Nabi (Prophète) et Rasul (Messager) selon le Coran et l’islam traditionnel

Nabi (Prophète) et Rasul (Messager) selon le Coran et l’islam traditionnel :

L’idée fausse et les conséquences graves :

Nabi (Prophète) signifie ”une personne dont la valeur est augmentée par Dieu” [1].

Devenir nabi (Prophète) n’est pas le choix de la personne.

Dieu Tout-Puissant choisit certaines personnes comme Prophètes et leur donne le Livre et la Sagesse.

Le coran mentionne les noms de 18 Prophètes [2] de Noé à Jésus [3] à partir du 83ème verset de la sourate Al-An’âm et il dit :

وَتِلْكَ حُجَّتُنَا آتَيْنَاهَا إِبْرَاهِيمَ عَلَى قَوْمِهِ نَرْفَعُ دَرَجَاتٍ مَّن نَّشَاء إِنَّ رَبَّكَ حَكِيمٌ عَلِيمٌ

« Tel est Notre argument décisif, celui que Nous avons donné à Abraham contre son peuple. Nous élevons le rang de qui Nous voulons. Certes, ton Seigneur est juste, omniscient. » Al-An’âm (6:83)

Chacun des Prophètes dont le nombre est (selon les narrations) 124000 appartiennent à la descendance de ces 18 Prophètes mentionnés dans la sourate Al-An’âm ou à la descendance de leurs ancêtres et leurs frères, cela signifie qu’il y a des prophètes qui n’ont pas été mentionnés dans le Coran.

Dieu parle de tous les prophètes comme suit :

أُوْلَئِكَ الَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ وَالْحُكْمَ وَالنُّبُوَّةَ

« C’est à ceux-là que Nous avons donné le Livre, la Sagesse et la Prophétie. » Al-An’âm (6:89)

Traditionnellement, on estime que quatre livres divins ont été descendus : ce sont la Torah, l’Evangile, les Psaumes et le Coran.

Il y a un récit attribué au Prophète Muhammad (la bénédiction et la paix soient sur lui) comme suit : 10 feuilles ont été données à Adam, 50 feuilles à Seth, 30 feuilles à Enoch et 10 feuilles à Abraham ; 100 feuilles au total [4].

Alors il y a 8 Prophètes qui ont reçu des Livres divins.

Les versets ci-dessus disent que Dieu a donné à chaque Prophète le Livre et la capacité du jugement correct appelé ”la Sagesse“ [5] (la bonne décision).

كَانَ النَّاسُ أُمَّةً وَاحِدَةً فَبَعَثَ اللّهُ النَّبِيِّينَ مُبَشِّرِينَ وَمُنذِرِينَ وَأَنزَلَ مَعَهُمُ الْكِتَابَ بِالْحَقِّ لِيَحْكُمَ بَيْنَ النَّاسِ فِيمَا اخْتَلَفُواْ فِيهِ وَمَا اخْتَلَفَ فِيهِ إِلاَّ الَّذِينَ أُوتُوهُ مِن بَعْدِ مَا جَاءتْهُمُ الْبَيِّنَاتُ بَغْيًا بَيْنَهُمْ فَهَدَى اللّهُ الَّذِينَ آمَنُواْ لِمَا اخْتَلَفُواْ فِيهِ مِنَ الْحَقِّ بِإِذْنِهِ وَاللّهُ يَهْدِي مَن يَشَاء إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ

« Les hommes formaient une seule communauté. Puis Dieu a envoyé les prophètes pour leur apporter la bonne nouvelle et pour les avertir. Il a fait descendre avec eux le Livre et la Vérité pour juger entre les hommes et trancher leurs différends. Cependant, ceux-là mêmes qui avaient reçu le Livre [6] ont été en désaccord à son sujet, ceci par jalousie entre eux, alors que des preuves irréfutables leur étaient parvenues. Mais Dieu, par Sa permission, a guidé les croyants vers la vérité de ce qui faisait l’objet de leurs disputes. Dieu dirige qui Il veut sur une voie droite. » [7] Al-Baqara (2:213)

Le jugement qui doit être fait selon le Livre est appelé « la Sagesse ».

