Islam et Musulmans
Après la période des règles, est-ce qu’une femme peut avoir une relation intime avec son époux sans faire les grandes ablutions ?

Après la période des règles, est-ce qu’une femme peut avoir une relation intime avec son époux sans faire les grandes ablutions ?

Question :

Après la période des règles, est-ce qu’une femme peut avoir une relation intime avec son époux sans faire les grandes ablutions ? Est-il possible qu’elle fasse les grandes ablutions après avoir eu une relation ?

Réponse :

Dieu a dit dans la sourate Al Baqara :

« Ils t’interrogent au sujet de la menstruation. Dis : “C’est une souillure. Aussi, tenez-vous à l’écart des femmes pendant les menstrues et ne les approchez que lorsqu’elles sont pures. Quand elles se sont purifiées, allez à elles de la façon que Dieu vous a prescrite.” Dieu aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient. » (2:222)

Selon ce verset, il y a deux conditions pour avoir une relation sexuelle licite :

1) La période de menstrues doit avoir pris fin.

2) La femme doit être pure, ce qui veut dire qu’elle doit faire les grandes ablutions.

Il existe un grand consensus entre les savants des madhabs (doctrines) Shafi’i, Hanbali, et Maliki sur le sujet qu’une femme doit faire les grandes ablutions après les règles. Sauf pour l’école Hanafite qui accepte la relation sexuelle comme licite dès que l’écoulement sanguin prend fin et qu’une certaine période de la prière soit écoulée.

Selon l’école Hanafite, lorsqu’elle accomplit les 10 jours qu’on estime la durée maximale pour les règles, elle peut avoir une relation sexuelle sans faire les grandes ablutions. Mais ce n’est pas licite pour une femme qui a une période plus courte. Celle-ci doit faire les grandes ablutions, une période de la prière fût passée ou bien elle doit faire le tayammum et doit au moins pratiquer une prière.

La preuve de Abu Hanifa sur ce sujet :

Le commandement de Dieu est : « ne les approchez que lorsqu’elles sont pures », cela interdit de les approcher et cette interdiction dure jusqu’à la fin de ses périodes. Alors la fin de cette période veut dire la fin de cette interdiction.

Ar-Razi évoque dans son tafsir la réponse d’Al-Kadi à Abu Hanifa :

“Si Dieu avait seulement dit : “ne les approchez que lorsqu’elles sont pures” votre opinion pourrait être vraie mais Dieu a ajouté aussi « Quand elles se sont purifiées » dans la phrase suivante, cela veut dire qu’il y a 2 conditions pour que cette interdiction ne soit plus valable.

Alors après la période de ses menstrues, elle doit se purifier après avoir fait les grandes ablutions.”  (ar-Râzî, at-Tefsîrou’l-Kabîr, l: 6, p: 419, al-Baqara 222.)

Selon les preuves, on observe que l’opinion de la majorité est exacte, c’est-à-dire qu’après les règles, la femme doit faire les grandes ablutions pour avoir un rapport sexuel avec son époux.

Suivez-Nous