L’usure dans le Coran et la Sunna

L’usure dans le Coran et la Sunna :

Le terme utilisé pour définir l’usure dans le Coran est la “riba”. Ribaالربو) ) ou (الربا), dans leur forme infinitive, représentent “ajouter” et “augmenter” alors que sous leur forme nominale ils deviennent “additionnels” ou “usurés”.

L’usure est le revenu obtenu à partir d’un prêt, augmenter la riba à partir d’un prêt est de l’usure, en raison du fait qu’il est l’affaire économique sur laquelle il s’appuie. Dans un verset révélé à la Mecque, Dieu commande:

وما آتيتم من ربا ليربو في أموال الناس فلا يربو عند الله وما آتيتم من زكاة تري دون وجه الله فأولئك هم المضعفون

“L’usure que vous pratiquez aux dépends des biens de vos semblables, n’accroitra pas le nombre de vos bonnes œuvres auprès de Dieu. Mais l’aumône (zakat) que vous verserez pour plaire à Dieu, multipliera votre récompense.” (Les Romains 30:39)

Personne, outre ceux qui possèdent plus de capitaux que nécessaire, peuvent accorder des prêts. Les prêts avec intérêts sont donnés “de sorte à augmenter la propriété des hommes”… Pour cette raison, ils ne peuvent être “donnés” aux personnes jouissant de petites propriétés.

La personne qui offre des prêts avec intérêt doit avoir la garantie qu’il récupérera son argent. Ainsi, il se libère du risque de surveiller son capital. Les raisons qui font qu’un prêteur soit prêt à dépasser la difficulté de l’usure pourraient être le désir d’accroitre son capital ou un besoin urgent d’argent.

Considéré comme le revenu du loyer, l’usure est définie comme la “valeur de l’argent dans le temps”. Le loyer d’une propriété est la compensation monétaire pour le bénéfice d’un bien inconsommable. Ceux qui louent une maison, y logent. Ceux qui louent une voiture, la conduisent. La propriété est remise à son propriétaire lorsque l’accord entre les deux contractants se termine. Aucune propriété qui ne peut être bénéfique sans consommation peut être louée. Par exemple, l’argent en lui-même ne répond à aucune nécessité. Même le propriétaire d’un fabuleux trésor mourrait s’il ne s’alimentait pas. L’argent ne peut être ni sa nourriture, ni son logement. L’argent n’est profitable qu’en tant que marchandise d’échange, contre des biens ou des services. Ainsi, une telle propriété ne peut pas être louée et une propriété non rentable ne conserve pas une “valeur temporelle”.

Les usuriers garantissent que quelqu’un qui a besoin d’argent aujourd’hui peut arriver à en gagner à l’avenir et que quelqu’un pourrait assurer l’argent qu’il ne peut pas utiliser pour le moment. Si l’usure est autorisée, le prêteur aiderait une personne dans le besoin avec l’intention de lui demander plus dans le futur. Alors que le prêteur reprend généreusement son prêt lors de l’obtention de son argent. Ainsi, l’argent ne serait pas absurdement conservé, et les deux parties en profiteraient.

La clause “tout ce que vous proposez comme usure”, désigne ce qui peut augmenter la propriété d’un individu au détriment de Dieu. Cela signifie que l’argent et le capital n’augmente pas vos faveurs auprès de Dieu.

Conformément à l’ordre naturel (fıtrat) du marché le prêt n’est pas un accord économique poursuivi pour augmenter le nombre d’entrants. Le revenu est réalisé par l’investissement du prêt par le prêteur. L’investissement n’est pas le prêt et l’usurier ne prend aucune responsabilité dans l’investissement du dit prêt. De sorte qu’il n’ait aucun droit sur les revenus possibles réalisés à partir de cet investissement.

L’usure est souvent assimilée au commerce. Si la vente d’un bien coute 10 USD en valeur actuelle, alors un crédit de 11 USD par mois est envisageable. Au contraire, le commerce est l’échange de deux biens différents, car la marchandise de transaction permettant d’acheter le pain est l’argent ; et il peut être ou en espèce ou en crédit. Alors que l’opération d’usure est le profit des revenus sur un prêt. Le profit réaliser dans le prêt est très différent de ce qui se fait dans le commerce.

L’usure se fait toujours de la même façon. Les arabes qui vivaient dans la péninsule arabique avant la révélation sont appelés les habitants de la période de l’ignorance. Ils accordaient des prêts sans user de leur capital personnel et obtenaient un bénéfice sur le prêt donné. Lorsque la période convenue prenait fin, ils réclamaient leur dû, et si le débiteur ne pouvait rembourser le prêt initial, un nouvel intérêt lui était imposé par le prêteur pour une période prolongée.