La chose qui promeut la valeur du Prophète (nabi) est qu’il reçoit la révélation de Dieu, car le verset dit :

قُلْ إِنَّمَا أَنَا بَشَرٌ مِّثْلُكُمْ يُوحَى إِلَيَّ أَنَّمَا إِلَهُكُمْ إِلَهٌ وَاحِدٌ فَمَن كَانَ يَرْجُو لِقَاء رَبِّهِ فَلْيَعْمَلْ عَمَلًا صَالِحًا وَلَا يُشْرِكْ بِعِبَادَةِ رَبِّهِ أَحَدًا

« Dis : ” Je ne suis qu’un mortel semblable à vous. Il m’est révélé que votre Dieu est un Dieu Unique. Que celui qui espère la rencontre de son Seigneur accomplisse de bonnes actions et qu’il n’associe personne dans l’adoration de son Seigneur.” » Al-Kahf (18:110)

Nabi (Prophète) est précieux. Dieu le Tout-Puissant décrète ce qui suit au sujet de son dernier prophète :

النَّبِيُّ أَوْلَى بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنفُسِهِمْ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ

« Le Prophète est plus proche des croyants qu’ils ne le sont entre eux, et ses épouses sont leurs mères. » Al-Ahzâb (33:6)

En effet, aucune autre personne ne peut être précieuse comme les Prophètes qui ont reçu le Livre de Dieu pour avertir les gens et pour annoncer la bonne nouvelle pour les personnes qui appliquent le Coran.

Dieu Tout-Puissant appelle seulement la personne choisie par Lui comme « nabi ». Toutefois, il a nommé d’autres comme “rasul” ou “mursal” (un messager) selon le Coran. [8]

Devenir Prophète est une cooptation par Dieu, tandis que le messager est la personne qui accomplit le devoir. “Rasul” et “mursal” ‘signifient “le messager”. [9]

Le messager est la personne qui porte un message pour le transmettre aux autres sans aucune augmentation ou diminution.

Dieu tout puissant dit :

فَهَلْ عَلَى الرُّسُلِ إِلاَّ الْبَلاغُ الْمُبِينُ

« …Qu’incombe-t-il aux messagers sinon de proclamer le message en toute clarté ? » Al-Nahl (16:35)

يَا أَيُّهَا الرَّسُولُ بَلِّغْ مَا أُنزِلَ إِلَيْكَ مِن رَّبِّكَ وَإِن لَّمْ تَفْعَلْ فَمَا بَلَّغْتَ رِسَالَتَهُ وَاللّهُ يَعْصِمُكَ مِنَ النَّاسِ إِنَّ اللّهَ لاَ يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ

« Ô Messager ! Proclame ce qui t’a été révélé par ton Seigneur ! Si tu ne le fais pas, tu n’auras pas proclamé Son Message. Dieu te protègera contre les hommes. Certes, Dieu ne dirige pas ceux qui couvrent Ses versets. » Al-Mâ’idah (5:67)

Dieu Tout-Puissant appelle le messager qui a été envoyé à Joseph par le roi d’Egypte comme “rasul “(الرسول) ; et le messager envoyé au Prophète Salomon par Bilqîs comme “mursal ‘[المُرسَلون). [10]

Le verset qui parle du messager du roi d’Egypte est le suivant :

وَقَالَ الْمَلِكُ ائْتُونِي بِهِ فَلَمَّا جَاءهُ الرَّسُولُ قَالَ ارْجِعْ إِلَى رَبِّكَ فَاسْأَلْهُ مَا بَالُ النِّسْوَةِ اللاَّتِي قَطَّعْنَ أَيْدِيَهُنَّ إِنَّ رَبِّي بِكَيْدِهِنَّ عَلِيمٌ

« Le roi dit : ”Amenez-le-moi !” Au messager qui venait le chercher, Joseph dit : ”Retourne auprès de ton seigneur et demande-lui quel dessein poursuivaient les femmes qui se sont tailladé les mains. Mon Seigneur, Lui, connaît parfaitement leur malice !” » Yûsuf (12:50)

Ces versets disent clairement que le Messager n’est pas nécessairement un Prophète mais tout Prophète est nécessairement un Messager.

Toutefois, selon la plupart des savants traditionalistes, celui qui a reçu un Livre et a jugé selon ce Livre est appelé « Rasul » et celui qui agit selon le Livre et selon la pratique d’un Rasul (Messager) est appelé « Nabi ».

Selon ces savants, le Prophète Ismaël n’a pas reçu un livre alors il n’est pas un Rasul (un Messager) mais il est un Nabi (Prophète).

Toutefois, le verset suivant prouve qu’Ismaël était à la fois un Rasul et un Nabi :

وَاذْكُرْ فِي الْكِتَابِ إِسْمَاعِيلَ إِنَّهُ كَانَ صَادِقَ الْوَعْدِ وَكَانَ رَسُولًا نَّبِيًّا

« Mentionne aussi Ismaël dans le Livre ; il était fidèle dans sa promesse et c’était un messager et un prophète. » Maryam (19:54)

Le messager de Dieu ne peut pas ajouter ou supprimer quoi que ce soit aux paroles de Dieu :

