La rançon du ramadan

La rançon du ramadan :

Quelle est la rançon (en arabe : Al-fidya الفدية) du ramadan ?

Dieu Tout-Puissant dit :

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ أَيَّامًا مَّعْدُودَاتٍ، فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضًا أَوْ عَلَى سَفَرٍ فَعِدَّةٌ مِّنْ أَيَّامٍ أُخَرَ وَعَلَى الَّذِينَ يُطِيقُونَهُ فِدْيَةٌ طَعَامُ مِسْكِينٍ فَمَن تَطَوَّعَ خَيْرًا فَهُوَ خَيْرٌ لَّهُ وَأَن تَصُومُواْ خَيْرٌ لَّكُمْ إِن كُنتُمْ تَعْلَمُونَ

Nous allons écrire ces deux versets en en phonétique pour faciliter la compréhension : { yâ ’ayyuhâ-l-ladîna ’âmanû kutiba ‘alaykumu-s-siyâmu kamâ kutiba ‘alâl-ladîna min qablikum la‘allakum tataqûn.

’ayyâman-ma’dûdâtin fa­man kâna minkum maridan ‘aw ‘alâ safarin fa‘iddatun min ’ayyâmin ’uhara wa‘alâ-l-ladîna yutiqunahû fidayatun ta ‘âmu miskînin faman tatawwa‘a hayran fahuwa hayrul-lahû wa ’an tasûmû hayru-l-lakum ’in kuntum ta‘lamûna}

« Ô vous qui croyez ! Le jeûne vous est prescrit comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédés. Puissiez-vous craindre Dieu ! Jeûnez durant des jours comptés. Si quelqu’un d’entre vous, parce qu’il est malade ou en voyage, ne jeûne pas durant un certain nombre de jours, il devra les compenser par la suite.

Ceux qui seraient capables de jeûner , doivent se racheter, s’ils en ont les moyens, en nourrissant un pauvre. Celui qui, de son plein gré, fera davantage en retirera un bien pour lui-même. Mais jeûner est encore meilleur pour vous, si vous saviez. » AL-baqara (2:183-184)

Il est clair qu’on a expliqué la phrase coranique {wa‘alâ-l-ladîna yutiqunahû fidayatun ta‘âmu miskînin } comme suit : “Ceux qui jeûnent Ramadan doivent se racheter à travers la Zakat al-Fitr”, mais les interprétations traditionnelles pensent que le sens de la phrase précédente est : Ceux qui ne peuvent pas jeûner pour cause de voyage ou de maladie ou quelque raison, ils doivent se racheter par des distributions de nourriture aux pauvres !

En fait, c’est une explication très bizarre, pourquoi comprennent-ils la phrase coranique comme si elle parle des personnes qui ne peuvent pas jeûner bien que le sens du verset soit clair ? !

{ wa‘alâ-l-ladîna yutiqunahû fidayatun} Ce verset parle des personnes qui jeûnent Ramadan et pas des personnes qui ne peuvent pas jeûner. Le pronom “hû” concerne, soit le jeûne mentionné dans le verset 184 qui parle des personnes qui ne peuvent pas jeûner, soit le jeûne mentionné dans le verset 183 qui parle des personnes qui jeûnent Ramadan.

Les interprétations traditionnelles pensent que le pronom “hû” concerne le jeûne mentionné dans le verset 184, et sur cette base, le sens devient : Les malades et les voyageurs sont exempts, momentanément, du jeûne, ils peuvent rompre le jeûne durant des jours comptés selon leur cas à condition qu’ils jeûneront un nombre de jours égal à ces jours-là, et ceci est par compassion envers eux car le jeûne leur cause une fatigue. Quant au résident qui supporte le jeûne avec la fatigue, il a le choix : il peut jeûner ou rompre le jeûne en nourrissant un pauvre chaque jour.

Mais ces interprétations disent que ce choix a été abrogé à travers le verset suivant qui confirme que le jeûne est obligatoire pour tous ceux qui peuvent jeûner :

فَمَن شَهِدَ مِنكُمُ الشَّهْرَ فَلْيَصُمْهُ

« Quiconque d’entre vous sera présent à la nouvelle lune jeûnera le mois entier. » AL-baqara (2:185)

C’est une contradiction inacceptable parce qu’elle dit que Dieu ordonnait aux malades et aux voyageurs qui ont manqué des jours de jeûne de remplacer ces jours-là tandis que les autres ont le choix entre le jeûne et la rançon ! Le Livre de Dieu ne contient aucune contradiction.

