Les conjoints de différentes religions

Les conjoints de différentes religions :

Selon les quatre écoles de la jurisprudence islamique, le mariage entre une musulmane et un non-musulman est nul ; ils doivent immédiatement divorcer.

Le verset suivant est leur profonde preuve sur cette question :

وَلاَ تَنكِحُواْ الْمُشْرِكَاتِ حَتَّى يُؤْمِنَّ وَلأَمَةٌ مُّؤْمِنَةٌ خَيْرٌ مِّن مُّشْرِكَةٍ وَلَوْ أَعْجَبَتْكُمْ وَلاَ تُنكِحُواْ الْمُشِرِكِينَ حَتَّى يُؤْمِنُواْ وَلَعَبْدٌ مُّؤْمِنٌ خَيْرٌ مِّن مُّشْرِكٍ وَلَوْ أَعْجَبَكُمْ أُوْلَئِكَ يَدْعُونَ إِلَى النَّارِ وَاللّهُ يَدْعُوَ إِلَى الْجَنَّةِ وَالْمَغْفِرَةِ بِإِذْنِهِ وَيُبَيِّنُ آيَاتِهِ لِلنَّاسِ لَعَلَّهُمْ يَتَذَكَّرُونَ

« N’épousez pas de femmes associatrices tant qu’elles ne croient pas ; une esclave croyante vaut mieux qu’une associatrice, même si celle-ci vous plaît. Et ne mariez pas vos filles à des associateurs tant qu’ils ne croient pas ; un esclave croyant vaut mieux qu’un associateur, même si celui-ci vous plaît. Ces gens invitent au Feu ; Dieu, Lui, invite au Paradis et au pardon, avec Sa permission. Il explique Ses signes aux hommes afin qu’ils se souviennent. » Al-Baqara (2:221)

Le verset 10 de la sourate Al-Mumtahinah est également revendiqué pour fournir des preuves en ce qui concerne ce sujet.

Le verset suivant permet aux hommes (musulmans) d’épouser des femmes de Ahl al Kitab (gens du Livre) :

وَالْمُحْصَنَاتُ مِنَ الَّذِينَ أُوتُواْ الْكِتَابَ مِن قَبْلِكُمْ إِذَا آتَيْتُمُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ مُحْصِنِينَ غَيْرَ مُسَافِحِينَ وَلاَ مُتَّخِذِي أَخْدَانٍ

« L’union avec les femmes croyantes et honnêtes et avec les femmes appartenant au peuple qui a reçu le Livre avant vous vous est aussi permise, si vous leur remettez leur douaire, en hommes vertueux et non comme des débauchés ou de ceux qui ont des liaisons secrètes. » Al-Maidah (5:5)

Le verset suivant indique clairement que les Ahl al-Kitab (les gens du Livre) sont polythéistes :

اتَّخَذُواْ أَحْبَارَهُمْ وَرُهْبَانَهُمْ أَرْبَابًا مِّن دُونِ اللّهِ وَالْمَسِيحَ ابْنَ مَرْيَمَ وَمَا أُمِرُواْ إِلاَّ لِيَعْبُدُواْ إِلَهًا وَاحِدًا لاَّ إِلَهَ إِلاَّ هُوَ سُبْحَانَهُ عَمَّا يُشْرِكُونَ

« Ils ont pris comme seigneurs leurs rabbins et leurs moines ainsi que le Messie, fils de Marie, en lieu et place de Dieu. Pourtant, il ne leur avait été ordonné que d’adorer un Dieu unique : il n’y a de Dieu que Lui ! Gloire à Lui au-delà de ce qu’ils Lui associent ! » Al-Tawbah (9:31)

Le consentement au mariage des gens du Livre est un consentement au mariage des polythéistes. Pourtant, la commande suivante est pour les hommes dans le verset ci-dessous :

« N’épousez pas de femmes associatrices tant qu’elles ne croient pas ; une esclave croyante vaut mieux qu’une associatrice, même si celle-ci vous plaît. Et ne mariez pas vos filles à des associateurs tant qu’ils ne croient pas ; un esclave croyant vaut mieux qu’un associateur, même si celui-ci vous plaît. Ces gens invitent au Feu ; Dieu, Lui, invite au Paradis et au pardon, avec Sa permission. Il explique Ses signes aux hommes afin qu’ils se souviennent. » Al-Baqara (2:221)

La phrase “un esclave croyant vaut mieux qu’un polythéiste” pour les femmes et l’expression “une esclave croyante vaut mieux qu’une associatrice” pour les hommes ne désignent pas qu’un tel mariage est interdit parce que le mot “meilleur” est utilisé lorsqu’on compare entre deux “biens”.

