Islam et Musulmans
Les mères porteuses au regard de l’Islam !

Les mères porteuses au regard de l’Islam !

Question :

Quelle est la position de l’Islam sur le sujet des mères porteuses ?

Réponse :

Avant tout, on doit connaître le sens de la gestation pour autrui (GPA) “les mères porteuses”.

C’est une femme qui va porter pendant les 9 mois de sa grossesse l’enfant d’un autre couple. Elle n’est pas liée génétiquement à cet enfant puisque le couple lui fournit les gamètes (ovule et spermatozoïde), mais l’accueil dans son utérus tout au long de son développement, puis le remet à la mère “génétique” à la naissance.

La majorité des couples qui ont recours à la gestation pour autrui sont des couples atteint d’infertilité et qui souhaitent avoir un enfant “génétique” malgré tout.

Cette méthode a deux variantes, la première consiste à introduire le sperme du mari dans la mère porteuse, ce qui est totalement inacceptable en Islam.

Dans la seconde, la fécondation est réalisée in vitro, le sperme et les œufs du couple sont réunis, puis l’embryon est placé dans l’utérus d’une femme qui fait du bénévolat ou qui est payée pour le porter.

Les questions qui se posent alors sont les suivantes : qui est la vraie mère de cet enfant ? Est-ce la mère de celui qui a contribué au partage des gènes ou celle qui a enfanté et a donné naissance à l’enfant ?

Quelle est la position de l’Islam sur ce sujet ?

Dieu dit : « Certains d’entre vous répudient leurs femmes en disant : ”Sois pour moi comme le dos de ma mère !” ; pourtant, elles ne sont pas leurs mères ! Ne sont leurs mères que celles qui les ont enfantés»La Discussion – Al-Mujâdala (58:2)

« Nous avons recommandé à l’homme la bonté envers ses père et mère. Sa mère l’a porté avec peine et elle l’a enfanté avec peine. Entre le début de la grossesse et le moment du sevrage, trente mois se sont écoulés.»Les Dunes – Al-Ahqâf (46:15)

« Et Nous avons fait à l’homme une recommandation au sujet de ses parents – sa mère l’a porté avec peine, jour après jour, le sevrant après deux ans – : ”Sois reconnaissant envers Moi et envers tes parents”lui avons-Nous enjoint. C’est à Moi que tout retourne.»Luqmân (31:14)

Les références dans le Coran mettent clairement l’accent sur la relation utérine en disant que nos mères sont celles qui nous donnent naissance. L’utérus se dit “Rahim” (“Arham” est le pluriel) en arabe et se réfère à une “valeur” fondée sur la famille et le lien de compassion qui les lie. “Rahma” est un autre dérivé, qui signifie compassion.

Dieu dit :« Ôvous les hommes ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être. De celui-ci Il a créé le couple et, à partir de ce couple, Il a fait naître une multitude d’hommes et de femmes. Craignez Dieu, au sujet duquel vous vous interrogez mutuellement, et respectez les liens du sang. Dieu, certes, vous observe attentivement. »Les Femmes – Al-Nisâ’ (4:1)

Le mari n’a pas conclu de contrat de mariage avec la mère porteuse. Même si la mère porteuse était une des femmes de cet homme, cela ne serait pas autorisée car cela impliquerait l’introduction d’un œuf étranger, celui d’une coépouse.

De ce qui précède nous pouvons conclure que dans toutes les situations et quelles que soient les raisons, il est interdit en Islam d’avoir recours à une mère porteuse.

Suivez-Nous