Donc, cette opinion est inacceptable pour les trois raisons suivantes :

1. Le verset ne signifie jamais le choix, mais c’est une phrase qui signifie l’obligation, c’est- à-dire que chaque personne qui jeûne doit se racheter à travers la Zakat al-Fitr, ce verset est comme le verset qui dit :

وَعلَى الْمَوْلُودِ لَهُ رِزْقُهُنَّ وَكِسْوَتُهُنَّ بِالْمَعْرُوفِ

{ wa ‘alâ-l-mawludi lahû rizquhunna wa kiswatu- hunna bi-l-ma‘rûfi }

« Il incombera au père d’assurer à la mère nourriture et vêtements, selon les convenances. » AL-baqara (2:233)

Ce verset signifie l’obligation et pas le choix.

2. Dieu Tout-Puissant dit :

مَا نَنسَخْ مِنْ آيَةٍ أَوْ نُنسِهَا نَأْتِ بِخَيْرٍ مِّنْهَا أَوْ مِثْلِهَا أَلَمْ تَعْلَمْ أَنَّ اللّهَ عَلَىَ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

« Nous n’abrogeons pas un verset et Nous n’en faisons oublier aucun sans en apporter un autre, meilleur ou semblable. Ne sais-tu pas que Dieu est Puissant sur toute chose ? » AL-baqara (2:106)

Donc, l’opinion qui dit que le verset qui parle de l’obligation du jeûne a abrogé le verset qui parle du choix entre le jeûne et la rançon est inacceptable parce que le verset qui abroge un autre verset n’impose pas un jugement plus difficile en comparaison avec le jugement que l’autre verset contient et il est clair que l’obligation est plus difficile que le choix.

3. La zakat al-fitr que les musulmans paient confirme que le pronom “hû” concerne le jeûne mentionné dans le verset 183.

La Fidya est une expiation quand le musulman ne fait pas les adorations (la prière, le jeûne …) sur la meilleure façon, Dieu Tout-Puissant dit :

فَفِدْيَةٌ مِّن صِيَامٍ أَوْ صَدَقَةٍ أَوْ نُسُكٍ

« qu’il se rachète par des jeûnes, par une aumône ou par des sacrifices. » AL-baqara (2:196)

D’après Ibn Abbas (que Dieu l’agrée), le Prophète (la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a imposé l’aumône de rupture du jeûne comme purification pour le jeûneur des paroles futiles et grossières et comme nourriture pour les pauvres. Celui qui la donne avant la prière, elle est alors une zakat acceptée et celui qui la donne après la prière, c’est une aumône parmi les aumônes [1].

Ibn ‘Umar (que Dieu l’agrée) a dit que le Messager de Dieu (la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a rendu obligatoire Zakât al Fitr comme suit : Une mesure de datte (sâ’) ou une mesure d’orge, pour l’esclave, le libre, le mâle, la femelle, le petit et le grand : Parmi les musulmans, et il a ordonné de la donner avant que les gens sortent à la prière (de la fête) [2].

Le jeûne est une obligation pour tout musulman en âge et en capacité de le faire, et la zakat al-fitr est une obligation pour tous les musulmans, ceci est l’harmonie entre les versets coraniques et les hadiths prophétiques.

Certains savants pensent que le pronom “hû” concerne le jeûne mentionné dans le verset 184, ils disent que les voyageurs et les malades sont divisés en deux parties : Les personnes qui ne peuvent pas jeûner pendant le voyage et quand elles sont malades, Donc, selon ces savants : celui qui, à suite d’une maladie ou d’un déplacement, a manqué des jours de jeûne, devra les remplacer, et quand les personnes qui peuvent jeûner mais avec difficulté, ces savants disent que la deuxième partie a le choix entre le jeûne ou la rançon, Fakhr Eddin AL-razy renforce cette opinion [3].

Mais nous n’acceptons pas cette opinion parce que le verset ne signifie pas le choix, c’est l’obligation.

Abou Haiyan a dit : L’imam Malek pense que ce verset parle de la personne qui jeûne un mois de Ramadan Sachant qu’il doit jeûner un mois précédent où il n’a pas jeûné et cela peut être une difficulté, c’est pourquoi, cette personne peut payer la rançon au lieu de jeûner ce mois [4].

Nous n’avons aucune preuve qui confirme une telle opinion.

Les personnes qui n’ont pas jeûné à cause du voyage ou à cause de la maladie doivent accomplir ce jeûne après la fin de Ramadan et elles doivent payer la fidya comme l’a dit Abou bakr AL-jassas mais il n’a pas renforcé cette opinion avec une preuve.

