Islam et Musulmans

Aicha s’est t-elle mariée à 9 ans avec le Prophète ?

Question :

Les athées posent toujours cette question : Pourquoi les épouses de notre Prophète ne pouvaient-elles pas se marier avec quelqu’un d’autre ?

Ils essaient de profiter de l’histoire du mariage entre le Prophète et Aicha. J’ai du mal à y répondre. Que devons-nous faire face à de telles positions ?

Réponse :

Tout d’abord, nous vous recommandons de ne pas discuter avec eux sur ces sujets. Ils ne croient pas et ne comprendront jamais ces sujets. Leur intention est de perturber les vrais croyants en posant des questions délicates.

Selon le Coran, les épouses de notre Prophète sont les «mères» des croyants, c’est pourquoi Dieu a interdit qu’un autre homme les épouse.

النَّبِيُّ أَوْلَى بِالْمُؤْمِنِينَ مِنْ أَنفُسِهِمْ وَأَزْوَاجُهُ أُمَّهَاتُهُمْ

«Le Prophète est plus proche des croyants qu’ils ne le sont entre eux, et ses épouses sont leurs mères.» Al-Ahzâb (33:6).

وَمَا كَانَ لَكُمْ أَن تُؤْذُوا رَسُولَ اللَّهِ وَلَا أَن تَنكِحُوا أَزْوَاجَهُ مِن بَعْدِهِ أَبَدًا إِنَّ ذَلِكُمْ كَانَ عِندَ اللَّهِ عَظِيمًا

«Vous ne devez pas offenser l’Envoyé de Dieu, ni jamais vous marier avec ses anciennes épouses : ce serait, de votre part, une très lourde faute devant Dieu.» Al-Ahzâb (33:53).

Beaucoup d’informations ont étés déclarées sur ce sujet, y compris le fait que : “Aicha a épousé notre Prophète quand elle avait 9 ans et en avait 18 ans à sa mort” (voir: Bukhari, Mariage, 38,39; Muslim, Mariage, 70; Tirmidhi, Mariage, 18; Abu Dawud, Mariage, 32; Nesa, Mariage, 29; Ibn Majah, Mariage, 13).

D’autres sources prétendent pour leurs parts que: “Aicha a épousé notre Prophète quand elle avait entre 18 et 21 ans″, ces preuves sont basées sur différentes narrations, sur la comparaison et la déduction logique provenant de la relation entre les événements historiques et aussi sur des archives historiques.

Cette deuxième version est également en conformité avec le Coran parce qu’Il a été révélé dans la langue des peuples arabes..

وَمَا أَرْسَلْنَا مِن رَّسُولٍ إِلاَّ بِلِسَانِ قَوْمِهِ لِيُبَيِّنَ لَهُمْ فَيُضِلُّ اللّهُ مَن يَشَاء وَيَهْدِي مَن يَشَاء وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

«Nous n’avons dépêché aucun envoyé sans qu’il parle la langue de son peuple et puisse lui exposer clairement son message. Dieu égare (la personne) qui cherche l’égarement et guide (la personne) qui cherche la guidance  ; Il est le Puissant, le Sage.» Ibrâhîm (14:4).

Il est important de le souligner car il existait chez les arabes d’alors une conception de “l’âge nubile”. Cette conception concernait les personnes qui étaient considérés comme pubères et majeurs.

وَابْتَلُواْ الْيَتَامَى حَتَّىَ إِذَا بَلَغُواْ النِّكَاحَ فَإِنْ آنَسْتُم مِّنْهُمْ رُشْدًا فَادْفَعُواْ إِلَيْهِمْ أَمْوَالَهُمْ

«Eprouvez la capacité des orphelins jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de se marier. Si vous les reconnaissez capables de se diriger convenablement, remettez-leur les biens qui leur appartiennent.» Al-Nisâ’ (4:6).

Un homme doit donner la dot (mahr) pour se marier avec une femme. Cela a également été mis en œuvre dans la culture arabe. La femme doit également être dans un état convenable pour recevoir cette dot (mahr) librement.

وَآتُواْ النَّسَاء صَدُقَاتِهِنَّ نِحْلَةً فَإِن طِبْنَ لَكُمْ عَن شَيْءٍ مِّنْهُ نَفْسًا فَكُلُوهُ هَنِيئًا مَّرِيئًا

«Donnez leur douaire à vos femmes comme un présent ; mais si, de bonne grâce, elles vous en abandonnent une part, disposez-en à votre aise en toute quiétude.» Al-Nisâ’(4:4).

Nous comprenons des versets ci-dessus que la majorité est une condition nécessaire pour le mariage dans la culture arabe. Le mariage de notre Prophète avec Aïcha n’a pas provoqué de problèmes dans ce siècle là car Aicha y était alors considérée comme majeure.

À notre époque n’importe qu’elle fille majeure peut épouser l’homme de son choix.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous