L’éducation morale

L’éducation morale :

Chaque être humain a des droits et des devoirs envers lui-même, sa famille, sa communauté, son pays et envers tous les êtres humains.

C’est pourquoi, le musulman doit apprendre les droits, les choses permises et les choses interdites correctement, sinon il ne peut pas vraiment se considérer comme un musulman et il ne peut pas être un modèle pour les autres.

Les lycées des imams et des prédicateurs :

Le but de l’adoption de la loi de l’unification de l’enseignement en 1924 est de mettre toutes les institutions scientifiques sous l’autorité du ministère de l’éducation et de l’enseignement.

Sur la base de cette décision, les écoles du ministère des Awqafs, le ministère islamique, les écoles militaires averroïsme et préparation du ministère de la défense et les écoles dédiées aux orphelins du ministère de la santé, toutes ces institutions sont sous l’autorité du ministère de l’éducation.

Comme il est connu, la législation des lois se fait en fonction des besoins et ces lois sont modifiées en fonction des besoins ou annulées en cas de non-nécessité. En s’appuyant sur cette base, le premier changement dans la loi de l’unification de l’enseignement a eu lieu en 1925, ce qui met les écoles militaires sous l’autorité du ministère de la défense et les écoles qualifiées des employés dans les affaires de la santé sous l’administration du ministère de la santé.

Les universités sont sous la direction du conseil suprême des affaires éducatives, la supervision des écoles privées et l’ouverture des universités sous le ministère des Awqafs.

Les écoles des imams et des prédicateurs sont les seules institutions qui exercent leurs activités conformément à la loi de l’unification de l’enseignement, le paragraphe juridique qui confirme cela est comme suit : “Le ministère de l’éducation est chargé de préparer le personnel des offices religieux comme parler en public et l’imamat et doit ouvrir d’autres écoles pour atteindre ces objectifs”.

Actuellement, les lycées des imams et des prédicateurs ne sont pas appropriés pour la préparation des imams et des prédicateurs parce qu’ils sont obligés d’enseigner des idées religieuses adoptées par l’Etat conformément à l’article 24 de la loi Turquie.

Le programme spécifique est le seul moyen pour les élèves dans ces écoles tandis que ceux qui souhaitent élargir l’apprentissage de leur religion, en plus de se joindre aux écoles secondaires, fréquentent des écoles Coraniques.

L’étude obligatoire est de huit ans au lieu de cinq, donc il sera difficile d’avoir un imam à la mosquée, car il est impossible de préparer celui qui peut lire le Coran correctement à partir de l’école secondaire parce que l’étudiant perd à cet âge la capacité d’apprendre la prononciation correcte des lettres du Coran.

Dans les écoles Coraniques il y a deux types de cours, ceux de courte durée et ceux de longue durée.

Dans les cours de courte durée, les élèves apprennent à lire le Coran et ils sauvegardent certains versets et des supplications sélectionnées, ils apprennent également les sciences religieuses nécessaires requises par chaque société musulmane.

Les études religieuses prescrites dans les écoles primaires et du premier cycle du secondaire sont équivalentes à des formations courtes sauf pour l’enseignement du Coran.

C’est pourquoi, si l’enseignement du Coran a été ajouté au programme de primaire et de secondaire, nous n’avons donc pas besoin des écoles de mémorisation du Coran, ce sera le meilleur moyen pour que les élèves apprennent à lire correctement le Coran avant l’école secondaire.

Les cours à long terme dans les écoles Coraniques appuient le programme d’enseignement dans les écoles secondaires des imams et des prédicateurs où les élèves qui ont développé les sciences religieuses obtiennent leur diplôme.

Sinon, les objectifs énoncés dans la loi de l’unification de l’enseignement deviennent une réalité.

Nous serons toujours en grand besoin d’écoles Coraniques si le programme des lycées des imams et des prédicateurs ne change pas.

La mission des lycées des imams et des prédicateurs avec le soutien des écoles Coraniques, c’est la réhabilitation du personnel qui exerce des fonctions religieuses, telles qu’imam, mufti et autres, d’autre part, ils portent un message de conscience religieuse dans la société où l’existence de ces personnes donne confiance à la communauté.

