Le Livre et la Sagesse

Le Livre et la Sagesse :

Contrairement aux idées reçues, Dieu a accordé un livre et une sagesse à chaque Prophète. Dieu mentionne 18 Prophètes, de Noé à Jésus, comme le souligne le verset 83 de la sourate d’Al-An’am :

وَمِنْ آبَائِهِمْ وَذُرِّيَّاتِهِمْ وَإِخْوَانِهِمْ وَاجْتَبَيْنَاهُمْ وَهَدَيْنَاهُمْ إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ

« Et avec sagesse nous avons élu pour Notre cause et guidé sur une voie juste leurs pères, leurs descendants et leurs frères.»

Il disait à leur propos :

أُوْلَئِكَ الَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ وَالْحُكْمَ وَالنُّبُوَّةَ فَإِن يَكْفُرْ بِهَا هَؤُلاء فَقَدْ وَكَّلْنَا بِهَا قَوْمًا لَّيْسُواْ بِهَا بِكَافِرِينَ

« Voilà ceux auxquels nous avons donné le Livre, le jugement correct (la sagesse) et la prophétie.» Le Bétail (6:89)

Traditionnellement, il est admis que seul quatre livres divins sont descendus : L’ancien Testament, le Nouveau Testament, les Psaumes et le Coran. Il est allégué que 10 pages ont étés confiées à Adam, 50 à Seth, 30 à Idris et 10 à Abraham; 100 pages au total selon les narrations attribuées au Prophète. On peut donc en considérer que ces 18 Prophètes ont tous reçu un livre, et une capacité de jugement, comme il est dit dans le verset ci-dessus. Ce jugement est appellé Sagesse dans cet autre verset :

وَإِذْ أَخَذَ اللّهُ مِيثَاقَ النَّبِيِّيْنَ لَمَا آتَيْتُكُم مِّن كِتَابٍ وَحِكْمَةٍ ثُمَّ جَاءكُمْ رَسُولٌ مُّصَدِّقٌ لِّمَا مَعَكُمْ لَتُؤْمِنُنَّ بِهِ وَلَتَنصُرُنَّهُ قَالَ أَأَقْرَرْتُمْ وَأَخَذْتُمْ عَلَى ذَلِكُمْ إِصْرِي قَالُواْ أَقْرَرْنَا قَالَ فَاشْهَدُواْ وَأَنَاْ مَعَكُم مِّنَ الشَّاهِدِينَ

« Dieu dit en recevant le pacte des Prophètes : “Je vous ai vraiment donné quelque chose d’un Livre et d’une Sagesse. Un Prophète est ensuite venu à vous, confirmant ce que vous possédiez déjà. Croyez en lui et aidez-le. Êtes-vous résolus et acceptez-vous mon alliance à cette condition ?” Ils répondirent : “Nous y consentons !” Il dit : “Soyez donc témoins, et moi, me voici avec vous parmis les témoins.”» La Famille de ‘Imran (3:81)

Le devoir des Prophètes est de faire prévaloir leur Livre dans leur société.

كَانَ النَّاسُ أُمَّةً وَاحِدَةً فَبَعَثَ اللّهُ النَّبِيِّينَ مُبَشِّرِينَ وَمُنذِرِينَ وَأَنزَلَ مَعَهُمُ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ لِيَحْكُمَ بَيْنَ النَّاسِ فِيمَا اخْتَلَفُواْ فِيهِ وَمَا اخْتَلَفَ فِيهِ إِلاَّ الَّذِينَ أُوتُوهُ مِن بَعْدِ مَا جَاءتْهُمُ الْبَيِّنَاتُ بَغْيًا بَيْنَهُمْ فَهَدَى اللّهُ الَّذِينَ آمَنُواْ لِمَا اخْتَلَفُواْ فِيهِ مِنَ الْحَقِّ بِإِذْنِهِ وَاللّهُ يَهْدِي مَن يَشَاء إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ

