلْهُ مِنكُمْ فَقَدْ ضَلَّ سَوَاء السَّبِيلِ

« Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas pour appuis Mes ennemis et les vôtres en leur manifestant de l’amitié, alors qu’ils mécroient en la vérité qui vous est parvenue. Ils expulsent l’Envoyé et vous-mêmes parce que vous croyez en Dieu, votre Seigneur. Si vous sortez pour combattre dans Mon chemin et obtenir Mon agrément, leur témoignerez-vous secrètement de l’amitié ? Moi, Je sais parfaitement ce que vous cachez et ce que vous divulguez. Quiconque, parmi vous, agit ainsi s’égare hors du chemin droit. » L’éprouvée – Al-Mumtahana (60:1)

Alors, les musulmans ont le droit de parler avec les non musulmans pacifiques et ils peuvent manger avec eux comme le dit le verset suivant :

الْيَوْمَ أُحِلَّ لَكُمُ الطَّيِّبَاتُ وَطَعَامُ الَّذِينَ أُوتُواْ الْكِتَابَ حِلٌّ لَّكُمْ وَطَعَامُكُمْ حِلُّ لَّهُمْ وَالْمُحْصَنَاتُ مِنَ الْمُؤْمِنَاتِ وَالْمُحْصَنَاتُ مِنَ الَّذِينَ أُوتُواْ الْكِتَابَ مِن قَبْلِكُمْ إِذَا آتَيْتُمُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ مُحْصِنِينَ غَيْرَ مُسَافِحِينَ وَلاَ مُتَّخِذِي أَخْدَانٍ وَمَن يَكْفُرْ بِالإِيمَانِ فَقَدْ حَبِطَ عَمَلُهُ وَهُوَ فِي الآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ

« Aujourd’hui, les choses bonnes vous sont permises. La nourriture de ceux auxquels le Livre a été donné vous est permise, et votre nourriture leur est permise. L’union avec les femmes croyantes et honnêtes et avec les femmes appartenant au peuple qui a reçu le Livre avant vous vous est aussi permise, si vous leur remettez leur douaire, en hommes vertueux et non comme des débauchés ou de ceux qui ont des liaisons secrètes. Quiconque rejette la foi, ses actions sont vaines et, dans la vie future, il se trouve parmi les perdants. » Al-Maidah (5:5)

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Aug 29, 2015