وَلَوْ تَقَوَّلَ عَلَيْنَا بَعْضَ الْأَقَاوِيلِ ، لَأَخَذْنَا مِنْهُ بِالْيَمِينِ ، ثُمَّ لَقَطَعْنَا مِنْهُ الْوَتِينَ، فَمَا مِنكُم مِّنْ أَحَدٍ عَنْهُ حَاجِزِينَ

« S’il avait inventé contre Nous quelques paroles mensongères, Nous l’aurions pris par la main droite, puis Nous lui aurions tranché l’aorte et nul d’entre vous n’aurait pu s’y opposer. » Al-Hâqqa (69:44-47)

Dieu Tout-Puissant nous informe de Ses paroles au moyen de Son Messager. Ainsi les mots du Messager sont les paroles de Dieu, cela signifie que ce que le Messager interdit ce que Dieu interdit et ce qu’il fait licite ce que Dieu fait licite :

الَّذِينَ يَتَّبِعُونَ الرَّسُولَ النَّبِيَّ الأُمِّيَّ الَّذِي يَجِدُونَهُ مَكْتُوبًا عِندَهُمْ فِي التَّوْرَاةِ وَالإِنْجِيلِ يَأْمُرُهُم بِالْمَعْرُوفِ وَيَنْهَاهُمْ عَنِ الْمُنكَرِ وَيُحِلُّ لَهُمُ الطَّيِّبَاتِ وَيُحَرِّمُ عَلَيْهِمُ الْخَبَآئِثَ وَيَضَعُ عَنْهُمْ إِصْرَهُمْ وَالأَغْلاَلَ الَّتِي كَانَتْ عَلَيْهِمْ فَالَّذِينَ آمَنُواْ بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُ وَاتَّبَعُواْ النُّورَ الَّذِيَ أُنزِلَ مَعَهُ أُوْلَئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ

« ceux qui suivent l’Envoyé, le Prophète illettré, celui qu’ils trouvent mentionné chez eux dans la Tora et l’Evangile. Il leur ordonne ce qui est convenable ; il leur interdit ce qui est blâmable ; pour eux il déclare licites les bonnes nourritures et déclare illicites les aliments impurs ; il les décharge du fardeau et des carcans qui les accablaient. Ceux qui auront cru en lui, qui l’auront soutenu, qui auront suivi la lumière descendue avec lui, ceux-là seront les bienheureux !” » Al-A’râf (7:157)

Le Prophète est un prophète pour 24 heures ; mais il n’agit pas comme un messager pour 24 heures.

Quand le Prophète annonce les versets, il annonce exactement ce que Dieu a révélé, et il ne fait pas d’erreurs dans ses mots.

Toutefois, les prophètes peuvent faire des erreurs en faisant une déduction des versets et leur mise en œuvre, parce que la pratique est différente de l’annonce.

Le mot « messager » n’a pas été utilisé dans les phrases qui mentionnent les erreurs des prophètes.

Par exemple : le verset suivant a été révélé pour parler des prisonniers de Badr :

مَا كَانَ لِنَبِيٍّ أَن يَكُونَ لَهُ أَسْرَى حَتَّى يُثْخِنَ فِي الأَرْضِ تُرِيدُونَ عَرَضَ الدُّنْيَا وَاللّهُ يُرِيدُ الآخِرَةَ وَاللّهُ عَزِيزٌ حَكِيمٌ ، لَّوْلاَ كِتَابٌ مِّنَ اللّهِ سَبَقَ لَمَسَّكُمْ فِيمَا أَخَذْتُمْ عَذَابٌ عَظِيمٌ

« Il n’appartient pas à un prophète de faire des captifs tant qu’il n’a pas mené sur terre un combat acharné. Vous voulez les biens de ce monde, mais Dieu veut [pour vous] la vie future. Dieu est Puissant, Sage.

Si une prescription de Dieu n’était pas déjà intervenue, un terrible châtiment vous aurait atteints à cause de ce dont vous vous êtes emparés. » Al-Anfâl (8:67-68)

Le Prophète Muhammad a agi en ce qui concerne la question des prisonniers selon son opinion personnelle, c’est pourquoi le verset a été descendu pour corriger cette erreur commise par le Prophète.

En lisant le coran on comprend que le Prophète peut agir selon son opinion personnelle (c’est pourquoi il a tort dans quelques situations) mais le Messager ne peut agir que selon le Coran.

يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ لِمَ تُحَرِّمُ مَا أَحَلَّ اللَّهُ لَكَ تَبْتَغِي مَرْضَاتَ أَزْوَاجِكَ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

« Ô Prophète ! Pourquoi interdis-tu ce que Dieu t’a rendu licite, ceci pour obtenir la satisfaction de tes épouses ? Mais Dieu est Pardonneur, Clément ! » Al-Tahrîm (66:1)

C’est pourquoi il n’y a aucun verset qui ordonne d’obéir au Prophète dans le Coran.