« Les hommes formaient une seule communauté. Dieu a envoyé les Prophètes pour leur apporter la bonne nouvelle et pour les avertir. Il fit ainsi descendre le Livre avec la Vérité pour juger entre les hommes et trancher leurs différends mais seuls, et par jalousie entre eux, ceux qui avaient reçu le Livre furent en désaccord à son sujet alors que des preuves irréfutables leurs étaient parvenues. Dieu a dirigé ceux qui ont cru à cette part de Vérité au sujet de laquelle d’autres se sont disputés, avec sa permission. Dieu dirige qui il veut sur le droit chemin.» La Vache (2:213)

Les personnes de haut rang d’une société qui ont reçu un livre doivent se prononcer sur ce livre. Dieu dit :

إِنَّا أَنزَلْنَا التَّوْرَاةَ فِيهَا هُدًى وَنُورٌ يَحْكُمُ بِهَا النَّبِيُّونَ الَّذِينَ أَسْلَمُواْ لِلَّذِينَ هَادُواْ وَالرَّبَّانِيُّونَ وَالأَحْبَارُ بِمَا اسْتُحْفِظُواْ مِن كِتَابِ اللّهِ وَكَانُواْ عَلَيْهِ شُهَدَاء فَلاَ تَخْشَوُاْ النَّاسَ وَاخْشَوْنِ وَلاَ تَشْتَرُواْ بِآيَاتِي ثَمَنًا قَلِيلاً وَمَن لَّمْ يَحْكُم بِمَا أَنزَلَ اللّهُ فَأُوْلَئِكَ هُمُ الْكَافِرُونَ

« Nous avons, en vérité, révélé la Torah où se trouve une direction et une sagesse. D’après elle, et pour ceux qui pratiquaient le judaisme, les Prophètes qui s’étaient soumis à Dieu, les maîtres et les docteurs rendaient la justice, conformément au livre de Dieu dont la garde leur était confiée et dont ils étaient les témoins. Ne craignez pas les hommes; craignez moi ! Ne vendez pas mes versets à vil prix. Les incrédules sont ceux qui ne jugent pas les hommes d’après ce que Dieu a révélé.» La Table Servie (5: 44)

La sagesse est une décision correcte. Notre Prophète a conclué du Coran, jugé en conséquence et nous a transmit sa méthode. Ceci constitue son Exemple. L’harmonie parfaite entre le Livre et l’exemple du Prophète ne peut être vue que si la méthode exposée dans le Coran est considérée en détail.

Il y a deux catégories de Signes Divins; L’un est qu’il a créé qu’il est la source de toutes les sciences. Si les scientifiques apprennent bien l’information existante et suivent une manière correcte, ils peuvent trouver la sagesse dans les signes créés.

Le mot que nous avons traduit comme sagesse dans le verset ci-dessus est “ahbar”, forme plurielle de “hbir”. (Hibrحبر  en Arabe) désigne un étudiant en apprentissage. Ceux-ci peuvent aisément atteindre la sagesse si ils évaluent les signes créés et apportés par Dieu, car la sagesse est le terrain d’entente entre la religion et la science.

Dieu définit sa religion comme “fitrah”, la nature, et dit :

فَأَقِمْ وَجْهَكَ لِلدِّينِ حَنِيفًا فِطْرَةَ اللَّهِ الَّتِي فَطَرَ النَّاسَ عَلَيْهَا لَا تَبْدِيلَ لِخَلْقِ اللَّهِ ذَلِكَ الدِّينُ الْقَيِّمُ وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ

« Acquitte-toi des obligations de la Religion en vrai croyant et selon la nature que Dieu a donné aux hommes en les créants. Il n’y a pas de changement dans la création de Dieu. Voici la religion immuable; mais la plupart des hommes ne savent rien.» Les Romains (30:30)

Il est remarquable que les premiers versets révélés soient liés à la loi de la création :

اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ ، خَلَقَ الْإِنسَانَ مِنْ عَلَقٍ ، اقْرَأْ وَرَبُّكَ الْأَكْرَمُ ، الَّذِي عَلَّمَ بِالْقَلَمِ ، عَلَّمَ الْإِنسَانَ مَا لَمْ يَعْلَمْ

« Lis au Nom de ton Seigneur qui a crée! Il a créé l’homme d’un caillot de sang. Lis!… Car ton Seigneur est le Très-Généreux qui a instruit l’homme au moyen du calame, et lui a enseigné ce qu’il ignorait.» Le Caillot de Sang (96:1-5)

Et dans un autre verset il est établi :

وَعَلَّمَ آدَمَ الأَسْمَاء كُلَّهَا

« Et Il apprit à Adam le nom de tous les etres.» La Vache (2:31)

La majorité du Coran attire l’attention sur les signes naturels. Nous avons effectué plusieurs études avec des personnes ayant une connaissance avancée du Coran, de la langue arabe et des versets sur la nature (fitra). Nous avons vu que cette méthode guide les sciences positives.

Dieu a d’abord enseigné la nature, à savoir l’information qu’Il a mise dans les êtres. Parce que, le pronom “ha” qui souligne “les noms” est utilisé pour désigner des êtres non conscients en Arabe. Une fois qu’Adam eut appris l’information qui existe dans les êtres, mais que les anges ignoraient, ils ont été soulignés par le pronom “hum”. Ce pronom se réfere à des êtres conscients en Arabe. Le verset continue donc comme :

ثُمَّ عَرَضَهُمْ عَلَى الْمَلاَئِكَة

«… Puis il les présenta tous (source de conscience) aux anges.» La Vache (2:31)

Parce que, “l’esprit” signifie également “la connaissance que les gens utilisent”. Il existait une connaissance que les anges ignoraient dans les êtres et les prennaient donc pour inconscients. Etant donné que cette information n’était pas visible à l’œil nu, Dieu l’appelait “ghayb-inconnu” et s’adressait aux anges :

قَالَ أَلَمْ أَقُل لَّكُمْ إِنِّي أَعْلَمُ غَيْبَ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ وَأَعْلَمُ مَا تُبْدُونَ وَمَا كُنتُمْ تَكْتُمُونَ

« Ne vous ai-je pas avertis que je connais le mystère des cieux et de la terre ?» La Vache (2:33)

Dieu a fait les hommes supérieurs aux anges au moyen de cette connaissance, et ils se sont prosternés devant Adam pour cette raison. C’est cette connaissance qui permet à l’être humain de développer la science et la civilisation. La personne la plus savante fut Adam. Cette connaissance lui a été révélée par l’écriture :

«… qui a instruit l’homme au moyen du calame, et lui a enseigné ce qu’il ignorait.» Le Caillot de Sang (96:4-5)

 

La faculté de juger correctement :

La faculté de juger correctement est aussi appellée sagesse :

« Il donne la sagesse à qui Il veut. Celui à qui la sagesse a été donnée bénéficie d’un grand bien. Ceux qui sont doués d’intelligence sont les seuls à s’en souvenir.» La Vache (2:269)

Une narration du Prophète dit :

“L’envie n’est permise que dans deux cas : d’un homme à qui Dieu donne de la richesse, et qui l’utilise vertueusement, et d’un homme à qui Dieu donne connaissance et qui l’applique et l’enseigne.”

Ibn Abbas raconte : “Le Messager de Dieu m’a embrassé et m’a dit : “Oh dieu, enseigne-lui la sagesse.”

Ces versets et ces hadiths montrent que la sagesse est une capacité amabilité à juger correctement. La prière d’Abraham concernant les gens de La Mecque après avoir construit la Kabah souligne le même message.