Par conséquent, ce verset ne pouvait pas être interprété comme une interdiction pour les femmes croyantes d’épouser des hommes polythéistes ainsi que pour les croyants d’épouser les femmes polythéistes et la pratique de notre Prophète est également dans ce sens.

Abu-l As bin ar-Rabi était le gendre de notre Prophète عليه الصَّلاة والسَّلام, il a épousé Zaynab avant l’Islam, mais il ne s’était pas converti à l’Islam.

Quand il a été capturé à la bataille de Badr, Zaynab a envoyé le collier que sa mère lui avait donné quand ils se sont mariés, avec une certaine quantité de biens, comme rançon.

Apitoyé par la situation, le Prophète عليه الصَّلاة والسَّلام a demandé de rendre le collier de Zaynab et il a libéré immédiatement Abu’l As.

Le Prophète عليه الصَّلاة والسَّلام a demandé à Abu’l As d’envoyer sa fille à Médine.

Abu’l As, malgré son profond amour pour son épouse, a tenu sa promesse et a envoyé Zaynab à Médine.

Lorsque, dans la 6ème année après l’Hégire, Abu’l As revenait de Syrie avec des marchandises commerciales, car il était chargé par les polythéistes de protéger leurs marchandises, la caravane fut capturée par les musulmans, mais Abu’l As s’est échappé. Zaynab l’a pris sous sa protection quand il est allé à elle cette nuit-là.

Notre Prophète a dit aux guerriers que les butins de guerre étaient les leurs, mais qu’il serait préférable de rendre toutes les marchandises de cette caravane à Abu’l As.

Là-dessus, tous les produits de la caravane ont été restitués à Abu’l As.

Dès son arrivée à La Mecque, Abu’l As a livré les marchandises à leurs propriétaires, il s’est converti à l’islam et a émigré à Médine [1]. Notre Prophète rendit Zaynab après une période de six ans à Abu’l As sous leur mariage sans nouveau contrat [2]. Parce que le fait que Abu’l As était un (kafir) n’invalide pas son mariage avec Zaynab.

Comme rapporté par Ibn Shihab, “Du temps du Messager de Dieu عليه الصَّلاة والسَّلام , certaines femmes se sont converties à l’islam dans leur pays d’origine, mais elles n’ont pas migré [3]. Alors elles sont devenues musulmanes et leurs maris sont restés non musulmans (Kouffar).

La fille de Walid Ibn al-Mughira était parmi celles-ci. Elle était mariée avec Safwan Ibn Omayya ; elle est devenue musulmane le jour de la conquête de La Mecque, mais son mari Safwan s’est échappé de l’Islam.

Comme signe de confiance, le Messager de Dieu عليه الصَّلاة والسَّلام lui a donné son turban par Wahb Ibn Umayr (fils de son oncle).

Wahab l’appelait à l’Islam et à venir avec lui ; s’il l’accepte, sinon il lui laisse deux mois pour réfléchir.

Quand Safwan est venu au Messager de Dieu avec le turban, il dit d’une voix forte au milieu du public :

“Ô Muhammad ! Wahb Ibn Umayr m’a apporté votre turban, dit-il, vous m’avez appelé à vous, que j’accepte si je l’aime, sinon tu m’accordes deux mois pour réfléchir.”

Le Messager de Dieu a dit : “Abu Wahb, descends !”, Mais il a dit : “Non, par Dieu, je ne viendrai pas à moins que vous m’expliquiez”.

Le messager de Dieu عليه الصَّلاة والسَّلام a dit : “Non, vous pouvez réfléchir librement pendant quatre mois.” La femme de Sawfan était musulmane. Notre Prophète n’a pas laissé Safwan et sa femme se séparer jusqu’à ce qu’il devienne musulman. Sa femme est restée avec lui avec son ancien contrat du mariage [4].

Le premier événement s’est déroulé avant le traité de Houdaïbiya, tandis que le second était après la conquête de la Mecque.

Beaucoup de chercheurs affirment que l’expression “Elles ne sont plus licites pour eux et ils ne sont plus licites pour elles” mentionnée dans le verset 10 de la sourate Al-Mumtahinah est une preuve qui confirme qu’il est illégal pour une femme musulmane d’épouser un non-musulman.

Ce verset a été révélé avant les deux événements que nous avons expliqués.