Nous renforçons cette opinion avec les preuves qui le confirment, car le pronom concerne le nom le plus proche de lui selon la langue arabe, donc, le pronom “hû” concerne la phrase coranique qui dit : « parce qu’’il est malade ou en voyage, ne jeûne pas durant un certain nombre de jours, il devra les compenser par la suite. » Sur cette base, la personne qui n’a pas jeûné à cause du voyage ou à cause de la maladie doit accomplir ce jeûne après Ramadan et elle doit payer la fidya ,ce jugement est semblable au jugement dont le verset suivant a parlé :

وَأَتِمُّواْ الْحَجَّ وَالْعُمْرَةَ لِلّهِ فَإِنْ أُحْصِرْتُمْ فَمَا اسْتَيْسَرَ مِنَ الْهَدْيِ وَلاَ تَحْلِقُواْ رُؤُوسَكُمْ حَتَّى يَبْلُغَ الْهَدْيُ مَحِلَّهُ فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضاً أَوْ بِهِ أَذًى مِّن رَّأْسِهِ فَفِدْيَةٌ مِّن صِيَامٍ أَوْ صَدَقَةٍ أَوْ نُسُكٍ

« Accomplissez, pour Dieu, le pèlerinage et la visite pieuse. Si vous en êtes empêchés, envoyez en compensation l’offrande qui vous est possible. Ne vous rasez pas la tête, avant que l’offrande ait atteint sa destination. Si l’un de vous est malade ou souffre d’un mal de tête qui l’oblige à se raser le crâne, qu’il se rachète par des jeûnes, par une aumône ou par des sacrifices. » AL-baqara (2:196)


[1] Abou Daoud n°1609

[2] Rapporté par Al-Bukhârî 1503.

[3] L’interprétation AL-razi, l’interprétation du verset 188 de la sourate AL-baqara.

[4] AL-bahr AL-mouhit,  Abou Hayan.