« Notre Seigneur! Envoie-leur un Prophète pris parmis eux: il leur récitera tes Versets; il leur enseignera le Livre et la Sagesse; il les purifira. Tu es le Tout-Puissant, le Sage!» La Vache (2:129)

Le verset qui montre que cette prière fut éxaucé est :

« Dieu a accordé une grâce aux croyants lorsqu’il leur a envoyé un Prophète pris parmis eux qui leur récita ses Versets, qui les purifia, qui leur enseigna le Livre et la Sagesse, même si ils avaient été auparavant dans une erreur manifeste.» La Famille de Imran (3:164)

Dieu a ordonné à Muhammad de tirer le jugement correct du Coran comme suit :

« (O Messager) Nous avons fait descendre sur toi le Livre avec la Vérité, afin que tu juges entre les hommes d’apres ce que Dieu te fait voir.» Les Femmes (4:105)

Tous les discours, la pratique et l’approbation de Muhammad ont trait à son devoir, c’est l’interprétation qu’il a faite du Coran. Il est raconté qu’il a dit :

“On m’a donné le Livre et l’équivalent avec lui.”

“Permettez-moi de ne pas trouver l’un de vos couchages sur son canapé quand il entend quelque chose qui me concerne, que j’ai commandé ou interdit et en disant : “Nous ne savons pas ! Ce que nous trouvons dans le Livre de Dieu, nous suivons. ”

La sagesse dans le Coran est la même qui est enfouie profondément en nous. Tout comme il faut des connaissances, des outils et du travail d’équipe pour l’exploitation minière, des choses similaires sont nécessaires pour atteindre les sagesses du Coran. Cette méthode expliquée dans le Coran a été oubliée très vite. Les musulmans qui jadis résolverent des problèmes complexes et qui apportaient la science et la civilisation partout où ils allaient ont été remplacés par des musulmans ignares qui ne causent que des problèmes et des impasses. La raison pour laquelle il y a tant de pays musulmans dans le monde à avoir avec le passage des compagnons du Prophète qui apportèrent sa sagesse dans ces contrées reculées. Mais après eux, seules des dominations temporaires pouvaient être maintenues, car la sagesse ne pouvait être prise là-bas.

Sagesse, Sunna, Révélation :

Al-Shafi’i a déclaré que l’exemple du Prophète Muhammad (la Sunnah) est la sagesse. Un extrait de ses mots :

“J’ai entendu d’une personne en laquelle j’ai confiance et qui a une connaissance considérable du Coran que (la Sagesse est l’exemple du Prophète).

Dieu connait le meilleur, mais la Sagesse ne peut être que l’exemple prophétique soumis au Coran.”

Il est impossible de ne pas être en accord avec ces mots. Puisque l’une des deux choses que le Prophète Muhammad a enseignées à sa communauté est le Coran et l’autre est sa pratique, la Sunna est inévitablement la Sagesse. Cependant, il est impossible de s’entendre avec la pensée suivante de Shafi’i :

“La Sunna explique la volonté de Dieu en conditions générales et spéciales. Dieu a établi la Sagesse de son Messager avec le Coran et l’a attaché au Livre. Il ne l’a fait pour personne d’autre.”

Le verset 81 de la troisième sourate (La Famille d’Imran) démontre que la sagesse et le livre ont été donnés à tous les prophètes, cette parole est donc fausse.

Si la Sunna était la révélation qui explique la volonté de Dieu, le Prophète n’aurait jamais commis d’erreurs. Dieu l’aurait toujours guidé selon ses désirs. Cela prouve également que le Prophète Muhammad n’était pas protégé contre les péchés, tout comme les autres prophètes. Par conséquent, Muhammad peut être un modèle, un exemple à suivre mais pas à vénérer; chacun peut progresser, tant bien que mal, selon sa pratique pour atteindre son niveau de sagesse.