Cette question sera traitée ci-dessous : Notre Prophète عليه الصَّلاة والسَّلام n’a pas séparé la femme et son mari en raison de la différence des religions. Si ce qui est dit était vrai, ce serait absolument avoir un exemple concret.

Les femmes qui sont interdites à se marier sont répertoriées dans les versets (22 à 24) de la sourate an-Nisa qui ne tient pas compte de la diversité des religions. Il est nécessaire de dire que le verset 25 dit que ceux qui n’ont pas le pouvoir de marier avec les femmes musulmanes chastes devraient épouser les esclaves musulmanes chastes, mais le verset a recommandé d’endurer plutôt que de les marier.

En conséquence, le premier choix est les femmes musulmanes chastes suivies par des esclaves musulmanes chastes. Puisque le mariage avec des femmes chastes de Ahl al Kitab est autorisé dans le verset 5 de la sourate al-Maida, il s’ensuit qu’elles sont le troisième choix dans le mariage. Par conséquent, une esclave musulmane chaste est mieux qu’une chaste femme de Ahl al Kitab.

Le mariage avec une esclave musulmane chaste n’est pas recommandé, le mariage avec une femme chaste de Ahl al Kitab n’est pas recommandé du tout, mais n’est pas interdit.

Ahl al-Kitab sont également polythéistes. Pour cette raison, le verset mentionne le mariage avec les polythéistes indépendamment de toute considération sur la différence entre les deux sexes.

« N’épousez pas de femmes associatrices tant qu’elles ne croient pas ; une esclave croyante vaut mieux qu’une associatrice, même si celle-ci vous plaît. Et ne mariez pas vos filles à des associateurs tant qu’ils ne croient pas ; un esclave croyant vaut mieux qu’un associateur, même si celui-ci vous plaît. Ces gens invitent au Feu ; Dieu, Lui, invite au Paradis et au pardon, avec Sa permission. Il explique Ses signes aux hommes afin qu’ils se souviennent. » Al-Baqara (2:221)

La nécessité absolue dans les versets est la chasteté. Pour cette raison, un musulman qui a commis l’adultère ne peut épouser qu’une femme musulmane qui a commis aussi l’adultère, ou une polythéiste. Dieu ordonne :

الزَّانِي لَا يَنكِحُ إلَّا زَانِيَةً أَوْ مُشْرِكَةً وَالزَّانِيَةُ لَا يَنكِحُهَا إِلَّا زَانٍ أَوْ مُشْرِكٌ وَحُرِّمَ ذَلِكَ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ

« Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une associatrice, et la fornicatrice n’épousera qu’un fornicateur ou un associateur. Une telle union est interdite aux croyants. » Al-Nur (24:3)

Il y avait un homme appelé Ibn Abu Marsad Marsad. Il avait l’habitude d’amener les prisonniers de guerre de la Mecque à Médine.

Il avait une amie prostituée nommée Anak. Il avait promis à un des prisonniers mecquois de l’amener.

Marsad dit : Une nuit de pleine lune, je suis arrivé à l’ombre de l’un des murs de la Mecque.

Juste à ce moment Anak est venue, elle a vu mon ombre à la base du mur. Elle m’a reconnu comme elle est venue à proximité et dit : “Es-tu Marsad ?” “Oui, Marsad” ai-je dit.

“Bonjour et bienvenue. Venez et restez avec nous pour la nuit !”

Une fois que je lui ai dit : “Non, Anak, Dieu interdit l’adultère”, elle a commencé à crier : “Hey, les habitants de tentes ! Cet homme prend vos prisonniers de suite !”

Instantanément huit personnes m’ont donné la chasse. Je me tournai vers la route Handeme et je suis entré dans une grotte ou une fosse.

Les disciples sont venus, se tenaient près de moi, et firent pipi. Leur urine a touché ma tête. Mais Dieu m’a éloigné de leur vue. Puis ils sont partis. J’ai porté mon ami qui était un homme gros sur mon dos. Je suis arrivé à Izhir, j’ai détaché ses menottes. J’ai commencé à le porter sur mon dos encore une fois, ce qui m’a épuisé. Finalement, je suis arrivé à Médine.

J’ai comparu devant le Messager de Dieu عليه الصَّلاة والسَّلام : J’ai dit “Oh Messager de Dieu ! Je vais me marier avec Anak”.