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Aug 2, 2014

Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 La descente de Jésus (la paix soit sur lui) est-elle une réalité ou un mythe ? 2014.08.02 12,214
2 Je vous appelle au salut, alors que vous m’appelez au Feu 2015.03.09 5,777
3 Les musulmans vivent en Enfer, parce qu’ils ont délaissé le Message Divin pour ne suivre que leurs désirs ou ceux de leurs savants, leaders et riches 2016.06.23 9,728
4 La déviation d’Iblis 2017.06.03 2,990
5 L’homicide justifiable (la légitime défense) 2017.06.20 4,223
6 Notre méthode concernant l’interprétation du saint Coran 2014.08.04 5,665
7 Le jugement des attentats-suicides en Islam 2015.07.22 10,448
8 Le monde musulman doit arrêter de se tirer une balle dans le pied 2016.06.29 7,707
9 La question de l’authenticité du Tasawwuf 2017.06.05 1,748
10 Relation entre le sommeil et la mort 2017.06.20 5,159
11 La punition pour l’apostasie en islam 2014.10.13 15,144
12 Les musulmans d’aujourd’hui 2014.08.04 9,643
13 Le voile féminin qui couvre les cheveux est obligatoire en Islam 2015.08.12 8,829
14 Le nouveau-né d’une relation illicite doit être attribué à qui ? 2016.09.02 21,505
15 L’Islam et le musulman 2017.06.09 1,260
16 La descente de Jésus, réalité ou mythe ? 2017.07.19 3,207
17 Le livre et la sagesse 2014.08.02 9,588
18 Réunir (Regrouper) les deux prières du Dhohr et Asr, ou Maghreb et ‘icha 2014.08.04 23,274
19 La seule guerre légale en Islam est la guerre défensive 2015.08.23 12,294
20 Les cheikhs soufis prétendent qu’ils connaissent l’invisible. Est-ce vrai ? 2016.09.07 13,796
21 Le Livre et la Sagesse 2017.06.11 1,954
22 Abraham (Le bon exemple) 2017.07.21 2,079
23 La bataille de Banu Qurayda entre la vérité et le mythe 2014.08.02 2,094
24 La situation de la personne qui n’utilise pas sa raison 2014.08.18 9,475
25 Le Châtiment de la tombe est-il une réalité ? 2015.10.20 13,624
26 Dieu n’aime-t-il pas la personne malade ? 2016.09.18 10,652
27 Les musulmans d’aujourd’hui 2017.06.12 2,094
28 Une leçon enseignée dans le Coran: “l’allégorie de l’araignée” 2018.09.17 1,008
29 Le sceau de Dieu sur les cœurs 2014.08.02 4,819
30 L’homicide par autodéfense (L’homicide justifiable) 2014.08.18 14,255
31 Les chrétiens et les juifs finiront-ils en enfer ? 2015.11.11 44,341
32 Le voile intégral couvrant le visage est-il obligatoire ? 2016.09.25 12,688
33 L’hypocrite 2017.06.12 1,769
34 La majorité ne signifie pas nécessairement le droit 2018.09.30 1,176
35 La relation entre les piliers de l’Islam et les principes de la morale 2014.08.02 2,224
36 Le traitement des prisonniers de guerre en islam 2014.08.19 14,127
37 La guerre en Syrie est-elle un jihad ? 2016.01.18 7,622
38 Est-ce que le Coran confirme les Livres des gens du Livre ? 2016.09.28 7,343
39 La laïcité 2017.06.12 1,617
40 La similitude entre le Coran et les livres divins précédents 2019.01.22 572
41 L’abrogation (Al-nâskh) et la lapidation 2014.08.02 5,078
42 Le Jihad en Islam 2014.08.21 9,631
43 Mariage ou fornication ? 2016.02.11 10,053
44 Beaucoup de gens pensent que l’expression coranique ” Fas’aloo ahla zikri in kuntum la ta’alamoon” signifie que nous devons demander aux savants musulmans pour l’interprétation du Coran. Est-ce vrai ? 2016.10.05 11,339
45 La raison 2017.06.12 1,723
46 Les caractéristiques particulières de l’être humain 2014.08.02 3,433
47 La polygamie 2014.08.23 29,306
48 La délivrance de l’enfer de ce monde 2016.03.04 6,391
49 « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » 2016.11.29 10,277
50 Je vous appelle au salut, alors que vous m’appelez au Feu 2017.06.12 2,544
51 Les djinns et les anges 2014.08.02 11,449
52 La relation entre le sommeil et la mort 2014.08.02 34,746
53 Les djinns sont-ils responsables de leurs actes ? ont-ils une mission ? 2016.03.09 10,988
54 Déifier les prophètes 2016.11.30 10,409
55 L’abrogation (Al-nâskh) et la lapidation 2017.06.14 2,106
56 Les hésitants entre le polythéisme et l’islam 2014.08.02 2,815
57 La rançon du ramadan 2014.08.02 4,669
58 Dieu dit quoi ? Nous faisons quoi ? (8 points importants) 2016.03.28 5,410
59 Certains cheikhs déclarent des choses haram, ont-ils raison ? Qui a le droit de décider ce qui est haram ? 2017.01.25 6,445
60 Les fausses racines du fatalisme dans l’Islam (Qadar et Fitra) 2017.06.14 1,926
61 Vivre en contradiction avec la nature humaine 2014.08.02 2,614
62 L’hypocrite 2014.08.02 4,238
63 Les orphelins 2016.04.04 18,768
64 La chrétienté aujourd’hui 2017.05.19 4,032
65 La punition pour l’apostasie en islam 2017.06.15 2,185
66 La relation entre la Fitra et le Coran 2014.08.02 6,740
67 La tutelle en mariage 2014.08.02 7,428
68 La mort 2016.04.11 11,869
69 L’usure dans le Coran et la Sunna 2017.05.25 4,050
70 La bataille de Banu Qurayda entre la vérité et le mythe 2017.06.15 2,075
71 Les fausses Racines du fatalisme dans l’Islam (Qadar et Fitra) 2014.08.02 2,790
72 Les conjoints de différentes religions 2014.10.14 18,514
73 Je suis un Musulman 2016.04.21 9,627
74 L’Homme et la Nature (fitrah) 2017.05.29 2,328
75 Le djihad en Islam 2017.06.16 3,996
76 Vivre en harmonie avec la nature humaine 2014.08.02 3,715
77 Les Principes de la législation pénale islamique 2014.08.02 4,669
78 Conflit entre sunnites et chiites 2016.04.22 7,906
79 Kafir (pluriel: kuffar) – mécréant 2017.05.29 4,829
80 Les Principes de la législation pénale islamique 2017.06.19 2,057
81 L’Islam et le musulman 2014.08.02 4,063
82 Nabi (Prophète) et Rasul (Messager) selon le Coran et l’islam traditionnel 2015.01.26 19,793
83 L’autorité califale et la théocratie 2016.06.18 9,251
84 Les religions et les intermédiaires 2017.06.02 2,056
85 Le traitement des prisonniers de guerre dans l’islam 2017.06.19 2,463