Un jour, on a entendu dire qu’une caravane provenait de Damas sous la direction d’Abu Sufyan. Notre Prophète parti avec quelques musulmans pour suivre la caravane. Les Mecquois ayant eu vent de l’affaire envoyèrent un corps pour prendre la caravane. Dieu promit d’accorder soit la caravane soit l’armée Mecquoise aux musulmans. Voici un verset pertinent :

« Lorsque Dieu vous promettait qu’un des deux groupes se rendrait a vous, vous désiriez vous emparer de celui qui était désarmé, alors que Dieu voulait manifester la Vérité par ses paroles et exterminer les incrédules jusqu’au dernier, afin de faire apparaitre la Vérité et d’anéantir ce qui est vain, en dépit des coupables.» Le Butin (8:7-8)

Les musulmans ont manqué la caravane et ont rencontré l’armée de Mecque de manière inattendue à Badr, mais n’ont pas respecté les règles de Dieu concernant la guerre. Ces règles sont :

« Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage, et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits. Ensuite, vous les mettrez en liberté, ou les rendrez moyennant une rançon, lorsque la guerre aura cessé. » Muhammad (47:4)

« Si tu t’en saisis à la guerre, traite-les de façon à décourager ceux qui se trouvent derrière eux. Peut-être réfléchiront-ils ! » Al-Anfal (8:57)

« Ne faiblissez pas dans la poursuite de ces gens. Si vous souffrez, eux aussi souffrent comme vous souffrez. Mais vous, vous espérez [recevoir] de Dieu quelque chose qu’eux ne sauraient espérer. Dieu est Omniscient, Juste » Al-Nisa’ (4:104)

Les musulmans ont frappé un grand coup à l’ennemi à Badr avec une bataille mortelle. Mais ils n’ont pas suivi l’ennemi en déroute. Plus encore, ils ont fait des prisonniers et dépouillé les morts. Dieu dit sur ce crime :

« Il n’appartient pas à un prophète de faire des captifs tant qu’il n’a pas mené sur terre un combat acharné. Vous voulez les biens de ce monde, mais Dieu veut [pour vous] la vie future. Dieu est Puissant, Sage.

Si une prescription de Dieu n’était pas déjà intervenue, un terrible châtiment vous aurait atteints à cause de ce dont vous vous êtes emparés. » Al-Anfal (8:67-68)

Le comportement du Prophète ici n’était pas sage. Dieu cherchait à prouver par ses paroles que la vérité était vraie et à anéantir les incroyants jusqu’au dernier vestige, mais les musulmans ont manqué l’occasion de conquérir la Mecque parce qu’ils ne s’étaient pas familiarisés avec la Sagesse.

Durant la sixième année de l’émigration, ils ont retrouvé cette opportunité à Hudaybiyyah. La Sourate de la Conquête, qui fut révélé lors du retour à la Mecque commence par :

« En vérité Nous t’avons accordé une victoires éclatante. Afin que Dieu te pardonne tes péchés, passés et futurs, qu’Il parachève sur toi Son bienfait et te guide sur une voie droite.» al-Fath (48:1-2)

Pourtant le Prophète Muhammad pécha encore par la suite :

« Il s’est renfrogné et il s’est détourné parce que l’aveugle est venu à lui. Qui te fera savoir si, peut-être, celui-ci se purifie ou s’il réfléchit de telle sorte que le Rappel lui soit profitable ? Quant à celui qui est riche, tu l’abordes avec empressement; peu importe si il ne se purifie pas. Mais de celui qui vient à toi, rempli de zèle et de crainte, toi, tu te désintéresses ! » Il S’est Renfrogné (80:1-10)

Dieu interdit d’ignorer ceux qui ont besoin d’aide ou qui veulent quelque chose :

وَلاَ تَطْرُدِ الَّذِينَ يَدْعُونَ رَبَّهُم بِالْغَدَاةِ وَالْعَشِيِّ يُرِيدُونَ وَجْهَهُ مَا عَلَيْكَ مِنْ حِسَابِهِم مِّن شَيْءٍ وَمَا مِنْ حِسَابِكَ عَلَيْهِم مِّن شَيْءٍ فَتَطْرُدَهُمْ فَتَكُونَ مِنَ الظَّالِمِينَ