Il resta silencieux et n’a pas répondu jusqu’à ce que le verset suivant fut révélé :

« Le fornicateur n’épousera qu’une fornicatrice ou une associatrice, et la fornicatrice n’épousera qu’un fornicateur ou un associateur. Une telle union est interdite aux croyants. » Al-Nur (24:3)

Puis le messager de Dieu a dit : ”Ô Marsad : un fornicateur ne peut épouser qu’une femme fornicatrice ou une femme polythéiste. Une femme fornicatrice ne peut épouser qu’un fornicateur ou un homme polythéiste. N’épouse pas cette femme !” [5]

Notre Prophète a justifié son ordre “N’épouse pas cette femme !” pas avec le polythéisme de cette femme, mais avec son adultère.

En fait, il est difficile de comprendre les idées des quatre écoles de la jurisprudence même si la situation est si claire.

Ils prétendent que ce verset est abrogé par le verset « Mariez ceux d’entre vous qui sont célibataires ainsi que ceux de vos esclaves, hommes ou femmes, qui sont vertueux ; s’ils sont pauvres, Dieu les enrichira par Sa grâce. Dieu est Omniprésent, Omniscient. » An-Noor (24:32)

Ibn Hazm dit que cette allégation n’est pas fondée. Il n’est pas possible de dire qu’un verset ou une parole du Prophète a été abrogé sauf s’il y avait une preuve précise.

Ces paroles d’Ibn Hazm sont vraies cependant il dit aussi que le fornicateur seulement peut épouser les femmes chastes de Ahl al Kitab bien que le verset déclare explicitement que le fornicateur et la fornicatrice doivent épouser une polythéiste [6].

Il est difficile de comprendre Ibn Hazm en termes de la base sur laquelle il se fonde pour dire une telle opinion et aussi il n’accepte pas que la femme fornicatrice musulmane puisse épouser un homme polythéiste !


[1] Talat Sakalli, Ebu’l-AS, TDV İslam Ansiklopedisi

[2] Abou Dawoud, Sünenu Ebi Davud, İstanbul, 1401/1981, talaq 24, (2240); Tirmidhi, nikah 43, (1143).

[3] Le verset 25 de la sourate Al-Fath (48 : 25) indique clairement la même

[4] Imam Malik, al-Muwatta (Muhammed b. Hasen Ash-Shaybani narration), nikah 44, (2, 543, 544).