Sinon, le Prophète pourrait agir comme un intercesseur, il peut convoquer les gens pour lui-même et provoquer l’association à Dieu, ce qui signifie que l’obéissance n’est pas au Prophète, mais celui-ci annonce les versets pour les appliquer comme un Messager.

Alors l’obéissance est à Dieu parce que les versets sont les versets de Dieu, c’est pourquoi Dieu dit :

مَّنْ يُطِعِ الرَّسُولَ فَقَدْ أَطَاعَ اللّهَ

« Quiconque obéit au messager obéit à Dieu. » Al-Nisâ’ (4:80)

Quand on ne comprend pas cette grande différence entre les deux termes : (Nabi) Prophète et (Rasul) Messager, alors on ne peut pas comprendre la relation entre le Coran et les pratiques (les exemples) de son Messager.

C’est pour cette raison on remarque que beaucoup de chercheurs considèrent que les actions du Prophète Muhammad sont la deuxième source de la législation (une source indépendante du Coran) !

Il y a aussi des messagers qui n’ont pas reçu la révélation, ces messagers qui existent partout dans ce monde offrent les versets qui ont été révélés au Prophète.

C’est un point très important dont les versets suivants parlent :

كَذَّبَتْ قَوْمُ نُوحٍ الْمُرْسَلِينَ

« Le peuple de Noé a traité les messagers d’imposteurs. » Al-Shu’arâ’ (26:105)

كَذَّبَتْ عَادٌ الْمُرْسَلِينَ

« Les Ad ont traité les messagers de menteurs. » Al-Shu’arâ’ (26:123)

Le seul Prophète (et Messager) envoyé au peuple de Noé était Noé et le seul Prophète (et Messager) envoyé aux Aad était Hud, alors les autres messagers mentionnés dans les versets ne sont que ceux qui ont offert les versets qui ont été révélés à Noé et Hud.

Selon un récit, les versets suivants ont été descendus sur le Messager envoyé à Antioche par le Prophète Jésus [11] :

وَاضْرِبْ لَهُم مَّثَلاً أَصْحَابَ الْقَرْيَةِ إِذْ جَاءهَا الْمُرْسَلُونَ ، إِذْ أَرْسَلْنَا إِلَيْهِمُ اثْنَيْنِ فَكَذَّبُوهُمَا فَعَزَّزْنَا بِثَالِثٍ فَقَالُوا إِنَّا إِلَيْكُم مُّرْسَلُونَ ، قَالُوا مَا أَنتُمْ إِلاَّ بَشَرٌ مِّثْلُنَا وَمَا أَنزَلَ الرَّحْمن مِن شَيْءٍ إِنْ أَنتُمْ إِلاَّ تَكْذِبُونَ ، قَالُوا رَبُّنَا يَعْلَمُ إِنَّا إِلَيْكُمْ لَمُرْسَلُونَ، وَمَا عَلَيْنَا إِلاَّ الْبَلاَغُ الْمُبِينُ

« Présente-leur en parabole les habitants de la cité lorsque les messagers y sont venus, lorsque Nous leur avons envoyé deux messagers et qu’ils les ont traités de menteurs. Nous les avons alors renforcés par un troisième et tous ont dit : ”Oui, nous sommes envoyés vers vous !“

Vous n’êtes que des mortels comme nous ; le Miséricordieux [12] n’a rien révélé du tout, et vous ne faites que mentir ! dirent ces gens.

Notre Seigneur sait bien que nous sommes envoyés vers vous ; nous ne sommes chargés que de délivrer le message explicite. » Yâ-Sîn (36:13-17)

Ces versets sont en cohérence avec l’information donnée dans les “Actes (des messagers)” “chapitre de la Bible”.

Il est certain qu’il existe des messagers qui ne sont pas prophètes, Dieu dit :

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن رَّسُولٍ إِلاَّ بِلِسَانِ قَوْمِهِ لِيُبَيِّنَ لَهُمْ فَيُضِلُّ اللّهُ مَن يَشَاء وَيَهْدِي مَن يَشَاء وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

« Nous n’avons dépêché aucun messager sans qu’il parle la langue de son peuple et puisse lui exposer clairement son message. Dieu égare la personne qui veut l’égarement et guide celle qui veut la guidance ; Il est le Puissant, le Sage. » Ibrâhîm (14:4)

Le Coran est en Arabe parce que Muhammad a été envoyé comme Messager à un peuple qui parlait l’arabe.

Cependant, il a été envoyé non seulement aux personnes arabes, mais à toutes les personnes sur la terre.