« Ne repousse pas ceux qui prient matin et soir leur Seigneur et qui recherchent Sa Face. Tu n’as aucun compte à rendre pour eux, et ils n’ont aucun compte à rendre pour toi. Si tu les repoussais, tu serais parmi les iniques.» Al-An’âm (6:52)

Les péchés mentionnés dans le verset “afin que Dieu puisse pardonner votre péché antérieur et celui qui a suivi” sont ceux-ci :

« Lorsque viennent le secours de Dieu et la victoire; lorsque tu vois les hommes entrer en masse dans la religion de Dieu; célebre les louanges de ton Seigneur et demande lui pardon. Il est en vérité, celui qui revient sans cesse vers le pêcheur repentant. » Le Secours (110:1-3)

“D’abord corrigez l’erreur que vous avez faite et ensuite appelez la miséricorde”; c’est très important. Ces versets peuvent révolutionner la vie des musulmans. Mais étant donné que l’on a oublié le commandement de la sagesse intra-muros.

Par exemple, une traduction du Coran qui a été publiée à des millions d’exemplaires par la Fondation des affaires religieuses de Turquie et d’Arabie Saoudite, donne une explication pour les premiers versets de la sourate de la Conquête. Pour mieux l’a comprendre, voyons la signification donnée à ces versets :

« Oui, nous t’avons accordé une éclatante victoire afin que Dieu te pardonne tes premiers et tes derniers péchés; qu’il paracheve sa grâce en toi; qu’il te dirige sur la voie droite et afin que Dieu te prête un puissant secours. » La Conquete (48:1-3)

L’explication donnée par la Fondation des affaires religieuses de Turquie et d’Arabie Saoudite est :

« Les bénédictions données au Prophète Muhammad, qui est loin du péché à la fois dans le passé et dans le futur, sont apparues comme une conquête de la Mecque et de Taif, étant honorés dans le monde, étant récompensés par le triomphe et l’aide, la reddition des ennemis.»

Ils disent que le Prophète est loin du péché dans le passé et dans le futur, bien que Dieu dise que ses péchés seront pardonnés. Avec cette déclaration, corrigent-ils une erreur de Dieu qui rappelle quelque chose qu’il ne sait pas ? De plus, ne se souviennent-ils pas de ce verset quand ils expliquent le verset comme “pardonnant le péché futur du Prophète Muhammad” ?

قُلْ مَا كُنتُ بِدْعًا مِّنْ الرُّسُلِ وَمَا أَدْرِي مَا يُفْعَلُ بِي وَلَا بِكُمْ إِنْ أَتَّبِعُ إِلَّا مَا يُوحَى إِلَيَّ وَمَا أَنَا إِلَّا نَذِيرٌ مُّبِينٌ

« Dis : “Je ne suis pas une innovation parmi les messagers ; et je ne sais pas ce que l’on fera de moi, ni de vous. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé ; et je ne suis qu’un avertisseur clair.” » Al-Ahqâf (46:9)

Ce qui est triste, c’est que ces erreurs ne se limitent pas qu’à ces personnes.

 

La différence entre la sagesse du Prophète et des autres :

Comme on peut le voir dans les versets liés à la bataille de Badr, l’intégrité des jugements du Prophète a été inspectée par Dieu et les erreurs ont été corrigées. Toutes les décisions prises par Prophète, sauf celles condamnées par Dieu, sont la Sagesse. Les musulmans doivent s’y conformer. Dieu dit :

فَلاَ وَرَبِّكَ لاَ يُؤْمِنُونَ حَتَّىَ يُحَكِّمُوكَ فِيمَا شَجَرَ بَيْنَهُمْ ثُمَّ لاَ يَجِدُواْ فِي أَنفُسِهِمْ حَرَجًا مِّمَّا قَضَيْتَ وَيُسَلِّمُواْ تَسْلِيمًا

« Mais non, par ton Seigneur ! Ils ne seront pas de vrais croyants tant qu’ils ne t’auront pas fait juge de leurs différends, et qu’ensuite ils ne trouveront plus en eux-mêmes d’échappatoire à ce que tu auras décidé et s’y soumettront entièrement. » Al-Nisa’ (4:65)

Puisque les musulmans autres que le Prophète ne sont pas soumis à une telle inspection, les jugements qu’ils font, doivent être inspectés au moyen du Coran et de la pratique du Prophète.

