L’islam selon le coran

L’islam selon le coran :

L’islam est la religion de Dieu, Muhammad (Bénédiction et paix de Dieu soient sur lui) était son dernier prophète et le Coran est le Livre divin qui confirme la prophétie de Muhammad (Bénédiction et paix de Dieu soient sur lui), c’est le Livre qui montre aux gens ce que Dieu veut d’eux, ce Livre nous est parvenu par fréquence, donc les musulmans doivent comprendre le Coran.

Le verset Coranique dit : « Ne méditeront-ils pas sur le Coran, à moins que leurs cœurs ne soient verrouillés ? » Muhammad (47:24)

Un autre verset dit : « Certes, Nous avons rendu le Coran facile pour la mémoration, Y aura-t-il quelqu’un pour se souvenir ? » Al-Qamar (54:17)

Les musulmans ont négligé l’importance de comprendre le sens et les significations du Coran au cours des siècles, par conséquent le Coran est devenu comme une énigme pour beaucoup de musulmans au point que beaucoup d’entre eux sont convaincus qu’il est impossible de comprendre le Coran.

Une autre idée fausse domine les raisons de beaucoup de musulmans à l’époque moderne, ils pensent que les musulmans qui ont vécu dans le passé ont résolu tous les problèmes dans ce monde, c’est pourquoi nous n’avons pas besoin de penser à ces sujets-là, donc la porte est fermée en face de chaque nouvel effort !

En conséquence, aujourd’hui les gens lisent le Coran seulement pour gagner la récompense, ils le lisent aussi dans les funérailles, cette pensée est absolument contraire à la parole de Dieu selon le verset Coranique suivant : « Oui, ce Coran conduit à ce qu’il y a de plus droit, Il annonce aux croyants qui font le bien la bonne nouvelle d’une grande récompense. » Al-Isra (17:9)

C’est vraiment que le Saint Coran conduit à ce qu’il y a de plus droit et explique les meilleurs moyens, mais la lecture du Coran seulement pour gagner la récompense sans comprendre et sans travailler selon ses ordres sera vain. Donc, la personne qui se contente de renifler l’odeur du miel sans en savourer le goût, quel sera le bénéfice pour son corps ?

Les Musulmans ont lu le Coran sans comprendre pendant des siècles et n’ont pas appliqué ses enseignements dans leur vie quotidienne, ainsi la superstition, les croyances corrompues et les rituels traditionnels se sont mélangés avec les concepts religieux corrects, et nous trouvons par conséquent, qu’une nouvelle religion s’est formée sans rapport avec le vrai Islam à l’exception du nom !

Aujourd’hui nous notons qu’un petit nombre de musulmans savent le but de la lecture du Coran, ce sont ceux qui lisent le Coran pour la compréhension et son application.

Le Coran dit : « Le moment n’est-il pas venu pour que les cœurs des croyants s’humilient en s’adonnant au souvenir de Dieu et de ce qui leur a été révélé de la Vérité, et pour qu’ils ne ressemblent pas à ceux qui avaient reçu le Livre avant eux ? Ceux-ci avaient vu passer le temps avec langueur, leurs cœurs s’étaient endurcis et beaucoup d’entre eux étaient devenus pervers. » Al-Hadid (57:16)

Aujourd’hui, il est rare de trouver en Turquie (par exemple) quelqu’un qui ne se considère pas musulman, mais en fait, les musulmans en Turquie sont divisés en deux sections. La première section se considère musulmane selon sa propre croyance, certains d’entre eux ont l’habitude de jeûner, de prier, de sacrifier et ils accomplissent parfois la prière du vendredi, ceux-ci ont été influencés par la culture occidentale et c’est facile de les appeler “les imitateurs de l’Occident” !

La deuxième section, ils ont la volonté et la détermination à répondre aux ordres de Dieu, donc nous les appelons “les religieux”.

“Les imitateurs de l’Occident” pensent que “les religieux” sont réactionnaires et conservateurs, tandis que “les religieux” croient que “les imitateurs de l’Occident “sont libertins et qu’ils sont loin de la religion. Mais de grands efforts ces derniers temps ont réussi à unir les deux groupes sur la base des enseignements du saint Coran.

Quand la première équipe a étudié le Coran, ses partisans ont su que ceux qui prétendent qu’ils sont religieux n’ont pas gardé leur religion pure, mais ils ont confondu entre la religion et les nombreux mythes, donc ils se sont sentis heureux parce qu’ils étaient loin de ces mythes et ils ont critiqué les religieux.

Cette position a provoqué des perturbations à certains religieux qui se sont trouvés contraints d’étudier le Coran pour se défendre contre la première équipe. Quand ils ont étudié le Coran, ils ont compris qu’ils étaient dignes de la critique par la première équipe. Cette tendance Coranique a laissé un impact profond dans les cœurs de tous les gens religieux au point que chacun d’entre eux a acquis la conviction que le moment est venu de se rallier autour du Coran.

Donc, grâce à l’étude du Coran, certains ont su qu’ils étaient loin de la vraie religion parce qu’ils négligeaient la compréhension du Coran, mais ce cas est normal pour tous les débutants dans l’étude du Coran.