[5] Tirmidhi, Tefsir, 25, Hadith n °: 3177

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Oct 14, 2014

Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 Notre méthode concernant l’interprétation du saint Coran 2014.08.04 4,553
2 Le jugement des attentats-suicides en Islam 2015.07.22 9,467
3 Le monde musulman doit arrêter de se tirer une balle dans le pied 2016.06.29 7,154
4 La question de l’authenticité du Tasawwuf 2017.06.05 1,178
5 Relation entre le sommeil et la mort 2017.06.20 3,315
6 La punition pour l’apostasie en islam 2014.10.13 11,516
7 Les musulmans d’aujourd’hui 2014.08.04 8,525
8 Le voile féminin qui couvre les cheveux est obligatoire en Islam 2015.08.12 7,081
9 Le nouveau-né d’une relation illicite doit être attribué à qui ? 2016.09.02 17,790
10 L’Islam et le musulman 2017.06.09 844
11 La descente de Jésus, réalité ou mythe ? 2017.07.19 1,742
12 Le livre et la sagesse 2014.08.02 7,997
13 Réunir (Regrouper) les deux prières du Dhohr et Asr, ou Maghreb et ‘icha 2014.08.04 19,905
14 La seule guerre légale en Islam est la guerre défensive 2015.08.23 11,515
15 Les cheikhs soufis prétendent qu’ils connaissent l’invisible. Est-ce vrai ? 2016.09.07 13,246
16 Le Livre et la Sagesse 2017.06.11 1,021
17 Abraham (Le bon exemple) 2017.07.21 646
18 La bataille de Banu Qurayda entre la vérité et le mythe 2014.08.02 1,815
19 La situation de la personne qui n’utilise pas sa raison 2014.08.18 7,852
20 Le Châtiment de la tombe est-il une réalité ? 2015.10.20 9,943
21 Dieu n’aime-t-il pas la personne malade ? 2016.09.18 9,661
22 Les musulmans d’aujourd’hui 2017.06.12 1,342
23 Le sceau de Dieu sur les cœurs 2014.08.02 3,225
24 L’homicide par autodéfense (L’homicide justifiable) 2014.08.18 10,210
25 Les chrétiens et les juifs finiront-ils en enfer ? 2015.11.11 40,090
26 Le voile intégral couvrant le visage est-il obligatoire ? 2016.09.25 9,862
27 L’hypocrite 2017.06.12 1,022
28 La relation entre les piliers de l’Islam et les principes de la morale 2014.08.02 1,847
29 Le traitement des prisonniers de guerre en islam 2014.08.19 10,357
30 La guerre en Syrie est-elle un jihad ? 2016.01.18 6,810
31 Est-ce que le Coran confirme les Livres des gens du Livre ? 2016.09.28 6,487
32 La laïcité 2017.06.12 1,007
33 L’abrogation (Al-nâskh) et la lapidation 2014.08.02 3,605
34 Le Jihad en Islam 2014.08.21 8,680
35 Mariage ou fornication ? 2016.02.11 8,188
36 Beaucoup de gens pensent que l’expression coranique ” Fas’aloo ahla zikri in kuntum la ta’alamoon” signifie que nous devons demander aux savants musulmans pour l’interprétation du Coran. Est-ce vrai ? 2016.10.05 10,391
37 La raison 2017.06.12 820
38 Les caractéristiques particulières de l’être humain 2014.08.02 2,549
39 La polygamie 2014.08.23 23,919
40 La délivrance de l’enfer de ce monde 2016.03.04 5,502
41 « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » 2016.11.29 8,623
42 Je vous appelle au salut, alors que vous m’appelez au Feu 2017.06.12 1,954
43 Les djinns et les anges 2014.08.02 8,064
44 La relation entre le sommeil et la mort 2014.08.02 24,397
45 Les djinns sont-ils responsables de leurs actes ? ont-ils une mission ? 2016.03.09 10,079
46 Déifier les prophètes 2016.11.30 9,705
47 L’abrogation (Al-nâskh) et la lapidation 2017.06.14 1,296
48 Les hésitants entre le polythéisme et l’islam 2014.08.02 2,045
49 La rançon du ramadan 2014.08.02 3,572
50 Dieu dit quoi ? Nous faisons quoi ? (8 points importants) 2016.03.28 4,660
51 Certains cheikhs déclarent des choses haram, ont-ils raison ? Qui a le droit de décider ce qui est haram ? 2017.01.25 5,718
52 Les fausses racines du fatalisme dans l’Islam (Qadar et Fitra) 2017.06.14 1,145
53 Vivre en contradiction avec la nature humaine 2014.08.02 2,125
54 L’hypocrite 2014.08.02 2,477
55 Les orphelins 2016.04.04 7,401
56 La chrétienté aujourd’hui 2017.05.19 2,944
57 La punition pour l’apostasie en islam 2017.06.15 798
58 La relation entre la Fitra et le Coran 2014.08.02 4,246
59 La tutelle en mariage 2014.08.02 5,344
60 La mort 2016.04.11 10,116
61 L’usure dans le Coran et la Sunna 2017.05.25 1,608
62 La bataille de Banu Qurayda entre la vérité et le mythe 2017.06.15 1,292
63 Les fausses Racines du fatalisme dans l’Islam (Qadar et Fitra) 2014.08.02 2,021
64 Les conjoints de différentes religions 2014.10.14 16,739
65 Je suis un Musulman 2016.04.21 8,840
66 L’Homme et la Nature (fitrah) 2017.05.29 1,196
67 Le djihad en Islam 2017.06.16 1,719
68 Vivre en harmonie avec la nature humaine 2014.08.02 2,538
69 Les Principes de la législation pénale islamique 2014.08.02 3,411
70 Conflit entre sunnites et chiites 2016.04.22 6,935
71 Kafir (pluriel: kuffar) – mécréant 2017.05.29 3,962
72 Les Principes de la législation pénale islamique 2017.06.19 1,312
73 L’Islam et le musulman 2014.08.02 3,246
74 Nabi (Prophète) et Rasul (Messager) selon le Coran et l’islam traditionnel 2015.01.26 15,541
75 L’autorité califale et la théocratie 2016.06.18 7,510
76 Les religions et les intermédiaires 2017.06.02 1,465
77 Le traitement des prisonniers de guerre dans l’islam 2017.06.19 1,388
78 La descente de Jésus (la paix soit sur lui) est-elle une réalité ou un mythe ? 2014.08.02 9,527
79 Je vous appelle au salut, alors que vous m’appelez au Feu 2015.03.09 5,280
80 Les musulmans vivent en Enfer, parce qu’ils ont délaissé le Message Divin pour ne suivre que leurs désirs ou ceux de leurs savants, leaders et riches 2016.06.23 8,904
81 La déviation d’Iblis 2017.06.03 1,767
82 L’homicide justifiable (la légitime défense) 2017.06.20 2,282