Dieu dit :

وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا كَافَّةً لِّلنَّاسِ بَشِيرًا وَنَذِيرًا وَلَكِنَّ أَكْثَرَ النَّاسِ لَا يَعْلَمُونَ

« Nous ne t’avons envoyé à la totalité des hommes que comme annonciateur de la bonne nouvelle et comme avertisseur ; mais la plupart des gens ne savent pas. » Saba (34:28)

Il est donc un devoir important pour les personnes multilingues à apprendre du Coran et de livrer le message à leur peuple dans leur propre langue.

Le prophète Muhammad (la bénédiction et la paix soient sur lui) dit : “Transmettez de moi, même un seul verset.” (Bukhari, prophètes, 50).

C’est le devoir que chaque Prophète a accompli pour son peuple. Le Coran nous informe que c’est un devoir pour tous les musulmans :

وَإِذْ أَخَذَ اللّهُ مِيثَاقَ الَّذِينَ أُوتُواْ الْكِتَابَ لَتُبَيِّنُنَّهُ لِلنَّاسِ وَلاَ تَكْتُمُونَهُ فَنَبَذُوهُ وَرَاء ظُهُورِهِمْ وَاشْتَرَوْاْ بِهِ ثَمَناً قَلِيلاً فَبِئْسَ مَا يَشْتَرُونَ

« Lorsque Dieu a pris le pacte de ceux à qui le Livre a été donné, Il leur a dit : ”Vous l’expliquerez aux hommes, vous ne le garderez pas caché“, mais ils l’ont rejeté derrière leur dos et l’ont troqué à vil prix. Quel détestable troc ! » Al ‘Imrân (3:187)

Ceux qui ignorent l’obligation de livrer le message du Coran vont tomber dans une mauvaise situation :

إِنَّ الَّذِينَ يَكْتُمُونَ مَا أَنزَلْنَا مِنَ الْبَيِّنَاتِ وَالْهُدَى مِن بَعْدِ مَا بَيَّنَّاهُ لِلنَّاسِ فِي الْكِتَابِ أُولَئِكَ يَلعَنُهُمُ اللّهُ وَيَلْعَنُهُمُ اللَّاعِنُونَ، إِلاَّ الَّذِينَ تَابُواْ وَأَصْلَحُواْ وَبَيَّنُواْ فَأُوْلَئِكَ أَتُوبُ عَلَيْهِمْ وَأَنَا التَّوَّابُ الرَّحِيمُ

« Ceux qui occultent les preuves évidentes et la guidance que Nous avons révélées, ceci après que Nous les ayons clairement exposées aux hommes dans le Livre, ceux-là Dieu les maudit et les maudissent aussi ceux qui sont habilités à maudire à l’exception de ceux qui se repentent, s’amendent et manifestent leur repentir. Ceux-là, Je reviendrai vers eux, car Je suis celui qui agrée tout repentir, le Clément. » Al-Baqara (2:159-160)

إِنَّ الَّذِينَ يَكْتُمُونَ مَا أَنزَلَ اللّهُ مِنَ الْكِتَابِ وَيَشْتَرُونَ بِهِ ثَمَنًا قَلِيلاً أُولَئِكَ مَا يَأْكُلُونَ فِي بُطُونِهِمْ إِلاَّ النَّارَ وَلاَ يُكَلِّمُهُمُ اللّهُ يَوْمَ الْقِيَامَةِ وَلاَ يُزَكِّيهِمْ وَلَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ

« Ceux qui occultent ce que Dieu a révélé du Livre et qui le troquent à vil prix, ceux-là ne rempliront leur ventre que du Feu. Dieu ne les interpellera pas le Jour du Jugement, Il ne les purifiera pas et ils subiront un tourment douloureux. » Al-Baqara (2:174)

Le Coran doit être traduit dans toutes les langues de façon précise, et il doit être annoncé au peuple par les messagers qui parlent la langue de leur peuple.

Ceux qui livrent le message doivent choisir le prophète Muhammad comme modèle lors de l’exécution de cette obligation, toute nation serait responsable de croire dans le dernier Prophète et le Livre qu’il a reçu.

Dieu dit :

وَإِذْ أَخَذَ اللّهُ مِيثَاقَ النَّبِيِّيْنَ لَمَا آتَيْتُكُم مِّن كِتَابٍ وَحِكْمَةٍ ثُمَّ جَاءكُمْ رَسُولٌ مُّصَدِّقٌ لِّمَا مَعَكُمْ لَتُؤْمِنُنَّ بِهِ وَلَتَنصُرُنَّهُ قَالَ أَأَقْرَرْتُمْ وَأَخَذْتُمْ عَلَى ذَلِكُمْ إِصْرِي قَالُواْ أَقْرَرْنَا قَالَ فَاشْهَدُواْ وَأَنَاْ مَعَكُم مِّنَ الشَّاهِدِينَ، فَمَن تَوَلَّى بَعْدَ ذَلِكَ فَأُوْلَئِكَ هُمُ الْفَاسِقُونَ