Les fonctions les plus importantes de ces écoles secondaires c’est qu’elles luttent contre les mythes et les légendes, car celui qui veut répandre le mythe, il est à la recherche de personnes qui ne connaissent pas la religion afin de ne pas paraître ignorant et dans ce cas il peut sous-estimer l’esprit des gens qui lui obéissent !

Ce qui est enseigné dans les écoles du gouvernement au nom de la culture religieuse ne suffit pas, c’est pourquoi le gouvernement devrait reconsidérer les programmes des écoles secondaires des imams et des prédicateurs conformément à la loi de l’unification de l’enseignement. Il devrait également être revu à nouveau dans le vocabulaire des matières religieuses à la lumière du Coran, le résultat inévitable de cette politique novatrice sera merveilleux car le pays sera gouverné par la raison et la science.

Comme l’éducation obligatoire est passée à huit ans, l’enseignement religieux est en état de chaos et les problèmes ont atteint un pic, comme c’est le cas pour toutes les questions liées à l’éducation, il y a ceux qui profitent du chaos et espèrent empêcher les gens d’apprendre la religion ou adapter la religion à leur envie et leurs propres caprices !

Mais on dit que personne ne peut empêcher les gens de connaître la vraie religion, chaque fois que l’hostilité s’est intensifiée contre la religion, cela attirait plus de gens à la religion, c’est un phénomène mondial que personne ne peut nier à l’exception des ignorants !

Il faut noter que les personnes qui se tournent vers la religion ne marchent pas dans un seul sens, certaines d’entre elles suivent leurs dirigeants et leurs savants en ce qui concerne les questions religieuses.

Certaines ont peur de la religion, mais la vérité dit que la religion n’est pas quelque chose d’effrayant, elle est un guide pour l’homme, la religion conduit l’homme vers le droit chemin et l’invite au bonheur dans ce monde et dans l’au-delà.

Mais nous devons nous éloigner de l’éducation religieuse erronée ou incomplète, c’est quelque chose d’effrayant et s’il n’y a pas de réglage et de coordination dans le vocabulaire des matériels religieux dans les écoles secondaires des imams et des prédicateurs pour enseigner la vraie religion pure, sinon le nombre des personnes qui prétendent être des savants dans la communauté va augmenter, et peut-être les gens les prendre comme les intermédiaires entre eux et Dieu, une telle chose serait une véritable tragédie !

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Aug 6, 2014

Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 L’islam selon le coran 2014.08.05 2,667
2 Les mosquées et la théocratie 2014.08.09 5,928
3 Les voies soufies 2014.08.05 2,336
4 Les principes des doctrines chiites et des voies soufies concernant la présidence de l’Etat 2014.08.09 6,278
5 L’Etat et l’enseignement religieux 2014.08.05 1,980
6 Les voies soufies et la présidence de l’Etat 2014.08.09 7,511
7 L’éducation morale 2014.08.06 824
8 La conclusion 2014.08.11 4,569
9 La république islamique (la République islamique d’Iran) 2014.08.07 1,909
10 La laïcité 2014.08.09 9,086
11 L’Etat et les partis politiques 2014.08.06 1,997
12 L’autorité califale et la théocratie 2016.06.18 7,526
13 L’unité entre l’armée et le peuple 2014.08.07 1,272
14 L’Homme est-il le successeur (calife) de Dieu ? 2017.06.05 2,785
15 Le Coran et la théocratie 2014.08.08 1,215
16 Partie II (la théocratie et la laïcité selon la Bible et le Saint Coran) 2014.08.08 6,155
17 Le concept de la théocratie 2014.08.08 1,476
18 L’église et la théocratie 2014.08.08 995
19 A. Les règles relatives à la gestion 2014.08.08 728
20 La résistance contre l’erreur 2014.08.09 1,082
21 Introduction 2014.08.02 583
22 La liberté 2014.08.08 1,928
23 La place de la religion dans l’Etat 2014.08.02 1,438
24 L’invitation à penser 2014.08.08 1,189
25 La laïcité 2014.08.02 793
26 La crainte de Dieu seul 2014.08.08 1,533