Le messager de Dieu, dans son discours d’adieu souligne :

 “Ô peuple ! Toute part d’intérêt est abolie, mais le capital vous revient sans que vous ne soyez injustes ou que l’on ne soit injuste à votre encontre. Dieu a décrété l’interdiction de l’intérêt. La part d’intérêt qui revient à ‘Abbâs Ibn ‘Abd al-Muttalib est complètement abolie.”

L’usure de la période de l’ignorance s’épanouit à nouveau aujourd’hui ; le revenu est fourni par le prêt. Les auditeurs du discours étant témoins de la Période d’Ignorance n’avaient besoin d’aucune explication pour l’expression “usure de l’ignorance”.

Selon le verset qui suit, l’usure est l’offre d’un prêt conditionné, qui est remboursé avec intérêt.

“Si vous ne renoncez pas aux intérêts de l’usure, alors sachez avec certitude que Dieu et Son messager ne vous laisseront pas de répit. Mais si vous vous repentez, votre capital vous sera restitué.” (La Vache 2:279)

Le terme “capital” est utilisé pour définir l’objet ou le montant accordé en prêt. Le commerce étant l’échange de deux choses différentes, il ne peut pas être définit comme tel. Si quelque chose est offert pour être remboursé avec intérêt, l’intérêt est l’usure. Le verset suivant précise que l’usure est produite à la suite du prêt en tant que transaction économique :

Si votre débiteur se trouve en difficulté (de remboursement), accordez-lui un répit jusqu’à ce qu’il soit en mesure de régler sa dette sans être gêné. Si vous consentiez à effacer sa dette par charité, ce serait mieux pour vous, si seulement vous saviez.” (La Vache 2:280)

Ainsi, le messager de Dieu disait :

“L’usure n’est produite que grâce au prêt. Il n’y a pas d’usure dans le paiement immédiat.

Les paiements crédités incluent l’usure.

Une autre parole du messager de Dieu a été rapporté comme suit :

“L’usure n’est que lorsque le prêt est crédité.”

Les versets et les hadiths démontrent clairement que l’usure est le prêt garanti.