« Lorsque Dieu reçut l’engagement des prophètes, Il leur dit : ”Voici que Je vous donne Livre et Sagesse. Plus tard un envoyé viendra à vous, confirmant ce que vous avez reçu. Croyez en lui et assistez-le.“ Il dit encore : ”Etes-vous consentants, et acceptez-vous d’assumer cette charge ?“ [13] Ils répondirent : ”Nous y consentons !” Dieu dit : ”Portez donc témoignage et Moi, Je serai avec vous parmi les témoins.“

Ceux qui, par la suite, se détourneraient, seraient les pervers. » Al ‘Imrân (3:81-82)

Lisons les paroles suivantes de Jésus pour tracer les versets ci-dessus dans la Bible :

” Mais je vous l’ai dit afin que, lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous l’ai annoncé.

Je ne vous en ai pas parlé dès le commencement, parce que j’étais avec vous. Et maintenant que je m’en vais à celui qui m’a envoyé, aucun de vous ne me demande “Où allez-vous ?”

Mais parce que je vous ai dit ces choses, la tristesse a rempli votre cœur.

Cependant je vous dis la vérité : il vous est bon que je m’en aille ; car, si je ne m’en vais pas, le Consolateur ne viendra pas en vous ; mais si je m’en vais, je vous l’enverrai.

Et quand il sera venu, il convaincra le monde au sujet du péché, de la justice et du jugement :

Au sujet du péché, parce qu’ils n’ont pas cru en moi ;

Au sujet de la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus ;

Au sujet du jugement, parce que le Prince de ce monde est déjà jugé.

J’ai encore beaucoup de choses à vous dire ; mais vous ne pouvez les porter à présent.

Quand le Consolateur, l’Esprit de vérité, sera venu, il vous guidera dans toute la vérité. Car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.

Celui-ci me glorifiera, parce qu’il recevra de ce qui est à moi, et il vous l’annoncera.

Tout ce que le Père a, est à moi. C’est pourquoi j’ai dit qu’il recevra ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera.) (Bible, chapitre Jean 16:5-14)

Nous pouvons comprendre la question globale si on remplace “il” par “Muhammad”.

Aucun autre Prophète ne va venir après Muhammad (la paix et la bénédiction soient sur lui).

مَّا كَانَ مُحَمَّدٌ أَبَا أَحَدٍ مِّن رِّجَالِكُمْ وَلَكِن رَّسُولَ اللَّهِ وَخَاتَمَ النَّبِيِّينَ وَكَانَ اللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمًا

« Muhammad n’est le père d’aucun homme parmi les vôtres, mais il est l’Envoyé de Dieu et le sceau des prophètes. Dieu est parfait connaisseur de toute chose. » Al-Ahzâb (33:40)

Après cela, celui qui prétend qu’il reçoit la révélation de Dieu ou tente de démontrer son propre livre comme le livre de Dieu dans un aspect, il doit lire ce verset :

وَمَنْ أَظْلَمُ مِمَّنِ افْتَرَى عَلَى اللّهِ كَذِبًا أَوْ قَالَ أُوْحِيَ إِلَيَّ وَلَمْ يُوحَ إِلَيْهِ شَيْءٌ وَمَن قَالَ سَأُنزِلُ مِثْلَ مَا أَنَزلَ اللّهُ وَلَوْ تَرَى إِذِ الظَّالِمُونَ فِي غَمَرَاتِ الْمَوْتِ وَالْمَلآئِكَةُ بَاسِطُواْ أَيْدِيهِمْ أَخْرِجُواْ أَنفُسَكُمُ الْيَوْمَ تُجْزَوْنَ عَذَابَ الْهُونِ بِمَا كُنتُمْ تَقُولُونَ عَلَى اللّهِ غَيْرَ الْحَقِّ وَكُنتُمْ عَنْ آيَاتِهِ تَسْتَكْبِرُونَ

« Qui est plus inique que celui qui forge un mensonge contre Dieu, ou qui dit : ”J’ai reçu une révélation“, alors que rien ne lui a été révélé ? Ou celui qui dit : ”Je ferai descendre le pareil de ce que Dieu a fait descendre !” Si tu pouvais voir les iniques lorsqu’ils sont dans les affres de la mort et que les anges, leur tendant les mains, disent : ”Laissez échapper vos âmes ! Aujourd’hui vous serez rétribués par le châtiment de l’humiliation, pour avoir dit sur Dieu ce qui est contraire à la vérité et pour vous être, par orgueil, détournés de Ses signes.“ » Al-An’âm (6:93)

Aujourd’hui, la seule chose à faire est de suivre le chemin du Prophète Muhammad lors de la notification des gens du Coran et en prenant son exemple comme le seul exemple dans notre vie.

