Islam et Musulmans
La personne née de zinâ peut-elle être imam dans la prière ?

La personne née de zinâ peut-elle être imam dans la prière ?

Question :

La personne née de zinâ peut-elle être imam dans la prière ?

Réponse :

Le seul fait d’ouvrir une discussion sur le mérite de la personne née de zinâ de l’Imamat d’un groupe de musulmans dans leur prière est étonnant car il viole les lois les plus élémentaires de la justice divine qui ne différencient les personnes que sur la base de la piété et les bonnes actions sans égard à la généalogie.

Le Tout-Puissant dit : « Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux. Dieu est certes Omniscient et Grand-Connaisseur. » Al Houjourat – les appartements (49:13)

La piété n’a aucune relation avec la généalogie, mais c’est une chose que l’homme acquiert lors de l’utilisation des qualités que Dieu lui a confiées dans un chemin que Dieu lui a choisi, la personne née de zinâ n’est pas responsable du péché commis par ses parents, et celui qui le taxe d’un péché qu’il n’a pas commis a contredit clairement les paroles de Dieu : « Dis : “Chercherais-je un autre Seigneur que Dieu, alors qu’Il est le Seigneur de toute chose ? Chacun n’acquiert [le mal] qu’à son détriment : personne ne portera le fardeau (responsabilité) d’autrui. » Al An’am – les bestiaux (6:164)

Ibn Abd Al Bar dit : « Concernant l’imamat dans la prière, la prise en considération de l’alliance n’a aucune preuve dans la tradition islamique. » (Al estidhkar 168/2)

Suivez-Nous