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: May 25, 2017
Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 Vivre en harmonie avec la nature humaine 2014.08.02 2,443
2 Les Principes de la législation pénale islamique 2014.08.02 3,308
3 Conflit entre sunnites et chiites 2016.04.22 6,794
4 Kafir (pluriel: kuffar) – mécréant 2017.05.29 3,786
5 Les Principes de la législation pénale islamique 2017.06.19 1,214
6 L’Islam et le musulman 2014.08.02 3,175
7 Nabi (Prophète) et Rasul (Messager) selon le Coran et l’islam traditionnel 2015.01.26 15,171
8 L’autorité califale et la théocratie 2016.06.18 7,319
9 Les religions et les intermédiaires 2017.06.02 1,370
10 Le traitement des prisonniers de guerre dans l’islam 2017.06.19 1,276
11 La descente de Jésus (la paix soit sur lui) est-elle une réalité ou un mythe ? 2014.08.02 9,326
12 Je vous appelle au salut, alors que vous m’appelez au Feu 2015.03.09 5,224
13 Les musulmans vivent en Enfer, parce qu’ils ont délaissé le Message Divin pour ne suivre que leurs désirs ou ceux de leurs savants, leaders et riches 2016.06.23 8,770
14 La déviation d’Iblis 2017.06.03 1,615
15 L’homicide justifiable (la légitime défense) 2017.06.20 2,056
16 Notre méthode concernant l’interprétation du saint Coran 2014.08.04 4,425
17 Le jugement des attentats-suicides en Islam 2015.07.22 9,354
18 Le monde musulman doit arrêter de se tirer une balle dans le pied 2016.06.29 7,063
19 La question de l’authenticité du Tasawwuf 2017.06.05 1,102
20 Relation entre le sommeil et la mort 2017.06.20 3,003
21 Les musulmans d’aujourd’hui 2014.08.04 8,293
22 Le voile féminin qui couvre les cheveux est obligatoire en Islam 2015.08.12 6,944
23 Le nouveau-né d’une relation illicite doit être attribué à qui ? 2016.09.02 17,196
24 L’Islam et le musulman 2017.06.09 754
25 La descente de Jésus, réalité ou mythe ? 2017.07.19 1,565
26 La punition pour l’apostasie en islam 2014.10.13 11,170
27 Réunir (Regrouper) les deux prières du Dhohr et Asr, ou Maghreb et ‘icha 2014.08.04 19,559
28 La seule guerre légale en Islam est la guerre défensive 2015.08.23 11,439
29 Les cheikhs soufis prétendent qu’ils connaissent l’invisible. Est-ce vrai ? 2016.09.07 13,001
30 Le Livre et la Sagesse 2017.06.11 904
31 Abraham (Le bon exemple) 2017.07.21 513
32 Le livre et la sagesse 2014.08.02 7,834
33 La situation de la personne qui n’utilise pas sa raison 2014.08.18 7,727
34 Le Châtiment de la tombe est-il une réalité ? 2015.10.20 9,711
35 Dieu n’aime-t-il pas la personne malade ? 2016.09.18 9,407
36 Les musulmans d’aujourd’hui 2017.06.12 1,178
37 La bataille de Banu Qurayda entre la vérité et le mythe 2014.08.02 1,776
38 L’homicide par autodéfense (L’homicide justifiable) 2014.08.18 9,895
39 Les chrétiens et les juifs finiront-ils en enfer ? 2015.11.11 39,672
40 Le voile intégral couvrant le visage est-il obligatoire ? 2016.09.25 9,615
41 L’hypocrite 2017.06.12 886
42 Le sceau de Dieu sur les cœurs 2014.08.02 3,088
43 Le traitement des prisonniers de guerre en islam 2014.08.19 10,005
44 La guerre en Syrie est-elle un jihad ? 2016.01.18 6,675
45 Est-ce que le Coran confirme les Livres des gens du Livre ? 2016.09.28 6,379
46 La laïcité 2017.06.12 913
47 La relation entre les piliers de l’Islam et les principes de la morale 2014.08.02 1,795
48 Le Jihad en Islam 2014.08.21 8,557
49 Mariage ou fornication ? 2016.02.11 7,966
50 Beaucoup de gens pensent que l’expression coranique ” Fas’aloo ahla zikri in kuntum la ta’alamoon” signifie que nous devons demander aux savants musulmans pour l’interprétation du Coran. Est-ce vrai ? 2016.10.05 10,274
51 La raison 2017.06.12 733
52 L’abrogation (Al-nâskh) et la lapidation 2014.08.02 3,519
53 La polygamie 2014.08.23 23,344
54 La délivrance de l’enfer de ce monde 2016.03.04 5,395
55 « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » 2016.11.29 8,284
56 Je vous appelle au salut, alors que vous m’appelez au Feu 2017.06.12 1,832
57 Les caractéristiques particulières de l’être humain 2014.08.02 2,458
58 La relation entre le sommeil et la mort 2014.08.02 23,534
59 Les djinns sont-ils responsables de leurs actes ? ont-ils une mission ? 2016.03.09 9,836
60 Déifier les prophètes 2016.11.30 9,562
61 L’abrogation (Al-nâskh) et la lapidation 2017.06.14 1,192
62 Les djinns et les anges 2014.08.02 7,698
63 La rançon du ramadan 2014.08.02 3,496
64 Dieu dit quoi ? Nous faisons quoi ? (8 points importants) 2016.03.28 4,537
65 Certains cheikhs déclarent des choses haram, ont-ils raison ? Qui a le droit de décider ce qui est haram ? 2017.01.25 5,551
66 Les fausses racines du fatalisme dans l’Islam (Qadar et Fitra) 2017.06.14 1,017
67 Les hésitants entre le polythéisme et l’islam 2014.08.02 1,939
68 L’hypocrite 2014.08.02 2,361
69 Les orphelins 2016.04.04 6,823
70 La chrétienté aujourd’hui 2017.05.19 2,793
71 La punition pour l’apostasie en islam 2017.06.15 628
72 Vivre en contradiction avec la nature humaine 2014.08.02 2,038
73 La tutelle en mariage 2014.08.02 5,127
74 La mort 2016.04.11 9,868
75 L’usure dans le Coran et la Sunna 2017.05.25 1,416
76 La bataille de Banu Qurayda entre la vérité et le mythe 2017.06.15 1,176
77 La relation entre la Fitra et le Coran 2014.08.02 4,095
78 Les conjoints de différentes religions 2014.10.14 16,552
79 Je suis un Musulman 2016.04.21 8,740
80 L’Homme et la Nature (fitrah) 2017.05.29 1,060
81 Le djihad en Islam 2017.06.16 1,559
82 Les fausses Racines du fatalisme dans l’Islam (Qadar et Fitra) 2014.08.02 1,942