Le verset Coranique dit : « Nous leur avons donné des preuves évidentes concernant Notre commandement. Des divergences ne se sont produites entre eux qu’après que la science leur eut été donnée, soulevant entre eux de la jalousie. Certes, ton Seigneur jugera entre eux le Jour de la Résurrection et leurs différends seront tranchés. » Al-Jathiya (45:17)

Le Coran dit : « Les mécréants appartenant aux Gens du Livre et aux associateurs ne peuvent cesser de mécroire tant que la Preuve décisive ne leur est pas parvenue, un Envoyé de Dieu récite des feuillets purifiés, contenant des Ecritures pérennes. » Al-Bayyina (98:1-3)

Un autre verset dit : « Dis : ”La Vérité est venue, et l’erreur s’est évanouie. Certes, l’erreur est évanescente”, Nous faisons descendre avec le Coran ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants, mais pour les iniques cela ne fait qu’accroître leur perte. » Al-Isra (17:81-82)

Quand la tendance vers l’étude du Coran est en augmentation, les groupes qui ont des idées contre le Coran se désintègrent. C’est pourquoi les responsables de ces groupes prennent des mesures strictes de crainte de perdre ce qu’ils ont comme idées tirées de la tradition islamique contraire au Coran et des partisans qui renforcent cette tradition !

Mais ces mesures ne leur ont rien apporté, au contraire, elles ont augmenté insultes et injures, ces gens s’accrochent à l’erreur et n’entendent pas de conseils parce que leur comportement est purement émotionnel et loin de penser correctement. Les musulmans doivent faire preuve de patience dans leurs relations avec eux parce que Dieu dit : « Si un bonheur vous échoit, ils s’en affligent et si un malheur vous atteint, ils s’en réjouissent. Mais si vous êtes patients et craignez Dieu, leur ruse ne vous nuira en rien ; car Dieu embrasse de Sa Science toutes leurs actions. » Al Imran (3:120)

L’orientation vers l’étude du Coran ne doit pas être un slogan vide ou une belle fiction sans application, mais c’est une conception et une détermination dont les impacts se reflètent sur la vie privée et publique et sur le comportement humain dans son ensemble.

C’est que certains de ceux qui ont soulevé le slogan de “l’orientation vers le Coran” tentent d’adapter le Coran à leurs propres caprices au lieu de suivre le Coran et se conformer à ses ordres. Ces personnes critiquent les autres en ignorant leurs erreurs et leurs perversions, c’est pourquoi chacun de nous doit agir en conformité avec les ordres du Coran afin de ne pas commettre de telles erreurs et déviations.

Dieu nous dit : « Tous, tenez-vous fermement à la corde de Dieu, et ne vous divisez pas ; souvenez-vous des bienfaits dont Dieu vous a comblés : vous étiez ennemis et Dieu a réconcilié vos cœurs ; vous êtes, par Sa grâce, devenus frères. Vous étiez au bord d’un abîme de feu et Il vous en a sauvés. C’est ainsi que Dieu vous expose clairement Ses signes ; puissiez-vous être bien dirigés. » Al Imran (3:103)

Et Il dit dans un autre verset : « Ô vous qui croyez, obéissez à Dieu et obéissez à l’Envoyé, ainsi qu’à ceux d’entre vous qui détiennent l’autorité. Au cas où vous seriez en désaccord sur une chose, portez-la devant Dieu et devant l’Envoyé, si vous croyez en Dieu et au Jour dernier. Ce sera la meilleure démarche, celle qui conduira à la meilleure solution. » Al-Nisa (4:59)

Le Coran dit : « Juge alors entre eux d’après ce que Dieu a révélé et ne te conforme pas à leurs désirs ; prends garde qu’ils ne tentent de t’écarter d’une partie de ce que Dieu t’a révélé. S’ils se détournent, sache que Dieu veut les frapper pour certains de leurs péchés. Certes, beaucoup d’hommes sont pervers.

est-ce le jugement de l’ignorance qu’ils recherchent ? Qu’y a-t-il de meilleur que Dieu, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme ? » Al-Maidah (5:49-50)

Facebook'ta PaylaşTwitter'da Paylaş
Date: Aug 5, 2014

Other Fatwas In This Category:
#   Title Date Reads 
1 La résistance contre l’erreur 2014.08.09 862
2 Introduction 2014.08.02 380
3 La liberté 2014.08.08 1,500
4 La place de la religion dans l’Etat 2014.08.02 602
5 L’invitation à penser 2014.08.08 975
6 La laïcité 2014.08.02 527
7 La crainte de Dieu seul 2014.08.08 1,275
8 L’islam selon le coran 2014.08.05 859
9 Les mosquées et la théocratie 2014.08.09 4,181
10 Les voies soufies 2014.08.05 1,701
11 Les principes des doctrines chiites et des voies soufies concernant la présidence de l’Etat 2014.08.09 4,296
12 L’Etat et l’enseignement religieux 2014.08.05 1,088
13 Les voies soufies et la présidence de l’Etat 2014.08.09 6,382
14 L’éducation morale 2014.08.06 604
15 La conclusion 2014.08.11 3,330
16 La république islamique (la République islamique d’Iran) 2014.08.07 1,601
17 La laïcité 2014.08.09 6,823
18 L’Etat et les partis politiques 2014.08.06 1,796
19 L’autorité califale et la théocratie 2016.06.18 4,945
20 L’unité entre l’armée et le peuple 2014.08.07 1,041
21 Le Coran et la théocratie 2014.08.08 874
22 Partie II (la théocratie et la laïcité selon la Bible et le Saint Coran) 2014.08.08 4,747
23 Le concept de la théocratie 2014.08.08 1,043
24 L’église et la théocratie 2014.08.08 781
25 A. Les règles relatives à la gestion 2014.08.08 526