Conséquences :

1. Il n’est pas vrai que chaque messager (rassoul) est un prophète (nabi), mais il est certain que chaque prophète est aussi un messager.

2. Il n’est pas vrai que quatre livres sont descendus jusqu’à maintenant parce que le Coran dit que chaque Prophète a reçu le Livre et la Sagesse.

3. L’obéissance aux prophètes n’est pas obligatoire mais l’obéissance aux messagers est obligatoire (elle est tout à fait comme l’obéissance à Dieu) parce que les messagers transmettent les paroles de Dieu sans aucune augmentation et sans aucune diminution.

4. Cela signifie que les prophètes ne sont pas législateurs dans l’islam et que l’exemple du prophète Muhammad (la sunna) n’est pas une source indépendante du coran.

5. Les Messagers ne font pas d’erreurs tant qu’ils transmettent le message sans augmentation et sans diminution parce que ce qu’ils disent est la parole de Dieu.

6. Les prophètes ne sont pas infaillibles. Ils peuvent faire des erreurs, et ils sont avertis par Dieu quand ils le font.

7. Les prophètes ne sont pas privilégiés. En cas d’erreurs ils sont avertis et punis par Dieu.

8. Chaque musulman est responsable pour le transport de ce qu’il/elle a appris de Coran aux gens.

9. Les gens sont responsables de l’Islam seulement après qu’ils sont informés avec précision dans leur propre langue.

 


[1] La base du mot nabi = النبي est “la naba” = نبأ “qui signifie la nouvelle / l’information”. ou la racine “nabwa” = النبوة qui signifie “la valeur qui est accrue”.

[2] Le nabi en Français c’est le prophète..

Le rasul en Français c’est le messager (l’envoyé).

[3] L’ordre dans les versets est comme suit: “Abraham, Isaac, Jacob, David, Salomon, Job, Joseph, Moïse, Aaron, Noah, Zacharie, Jean, Jésus, Elie, Ismaël, Elisée, Jonas et Lot. (La paix soit sur eux!).

[4] Ahmad b. Hanbal, al-Musnad v.5, p.266

[5] Abu Muhammad Jafar b. Jarir au-Tabari (310 h.), Tarikh al-Umam wal Muluk (Tarikh au-Tabari) Beyrouth 1407, VI p.187, az-Zamakhshari (467- 538 h.), Al-Kashf, Commentaire du chapitre 28 Sourate A’la dans le Coran.

[6] Voir, Le Coran 3: 81.

[7] Certaines personnes doivent corriger leurs opinions, et certains gens restent en erreur bien qu’ils sachent. Cela provoque des dissensions au sein des communautés.

[8] Le rasul en Français c’est le messager (l’envoyé).

[9] Voir, Le Coran 27:35.

[10] Allah avait promis l’armée mecquoise aux musulmans comme le dit le verset suivant:

وَإِذْ يَعِدُكُمُ اللّهُ إِحْدَى الطَّائِفَتِيْنِ أَنَّهَا لَكُمْ وَتَوَدُّونَ أَنَّ غَيْرَ ذَاتِ الشَّوْكَةِ تَكُونُ لَكُمْ وَيُرِيدُ اللّهُ أَن يُحِقَّ الحَقَّ بِكَلِمَاتِهِ وَيَقْطَعَ دَابِرَ الْكَافِرِينَ ، لِيُحِقَّ الْحَقَّ وَيُبْطِلَ الْبَاطِلَ وَلَوْ كَرِهَ الْمُجْرِمُونَ

( Lorsque Dieu vous promit qu’un des deux groupes vous serait livré, vous désirâtes que ce fût celui qui était sans armes. Mais Dieu voulut manifester la Vérité par Ses paroles et exterminer les gens qui couvrent la réalité jusqu’au dernier,

afin de faire éclater la Vérité et d’annihiler le faux, dussent les coupables en concevoir du dépit.) Al-Anfâl (8 : 7- 8).

[11] Abu Muhammad Jafar b. Jarir au-Tabari (310 h.); Fi Jami al-bayan ta’wil al-Qur’an, Tahqiq Ahmad Muhammad Shakir; (1420/2000); v.20, P.500.

[12] Rahman signifie que Dieu donne les biens sans cesse. Les gens acceptent que Dieu leur donne toutes choses désirée par eux mais ils ne peuvent pas accepter ses ordres.

[13] Cette charge n’a pas été mise sur les musulmans. Voir Le Coran 2: 286.