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا أَطِيعُوا اللَّهَ، وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ وَأُوْلِي الْأَمْرِ مِنْكُمْ، فَإِنْ تَنَازَعْتُمْ فِي شَيْءٍ فَرُدُّوهُ إِلَى اللَّهِ وَالرَّسُولِ إِنْ كُنتُمْ تُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ ذَلِكَ خَيْرٌ وَأَحْسَنُ تَأْوِيلًا

« Ô les croyants! Obéissez à Dieu, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Dieu et au Messager, si vous croyez en Dieu et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement). » an-Nisa (4:59)

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Jun 11, 2017
Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 Les fausses Racines du fatalisme dans l’Islam (Qadar et Fitra) 2014.08.02 2,028
2 Les conjoints de différentes religions 2014.10.14 16,760
3 Je suis un Musulman 2016.04.21 8,850
4 L’Homme et la Nature (fitrah) 2017.05.29 1,207
5 Le djihad en Islam 2017.06.16 1,732
6 Vivre en harmonie avec la nature humaine 2014.08.02 2,549
7 Les Principes de la législation pénale islamique 2014.08.02 3,425
8 Conflit entre sunnites et chiites 2016.04.22 6,947
9 Kafir (pluriel: kuffar) – mécréant 2017.05.29 3,977
10 Les Principes de la législation pénale islamique 2017.06.19 1,321
11 L’Islam et le musulman 2014.08.02 3,251
12 Nabi (Prophète) et Rasul (Messager) selon le Coran et l’islam traditionnel 2015.01.26 15,577
13 L’autorité califale et la théocratie 2016.06.18 7,526
14 Les religions et les intermédiaires 2017.06.02 1,476
15 Le traitement des prisonniers de guerre dans l’islam 2017.06.19 1,398
16 La descente de Jésus (la paix soit sur lui) est-elle une réalité ou un mythe ? 2014.08.02 9,548
17 Je vous appelle au salut, alors que vous m’appelez au Feu 2015.03.09 5,288
18 Les musulmans vivent en Enfer, parce qu’ils ont délaissé le Message Divin pour ne suivre que leurs désirs ou ceux de leurs savants, leaders et riches 2016.06.23 8,912
19 La déviation d’Iblis 2017.06.03 1,783
20 L’homicide justifiable (la légitime défense) 2017.06.20 2,306
21 Notre méthode concernant l’interprétation du saint Coran 2014.08.04 4,565
22 Le jugement des attentats-suicides en Islam 2015.07.22 9,481
23 Le monde musulman doit arrêter de se tirer une balle dans le pied 2016.06.29 7,159
24 La question de l’authenticité du Tasawwuf 2017.06.05 1,186
25 Relation entre le sommeil et la mort 2017.06.20 3,339
26 La punition pour l’apostasie en islam 2014.10.13 11,561
27 Les musulmans d’aujourd’hui 2014.08.04 8,555
28 Le voile féminin qui couvre les cheveux est obligatoire en Islam 2015.08.12 7,095
29 Le nouveau-né d’une relation illicite doit être attribué à qui ? 2016.09.02 17,819
30 L’Islam et le musulman 2017.06.09 850
31 La descente de Jésus, réalité ou mythe ? 2017.07.19 1,767
32 Le livre et la sagesse 2014.08.02 8,021
33 Réunir (Regrouper) les deux prières du Dhohr et Asr, ou Maghreb et ‘icha 2014.08.04 19,942
34 La seule guerre légale en Islam est la guerre défensive 2015.08.23 11,519
