Islam et Musulmans
Que dit l’Islam concernant la consommation de la gélatine ?

Que dit l’Islam concernant la consommation de la gélatine ?

Question :

Est-il possible qu’une substance interdite se transforme en une substance légale ? Je demande cela car j’ai appris que la gélatine (que l’on retrouve dans les bonbons) provient de viande porcine. La gélatine est-elle halal ?

Réponse :

Comme il est largement connu, le vin est une boisson interdite par la loi islamique, mais qui peut se transformer en vinaigre par un procédé chimique, devenant ainsi licite à la consommation.

Cette transformation physique et chimique s’appelle “istihalah” dans la jurisprudence islamique.

L’Istihalah, du point de vue du fiqh (jurisprudence islamique), est défini comme “changer la nature de la substance souillée ou interdite pour produire une substance différente dans son nom, ses propriétés et ses caractéristiques” [1].

La gélatine est une substance glutine presque transparente, légèrement jaune, inodore et presque insipide, obtenue en faisant bouillir dans l’eau les ligaments, les os, la peau, etc., des animaux et constituant la base des gelées, des colles et autres similaires [2]. La gélatine est connue comme une molécule déformée de collagene [3]. La dénaturation du collagene par l’ébullition et d’autres procédés conduit sa structure hélicoïdale étroite à être fondue en bobines aléatoires, qui est une protéine incomplete nommée gélatine [4].

Les savants musulmans ont consentis que la gélatine produite à partir du collagene de la vache et d’autres animaux permis à la consommation est également légale, mais le débat existe toujours quant à la gélatine produite à partir du collagene porcin.

Pendant la production de la gélatine, les tissus animaux sont soumis à des solvants acides. Les liaisons hydrogènes et les liens croisés sont partiellement détruits, et les molécules peuvent être divisées [5].

Le débat qui traverse les savants musulmans, consiste à déterminer si la transformation complète du collagene porcin pendant la production de la gélatine, peut être qualifiée d’istihalah. Cependant, les deux groupes reconnaissent la qualité de substance nouvelle de la gélatine et ne la rapporte plus aux qualités surrannées du collagène. La raison du débat est le ratio de la substance qui passe par la transformation au total des ingrédients.

L’existence ou le ratio élevé de la substance non transformée ne prouve pas que la transformation n’a pas eu lieu. C’est une situation semblable à la transformation du vin en vinaigre. Le “vin” ne peut plus être appelé “jus” après le changement chimique à cause des substances transformées. Même si le ratio le plus élevé d’ingrédients dans le jus et le vin est l’eau, un ratio inférieur d’ingrédients transformés suffit pour que leurs noms et les décisions sur soient différents.

Cela prouve que le rapport des substances non transformées n’est pas déterminant. Donc, nous n’avons pas besoin de demander combien de pourcentage de collagène ont subi une transformation afin de décider si la transformation (istihalah) a eu lieu ou pas.

Selon notre avis, le collagène se transformant en une substance aux propriétés nouvelle: la gélatine, devient ainsi licite à la consommation.

 

[1]http://www.halalcertificationturkey.com/en/2015/01/gelatin-transformation-istihala-in-science-and-fiqh/

[2] http://www.dictionary.com/browse/gelatin

[3] Hakan Ayhan, Doğal Polimerler, Bilim ve Teknik: Yeni Ufuklara Biyomalzemeler, Appendix of July 2002, p:11

[4] Ahmed Sakr, Gelatin, Turkish translation by Mustafa Hasbahçeci, Hamid Aydın, Mehmet Çelen; Gimdes, İstanbul, 2008, p:29

[5] Hasan Yetim, “Jelatin Üretimi, Özellikleri ve Kullanımı” 1. Ulusal Helal ve Sağlık Gıda Kongresi

3 commentaires

  • Salsalamou’Alaykum, est il permis de consommé collagène pour un u
    Pour un usage médical ? En sachant que les os et la peau
    A subi la même transformation.

    Baraka Allahu fikoum

Suivez-Nous