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Jan 26, 2015
Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 L’abrogation (Al-nâskh) et la lapidation 2014.08.02 2,705
2 Le Jihad en Islam 2014.08.21 7,239
3 Mariage ou fornication ? 2016.02.11 6,338
4 Beaucoup de gens pensent que l’expression coranique ” Fas’aloo ahla zikri in kuntum la ta’alamoon” signifie que nous devons demander aux savants musulmans pour l’interprétation du Coran. Est-ce vrai ? 2016.10.05 7,328
5 Les Caractéristiques particulières de l’être humain 2014.08.02 1,750
6 La polygamie 2014.08.23 15,997
7 La délivrance de l’enfer de ce monde 2016.03.04 3,825
8 « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » 2016.11.29 4,338
9 Les djinns et les anges 2014.08.02 5,479
10 La relation entre le sommeil et la mort 2014.08.02 18,122
11 Les djinns sont-ils responsables de leurs actes ? ont-ils une mission ? 2016.03.09 6,704
12 Déifier les prophètes 2016.11.30 5,108
13 Les hésitants entre le polythéisme et l’islam 2014.08.02 1,422
14 La rançon du ramadan 2014.08.02 2,189
15 Dieu dit quoi ? Nous faisons quoi ? (8 points importants) 2016.03.28 3,319
16 Certains cheikhs déclarent des choses haram, ont-ils raison ? Qui a le droit de décider ce qui est haram ? 2017.01.25 2,326
17 Vivre en contradiction avec la nature humaine 2014.08.02 1,447
18 L’hypocrite 2014.08.02 1,806
19 Les orphelins 2016.04.04 3,706
20 La relation entre la Fitra et le Coran 2014.08.02 2,746
21 La tutelle en mariage 2014.08.02 4,112
22 La mort 2016.04.11 6,865
23 Les fausses Racines du fatalisme dans l’Islam (Qadar et Fitra) 2014.08.02 1,443
24 Les conjoints de différentes religions 2014.10.14 12,173
25 Je suis un Musulman 2016.04.21 6,151
26 Vivre en harmonie avec la nature humaine 2014.08.02 1,958
27 Les Principes de la législation pénale islamique 2014.08.02 2,430
28 Conflit entre sunnites et chiites 2016.04.22 6,086
29 L’Islam et le musulman 2014.08.02 2,501
30 Nabi (Prophète) et Rasul (Messager) selon le Coran et l’islam traditionnel 2015.01.26 10,061
31 L’autorité califale et la théocratie 2016.06.18 4,923
32 La descente de Jésus (la paix soit sur lui) est-elle une réalité ou un mythe ? 2014.08.02 7,095
33 Je vous appelle au salut, alors que vous m’appelez au Feu 2015.03.09 3,080
34 Les musulmans vivent en Enfer, parce qu’ils ont délaissé le Message Divin pour ne suivre que leurs désirs ou ceux de leurs savants, leaders et riches 2016.06.23 4,905
35 Notre méthode concernant l’interprétation du saint Coran 2014.08.04 3,127
36 Le jugement des attentats-suicides en Islam 2015.07.22 7,813
37 Le monde musulman doit arrêter de se tirer une balle dans le pied 2016.06.29 5,177
38 La punition pour l’apostasie en islam 2014.10.13 8,463
39 Les musulmans d’aujourd’hui 2014.08.04 6,354
40 Le voile féminin qui couvre les cheveux est obligatoire en Islam 2015.08.12 5,319
41 Le nouveau-né d’une relation illicite doit être attribué à qui ? 2016.09.02 12,079
42 Le livre et la sagesse 2014.08.02 6,235
43 Réunir (Regrouper) les deux prières du Dhohr et Asr, ou Maghreb et ‘icha 2014.08.04 12,774
44 La seule guerre légale en Islam est la guerre défensive 2015.08.23 10,144
45 Les cheikhs soufis prétendent qu’ils connaissent l’invisible. Est-ce vrai ? 2016.09.07 9,925
46 La bataille de Banu Qurayda entre la vérité et le mythe 2014.08.02 1,519
47 La situation de la personne qui n’utilise pas sa raison 2014.08.18 5,834
48 Le Châtiment de la tombe est-il une réalité ? 2015.10.20 8,383
49 Dieu n’aime-t-il pas la personne malade ? 2016.09.18 6,986
50 Le sceau de Dieu sur les cœurs 2014.08.02 1,579
51 L’homicide par autodéfense (L’homicide justifiable) 2014.08.18 7,344
52 Les chrétiens et les juifs finiront-ils en enfer ? 2015.11.11 33,557
53 Le voile intégral couvrant le visage est-il obligatoire ? 2016.09.25 7,203
54 La relation entre les piliers de l’Islam et les Principes de la morale 2014.08.02 1,278
55 Le traitement des prisonniers de guerre en islam 2014.08.19 7,408
56 La guerre en Syrie est-elle un jihad ? 2016.01.18 5,311
57 Est-ce que le Coran confirme les Livres des gens du Livre ? 2016.09.28 4,444