35 Les cheikhs soufis prétendent qu’ils connaissent l’invisible. Est-ce vrai ? 2016.09.07 13,255
36 Le Livre et la Sagesse 2017.06.11 1,041
37 Abraham (Le bon exemple) 2017.07.21 656
38 La bataille de Banu Qurayda entre la vérité et le mythe 2014.08.02 1,820
39 La situation de la personne qui n’utilise pas sa raison 2014.08.18 7,865
40 Le Châtiment de la tombe est-il une réalité ? 2015.10.20 10,056
41 Dieu n’aime-t-il pas la personne malade ? 2016.09.18 9,666
42 Les musulmans d’aujourd’hui 2017.06.12 1,352
43 Le sceau de Dieu sur les cœurs 2014.08.02 3,244
44 L’homicide par autodéfense (L’homicide justifiable) 2014.08.18 10,252
45 Les chrétiens et les juifs finiront-ils en enfer ? 2015.11.11 40,236
46 Le voile intégral couvrant le visage est-il obligatoire ? 2016.09.25 9,873
47 L’hypocrite 2017.06.12 1,034
48 La relation entre les piliers de l’Islam et les principes de la morale 2014.08.02 1,852
49 Le traitement des prisonniers de guerre en islam 2014.08.19 10,430
50 La guerre en Syrie est-elle un jihad ? 2016.01.18 6,821
51 Est-ce que le Coran confirme les Livres des gens du Livre ? 2016.09.28 6,494
52 La laïcité 2017.06.12 1,016
53 L’abrogation (Al-nâskh) et la lapidation 2014.08.02 3,610
54 Le Jihad en Islam 2014.08.21 8,694
55 Mariage ou fornication ? 2016.02.11 8,204
56 Beaucoup de gens pensent que l’expression coranique ” Fas’aloo ahla zikri in kuntum la ta’alamoon” signifie que nous devons demander aux savants musulmans pour l’interprétation du Coran. Est-ce vrai ? 2016.10.05 10,400
57 La raison 2017.06.12 828
58 Les caractéristiques particulières de l’être humain 2014.08.02 2,567
59 La polygamie 2014.08.23 23,990
60 La délivrance de l’enfer de ce monde 2016.03.04 5,512
61 « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » 2016.11.29 8,660
62 Je vous appelle au salut, alors que vous m’appelez au Feu 2017.06.12 1,966
63 Les djinns et les anges 2014.08.02 8,126
64 La relation entre le sommeil et la mort 2014.08.02 24,512
65 Les djinns sont-ils responsables de leurs actes ? ont-ils une mission ? 2016.03.09 10,094
66 Déifier les prophètes 2016.11.30 9,718
67 L’abrogation (Al-nâskh) et la lapidation 2017.06.14 1,304
68 Les hésitants entre le polythéisme et l’islam 2014.08.02 2,056
69 La rançon du ramadan 2014.08.02 3,582
70 Dieu dit quoi ? Nous faisons quoi ? (8 points importants) 2016.03.28 4,668
71 Certains cheikhs déclarent des choses haram, ont-ils raison ? Qui a le droit de décider ce qui est haram ? 2017.01.25 5,732
72 Les fausses racines du fatalisme dans l’Islam (Qadar et Fitra) 2017.06.14 1,152
73 Vivre en contradiction avec la nature humaine 2014.08.02 2,128
74 L’hypocrite 2014.08.02 2,486
75 Les orphelins 2016.04.04 7,463
76 La chrétienté aujourd’hui 2017.05.19 2,957
77 La punition pour l’apostasie en islam 2017.06.15 813
78 La relation entre la Fitra et le Coran 2014.08.02 4,270
79 La tutelle en mariage 2014.08.02 5,358
80 La mort 2016.04.11 10,131
81 L’usure dans le Coran et la Sunna 2017.05.25 1,629
82 La bataille de Banu Qurayda entre la vérité et le mythe 2017.06.15 1,301